mardi 30 décembre 2014

Sarments

Elle le regarda, le sourcil en peine...et lui dit comme dans la chanson "que reste-t-il de nos amours?" Il la regarda à son tour, la ride circonspecte sur son front...et lui dit "Attends-moi". Il quitta la pièce, de lui on attendit un bruit de tiroirs que l'on tire et que l'on pousse. Il revint au bout de dix minutes...les bras lourds de liasses de papiers. Mais qu'apportes-tu là, lui demanda-t-elle, le sourcil devenu interrogatif et s'essayant à trembler. Voilà, voilà... ce qui reste de nos amours, ces brassées de factures payées, et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 30 décembre 2014

Fer llaca

  Tu no deixis de fer llacasi poc entens el que dicvés biblioteca endinsi llibres avall,trobaràs en alguna part,el sentit d'aquestaparaula,(d'aquest ofici?)FER LLACA.Tu no deixis de fer llaca, matins de boira, tardes ardents,però, de tant en tant,si, alça el cap,freta ta mirada,inhala la frescorD'un descans o d'un record.Què veus al davant teu?Vens de molt lluny,oï!Ta llaca llarga i rectíssimaEm regala ta bondat.Tu no deixis de fer llaca! El trobaràs aviat el sentit de la paraula i de l'ofici. xxx       ... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 09:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 29 décembre 2014

Et encore Joan Pau Giné

Si l'on en croit quelques indiscrétions savamment filtrées durant cette grève des confiseurs, le printemps prochain millésimé 2015 pourrait avoir, de nouveau, une couleur Joan Pau Giné comme si il suffisait de s'en éloigner un peu pour que l'ailloli du poète de Bages joue le rôle d'une madeleine de Proust. Attaché à ce poète, au nord comme au sud des Pyrénées, la brillante preuve en a été apportée cette année avec la sortie de "Cantem Giné". 92 chanteurs musiciens mobilisés. Tout l'oeuvre rassemblé en un étonnant coffret de 4CDs, et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 29 décembre 2014

En quatre

D'un pincement d'ongle déshabiller une minute de silence et jouir, au moins une seconde, de sa chair frissonnante. xxx   L'écho disait au pas arrête-toi mais le pas, allait de l'avant et ne l'entendait pas. xxx   Ce secret débat... entre "A quoi bon!" et "Il le faut!". Toujours recommencé, jamais clos! xxx   Certains vivent de potins, d'autres de prévarications. Est-ce la même chose? Se poser la question c'est y répondre: Non, ce n'est pas la même chose? xxx   La fontaine nous... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 25 décembre 2014

Magasinier

Toute gueule de bois s'accomode d'une langue pâteuse et mendie sur les zincs sa chope de rince-cochon. xxx Est-ce que tous les messages de paix qui, en ces jours et nuits, se croisent dans les airs, empêchent les ailes de la grande colombe de saigner? xxx Ali Baba une fois encore n'a pas voulu que je le rejoigne dans sa caverne. Je lui aurais pourtant facilité sa tache de magasinier. xxx Trop de posts m'arrivent actuellement tout embués de charité pour que je n'y soupçonne quelque arnaque. xxx Le père Noël auprès duquel j'ai... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 23 décembre 2014

Calendari

Millor deu ponts petits que una paret! xxx Quan s'encorben per la vinyeda uns senyors amb estisores de podar no ressents com un anhel fresquet de verema nova? xxx Mai paren, aquells que s'anomen constructors. Sempre assetgen i pedreguen algun Serrat d'En Vaquer o de l'latre que no té nom, mossegant-li el peu, ferint-li el flanc per inscriure-hi la seva lletjor urbanística. xxx Deixa't de buscar paraules, la cosa la més bonica, i  que més es guarda secretament al cor, és la melodia. Deixa't de contes, l'essencial manyac és... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 20:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 22 décembre 2014

Quartier

Il avait été ramoneur, puis père Noël, aujourd'hui à cause des écolos, il n'a plus aucun rêve de cheminée flamboyante. Adieu la suie, l'âtre et les sabots! xxx Quand tu tournes le dos aux gens tu n'es pas obligé de te sentir coupable de ne pas leur dire bonjour ou de ne pas leur sourire. xxx Vous connaissez un régime économique qui rembourserait les dépenses qu'il nous oblige à faire? xxx Aimez-vous les uns les autres, mais comment savoir qui aime les uns et qui aime les autres et réciproquement...alors, ce n'est qu'un voeu,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 20 décembre 2014

Au lit Lili

 RÉVEILLE-TOI, ARRACHE TOI A TA PAILLASSE, ET DEMANDE-TOI SI TU AS ENVOYÉ LA BONNE ADRESSE AU GRAND DISPENSATEUR POUR EN RECEVOIR UNE BONNE FORTUNE. CELA PRESSE A PRÉSENT. CINQ JOURS A PEINE. TU NE PEUX PAS PASSER TOUT TON TEMPS AU LIT.LILI. xxx  
Posté par Jaume à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 19 décembre 2014

Labourer ses terres

J'aimerais comme Montaigne m'anonchalir mais il semble que le mot n'existant plus la chose n'est plus possible. xxx Des arbres, des oiseaux, des airs, des eaux, des poissons étaient dans la rue, ils défilaient, vociférant, contre des voyous bipèdes et humains. Des anophèles et des morpions, armes au poing, surveillaient. xxx Il est des gens chez qui la vaisselle est tellement propre que votre binette y brille d'une ardeur printanière. xxx Je trouvai Ignace plutôt éploré, et m'informant de ce qui gâtait sa bonne humeur... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 18 décembre 2014

Pessebre

"L'arqueologia acaba de desmostra-ho, és pas al pare Nadal o Ladan (si us agrada llegir els noms a l'inrevés) que devem el dit pessebre amb el seu jesuset i el seu menut o gros bestiar, l'explotació de les troballes de les darreres excavacions ho deixen ben palès és el pare Pinyà que ens el va regalar (brave home) quan fundà el llogaret que encara avui anomenem Perpinyà o Perpignan (perquè sempre hi ha gent descontenta que vol pas fer com tothom). Segons un comentarista, que és al corrent de tot, els resultats estudiats, analitzats i... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]