vendredi 29 juillet 2016

L'Indépendant 1978: Polémique linguistique

La publication début novembre 1978 dans L’Indépendant de Perpignan d’une chronique du Dr Emile Calvet, de Pollestres, sous le titre « Le Français, langue merveilleuse» ouvrit une polémique sur le catalan et le français qui se prolongera durant plusieurs mois de novembre 1978 mars 1979. Fustigé par la plupat des intervenants qui y verront une atteinte à la catalanité, l'infortuné docteur ne sera défendu que par peu d’usagers d'un Courrier des Lecteurs en surchauffe. Une polémique en chair et en os, dont voici une recension... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 29 juillet 2016

Du pareil au même

C'EST VRAI QUAND TU TE COUCHES "CATALAN" ET QUE TU TE RÉVEILLES "OCCITAN" TU ES EN DROIT DE TE DEMANDER: MAIS QUI DONC M'A DONNÉ PAREIL COUP DE MASSUE?- TU AS MAL A LA TÊTE ET À  LA MÂCHOIRE, N'EST-CE PAS? ET PUIS... TU RÉCUPÈRES PEU A PEU (TU ENTENDS COMME DES UN ZÉZAIEMENT DE "PARAULINAS" DE RÉCONFORT) ET TU TE DIS, BOF! LA "BLANQUETTE" ET LE "CAVA" C'EST (PRESQUE) DU PAREIL AU MÊME: SO PÉTILLANT & SO ENIVRANT . (LENDEMAIN D'ANNIVERSAIRE IN A FRENCH DISTRICT). xxx  
Posté par Jaume à 10:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 27 juillet 2016

"How many"

FROM VULNERABILITY-CITY  TO SOLIDARITY-CITY HOW MANY KMS OR MILES     OR DEATHS? xxx
Posté par Jaume à 09:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 26 juillet 2016

Le retour de Christian VILA

Non ce n'est pas le titre d'un film ou d'une comédie musicale. Mais il s'git bien de l'affiche d'un événement. A Céret, il n'en a jamais manqué. Christian VILA est de retour. Quand on s'appelle VILA il n'est pas aisé de se faire un prénom sur la scène artistique nordcatalane. A Céret comme à Collioure, avec ou sans accent, à simple ou double "l", on vous suspecte presque. Alors, on se tait. Trop de compétition? Un peintre qui se tait n'est pas un peintre qui se terre: il ne montre pas, c'est tout. Mais l'atelier est là, bien... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 26 juillet 2016

Merci à M. d'Déé (1929-2016)

Avec la disparition de M d'Dée, à l'âge de 87 ans, c'est tout un pan d'une certaine histoire culturelle d'Eus qui s'éloigne. Celle qui fixa dans le roc du village le plus ensoleillé "de France", haut-perché dominant la Têt, deux noms qui ne sont pas des moindres dans l'histoire, du spectacle, du disque et de la chanson. Jacques Canetti (1909-1997) le découvreur des plus grands artistes à texte du XX° siècle (mais aussi jeune frère d'un prix Nobel de Littérature) et Boris Vian (1920-1959), l'écrivain alias Vernon Sullivan qui a été... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 26 juillet 2016

CONVERSATION AVEC BILL VEUZE

Là..., quand? Trop tard, il a passé. Il est des pensées tellement ramassées qu'elles sont encore recouvertes de poussière, ou de boue. Il n'y a pas qu'en automne qu'on voit tomber des feuilles. T'es abricot, ou t'es melon? (Propos de bouche nantie). Peut-on faire comme si... Tout dépend de la convexité ou de la concavité de ce si. Nul épi de blé n'a la prescience de la mie de pain. Ah, combien mes analyses seraient juste si j'avais les bons outils pour désosser la société. Les gens qui nous veulent du mal ne le crient pas tous... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 25 juillet 2016

Joseph Mauréso au Musée de Cerdagne

C'est incontestable: vous savez que la Cerdagne existe. Et vous savez peut-être aussi qu'il existe une commune qui se dénomme Sainte-Léocadie (Santa Llocaia comme le veut la la ngue du pays vous diront certains). Sainte-Léocadie sur cette belle voie qui traverse cette belle Cerdagne, de Saillagouse à Bourg-Madame, Sainte-Léocadie comme un avion qui va s'envoler, ses deux grandes ailes déployées, le Palau et la Llous. Sainte-Léocadie, au cas où vous ne le sauriez pas je vous le dis, s'énorgueillit de posséder quelques arpents de vigne... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 24 juillet 2016

Mamie, l'expert et les fagots

Ah, mamie! Cet art qu'ils ont de nous sortir toujours l'expert qu'il faut de derrière les fagots, et qui nous analyse que et explique que si et vois comment...et, pourtant, malgré l'expert la lucidité que l'on espérait apaisante, ça continue, ça grossit, ça crépite, alors il faut bien, nous ces millions et millions de bipèdes éveillés, que nous reconnaissions que, comme le disait en d'autres temps Boris Vian, il y a quelque chose qui cloche là-dedans, ce dedans étant en l'occurence une relation des plus suspectes entre l'expert et les... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 23 juillet 2016

Lulu de La Cognenbiais a dit

"Faire gaffe dans le maniement de certains concepts, dans un effet boomerang qui nous vient de la plus antique des antiquités ils peuvent vous revenir sur la gueule et la ratatiner comme une figue. Le passéisme n'est pas une question bourgeoise et la bourgeoisie n'est pas d'essence passéiste. Il y a lieu de ne pas trop faire les rigolos quand on soutient (c'est le bruit qui court dans les couloirs des chaumières disposées à se changer en palais) la traîne d'apprenti (e)s du pouvoir et quand on joue au frimeur révolutionnaire,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 22 juillet 2016

L'Occitania a annexé Perpinhan

Depuis que l'Occitanie a annexé Perpignan, rien ne va plus dans le pays béni des dieux, tout est gavatch. Le Canigó a perdu sa boussole. La Tet et ses copines Agli et Tech ne savent plus où se trouvent leurs lits. Le petit train jaune, dont chacun jouait et se jouait, se demande à quel saint vouer sa carcasse qui fut roulante, fumante et sifflante, et le drôle, le gafet, l'enfant du pays, roulait, fumait et sifflait dans la langue d'Oun Tal. L'Albère et la Corbière désormais marchent sur les mains, cochons par-ci! ânes par-là! A... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]