vendredi 14 avril 2017

"Ni pernil ni bacallà"

Vas confiant en el temps, et penses que sempre et vestirà de nou, ni el mires quan passa, i com més va i com més et veus, i al davant del mirall, t'inquietes, les teves espatlles s'enfonsen encobrint-se de parracs i parracs, i d'uns estranys fils de color d'unes pilotes que no tindràs mai en les mans. No els hi vaig pas dir de seguida. No s'ho mereixien. Cap d'ells. S'havien burlat de mi, humiliant-me dient-me que em faltaria això que no em serviria de res al·lò. Jo no els hi havia mai contestat. La meva ètica no és pas... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 14 avril 2017

Lorsque l'on brûle

"LORSQUE L'ON BRÛLE DES BRINDILLES DE BOIS, ELLES NE SE LAISSENT PAS FAIRE, ELLES CRAQUENT. LORSQUE L'ON BRÛLE DES PENSÉES DE PAPIER, ELLES NE POUSSENT MÊME PAS UNE PLAINTE. NI UNE ÉTINCELLE NOTABLE JAILLIT DE LEUR TOURMENT (SUPPOSÉ)". xxx
Posté par Jaume à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]