vendredi 31 août 2012

Les miennes

...ALBERT HEIN: LES DENTS QUI RACLENT LE SOL, DOCTEUR, TOMBENT-ELLES PLUS VITE QUE TOUTES LES AUTRES? DR BONDIEU: TOUT DEPEND SI LE SOL EST FAIT DE CALCAIRE OU DE BEURRE, D'ACIER OU DE BOIS? ALBERT HEIN: LES MIENNES? VOUS LES TROUVEZ COMMENT? DR BONDIEU: RASSUREZ-VOUS, ALBERT, ELLES SONT TOUTES DE LAIT ET A QUATRE-VINGT ANS PASSES, C'EST EXCEPTIONNEL. ALBERT HEIN: MERCI, TOUBIB OU DOCTEUR. JE NE SAIS PLUS CE QU'IL FAUT DIRE. DR BONDIEU: DITES SIMPLEMENT BONDIEU!   Le rideau s'abaisse lentement sur la scène tandis que le... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 30 août 2012

Poussière

"Quand on écrit des femmes il faut tremper sa plume dans l'arc-en-ciel et jeter sur la ligne la poussière des ailes du papillon." Ne me dites pas que vous n'avez jamais rêvé d'écrire de pareilles lignes, que vous soyez puissante ou misérable plume?  Mais, consolez-vous ces lignes sont déjà anciennes, même si elles ne proviennent pas du premier papillon, vous savez de ce "lendemain de chenille en tenue de bal" (Saint-Paul Roux)? C'est un certain Denis Diderot, l'Encyclopédiste, de bien... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 26 août 2012

Doigté

Sale temps pour les cailles des blés et les tourterelles des bois, ça siffle chaud, près des oreilles! Gare à vos duvets, mesdames, les cow-boys sont là! xxx D'une grappe de raisin, un grain  s'est détaché. Il était beau, il avait belle allure et il m'a raconté toute l'histoire érotique de la vigne, de son cep et de ses pampres. "Ohé, accroche toi aux feuilles" m'a-t-il invité! Grain après grain, toute la grappe est venue... J'ai fait, ce que le grain pulpeux, m'avait demandé, et je n'ai pas perdu mon temps. C'était... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 26 août 2012

"Vous n'arriverez pas à me convaincre que dans la métaphysique scolaire le concept "départ en vacances" et le concept de "rentrée des classes" aient la même saveur. Cependant ces concepts, datant, comme on le dit quelquefois dans les salles de profs, de Carolus Magnus (Charlemagne), doivent être manipulés avec beaucoup de prudence car ils sont usés jusqu'à la corde." Manu Vielle Agrains. xxx
Posté par Jaume à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 24 août 2012

Beneficència

Una balladora trencà la rotllana de sardana, enfurismada, i llençà com si fos jo, pobre espectador, i húmil oient, el culpable d'una mala conducta.  "No hi ha cosa més enervant que tenir davant seu, qualcús que mastega un xiclet (o dos, o tres), com si no passés rés, com si aquesta nostra vella i bella dansa no exigís una actitut de lleialtat, com als bells temps aristocràtics, als canons de la beutat de la cerimònia de celebració." Passà al meu costat, dignament immobilitzat,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 23 août 2012

"Heu vist mai, una cara, caure de vergonya?" (Fructuós de Bellaguarda i Frare) xxx "Cada matí, al llevar-se, Pep Trompetes, s'esclaria la veu amb unes  salves de renecs, dels més coents i repicats, pouats en les millors enciclopèdies i que l'últim decret de censura no ens permet citar. Tirotejà durant un mes, fins que els proprietaris de les cases  que envoltaven la seva presentessin una denúncia en contra d'"aquest mal veí condemnat  a pagar-les hi totes les despeses... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 23 août 2012

Na fent

Si algú sap una epopeia a la meva altura que vingui a dir-m'ho amb un cavall blanc i em subhasti la seva espasa. Jo sóc Miret, el comte endeudatat. xxx De mitjana edat fins ara, què? Na fent, minyó. Na fent! xxx Quan parlava del dimoni, el tuejava, quan el va tenir, ben vestit i afeitat de fresc, al davant seu es tornà quec d'espavent. xxx Tothom fa servir el rolls- royce de manera hiperbòlica, jo no: acabo de vendre el meu. xxx Els Cassandre, en període de crisi, surten com bolets. xxx Avui, gràcies al... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 00:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 22 août 2012

Nou

"Quan no hi ha aigua de què serveix un càntir? Quan no hi ha vi de què serveix una borratxa? Quan no té veu de què serveix un poble? S'ha de trobar noves fonts, s'ha de plantar noves vinyes per fer néixer noves veus al servei d'un poble nou." xxx    
Posté par Jaume à 18:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 22 août 2012

???

"RUSC O VESPER? EN QUIN VEÏNATGE VIUS? PER QUI TREBALLES?" xxx
Posté par Jaume à 08:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 21 août 2012

S'occuper

Il y a un aspect de la grande lutte des classes qui n'a jamais fait l'objet d'analyses très approfondies c'est la lutte des crasses au sein de chacune de ces classes, qu'il y en ait dix, cinq, trois, ou simplement deux. xxx Parfois quand je m'imagine au temps des galères, je me mets soudain à transpirer fortement et sentir quelque chose de cuisant qui s'abat sur mes épaules. Oui, j'en tremble, car je sais la place que j'y occuperai! xxx Il nous faut non pas ouvrir nos oreilles mais les mettre en chemin pourqu'elles puissent... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]