vendredi 31 octobre 2008

mi-homme mi-chauve-souris

J'ai déroulé l'escalier métallique au dessus de ma tête. Je l'ai grimpé, face en avant, prudent, sans hâte. Je me suis cogné à la trappe, j'avais baissé trop tôt mes yeux. Je l'ai relevée avec fermeté, la pesanteur d'un vieux madrier, et mon nez, en premier, en trompette, a pénétré dans une sorte de ciel d'obscurités. Alors, et à peine m'étais-je posé en équilibre, que mes bras, puis mes mains une fois les doigts dénoués, commencèrent à s'agiter, à battre pareils à des ailes. Depuis ma tête, ma "bonne tête", propulsée comme... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 30 octobre 2008

"Conteu nos, senyor, de bon pà..."

No hi entenc res de res, amics ? Tothom s'em tira al damunt com si els podia aclarir tot lo confus que els ha deixat la història cultural de la vila de Perpinyà, venerada per alguns sota el titol de "Fidelíssima Vila". Heus ací el feix que se m'acaba de posar a l'espatlla: Conteu-nos, senyor de bon pà, la història del "gat fagí", no regatejeu el que'n sabeu! Mare meva, no triguem per anar al grà. De zoologia en sé molt poca coseta! Un gat és un gat, aixó si, antany vivía per les selves, després li agrada la vora... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 30 octobre 2008

Avec François de Fossa de Cadix à Véracruz, en bateau

C'est avec plaisir que nous constatons que "Les Amis de FdF et de sa soeur Thérèse" se sont remis au travail et nous confient aujourd'hui le récit de la traversée de l'Atlantique par François de Fossa, émigré de Perpignan devenu jeune page de Miguel José de Azanza, vice-Roi d'Espagne qui rejoint le Mexique, à bord d'un vaisseau appelé le Monarque . « Je vais te faire la description de mon voyage qui sera vraie en tous ses points, malgré qu'il semble qu'on ait le droit de mentir ou d'exagérer lorsque l'on écrit à des gens... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 30 octobre 2008

FEMMES DANS LA VIE DU CHRIST

Per fi al Jardí de María (la benaudrada terra de Rosselló) un editor inspirat és nat. Si, en aquest mateix jardí, on fa anys i panys, vingué a la llum Sor María Antigo, de les claríssies avui en día encara venerada. L'editor inspirat s'ha batejat d'un nom bastant misericordiós "Les Editions de la Merci". En francès, si! ja que s'ubica a Perpinyà amb paper de traducció del català, o castellà...al francés. Tota feina és digne de respecte sino d'immediata admiració. Abocar a les llibreries  obres desconegudes dels... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 29 octobre 2008

François de Fossa et le muscat de Rivesaltes

François de Fossa, aux débuts de son retour en France, après la retraite d'Espagne de José Ier, frère de l'Empereur Napoléon Bonaparte, et de centaines de hauts-fonctionnairessehauts-fonctionnairesse au service de la France ("afrancesadosafrancesados) se trouve à... Montauban, dans le Tarn- et- Garonne.  Dans une lettre de cette ville à sa soeur Thérèse, il nous apprend son goût pour le muscat et qu'il souffre d'un handicap à un bras. Thérèse et son mari François Campagne sont à Rivesaltes "chez notre aimable... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 29 octobre 2008

KILUGEN LE VAILLANT

Piqué je ne sais où et planqué sous une haute pile de papiers à brûler, au tout dernier moment revisité, ce fragment d'un POEME MONGOL consacré à Kèlègutèi, dit Kilugèn le vaillant: "Hier encore ne planais-tu pas comme un autour au-dessus de tous les peuples, ô mon maître? Et voici qu'aujourd'hui, tel un moribond, un chariot grinçant t'emporte, ô mon maître? As-tu vraiment abandonné ta femme et tes enfants, ô mon maître, as-tu délaissé tous tes sujets fidèles? Comme un faucon s'abat joyeusement en cercle dans le ciel, ainsi ne... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 27 octobre 2008

PERE FIGUERES UN CATALAN AU LUXEMBOURG

De la part de Jean-Pierre. Le chanteur nordcatalan Pere FIGUERES invité au Grand-Duché de Luxembourg? Non ce n'est pas de l'intox. L'invitation, déjà ancienne, est aujourd'hui confirmée. "2008 Année Euro-Méditerranéenne du dialogue interculturel" a peut-être donné un coup de pouce. La troubadour rebelle des Aspres, la grande voix interprète du poète Jordi Pere Cerdà s'y produira  le samedi 15 novembre prochain au Centre Culturel de Rencontre / Abbaye de Neumünster (28 rue Münster, Grund) à l'initiative du Centre... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 27 octobre 2008

RESERVE DE POESIE PAR TEMPS DE CRISE BOURSIERE

L'enthousiasme sous forme de requiem d'Albert-Gérard de Theux est sympathique. Mais pourquoi, mon ami, pointer toujours votre curiosité du côté du passé, je veux dire de ce qui a passé. Il n'y a plus l'Attitude à Perpignan. Passons... à autre chose. La ville ne manque pas de valeureux petits soldats de l'art poétique, maréchaux- des- logis blanchis sous le harnais de la rime, conduits par Claude Willers (absolument rien de commun avec le grand animateur de radio, cf le Tribunal des Flagrants délires). Notre Willers préside aux... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 27 octobre 2008

Les AMIS DE FdF ET DE SA SOEUR THERESE

L'Association "Les Amis de FdF*. et de sa soeur Thérèse" nous fait savoir que s'il elle a suspendu brutalement les envois de ses chercheurs, ce n'est ni par paresse ni à la suite de problèmes d'ordre technique, psychologique ou politique mais, plus simplement, parce qu'au vu du courrier reçu sur l'aventure de ce Perpignanais, militaire et guitariste, les dits envois ne paraissent pas être attendus avec l'intérêt qu'elle (modeste équipe de bénévoles) avait espéré en sollicitant l'aide du Comité de Gestion du blog Met Barran... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 26 octobre 2008

ON PEUT AIMER LE CANIGOU ET MASSACRER LA COMMUNE

  En 1822, Adolphe Thiers (1797-1877), jeune historien de la Révolution Française et futur homme d'état fait un voyage dans les Pyrénées catalanes. Comme un Kipling ou plus tard un Verdaguer, il est loin d'être insensible au Canigou. Il a alors encore le coeur battant et vaillant d'un jeune homme de 25 ans. Une sorte de Coeur pur, comme ceux que chantait dans ma jeunesse Jean-Roger Caussimmon. Il était bien loin de se douter alors que les ailes de clio en ferait un nuage noir et massacreur du peuple de la Commune de Paris... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]