Roger Cosme Estève.

Le peintre, à qui les cimaises parisiennes sourient depuis une décennie accroche une nouvelle fois sur celles de la galerie CONVERGENCE, en plein Marais. Cette fois-ci, un ensemble de dessins et de toiles récentes témoins de la maturité de son art aussi percutant qu'élégant. Le vernissage de l'exposition est prévu ce prochain jeudi 20 avril à partir de 18 h. Elle restera ouverte au public de la capitale jusqu'au 6 mai 2017, du mardi au samedi, de 14 h à 19 h. Si d'aventure vous êtes à Paris en cette période, allez donnez un coup d'oeil (et plus si affinité) au travail du peintre catalan au N° 22 de la rue des Coutures-Saint Gervais. Rappelons qu'au début de l'année 2016 "Convergence lui avait exposé "Rocas"  (L'Art de dresser les pierres, et que le Centre d'Art Contemporain Walter Benjamin, à Perpignan, présentait il y a très exactement un an une magnifique rétrospective de son oeuvre, sous le titre "El Seny i La Rauxa" (Raison et Déraison). Rappelons également que le travail de Roger Cosme Estève est soutenu par des écrivains comme Mireille Calle Gruber et Didier Goupil - lequel en a fait le "personnage central" de son livre "Journal d'un Caméleon".

Gilbert Desclaux.

Sans doute l'aurez-vous appris par un de ses addictes de l'information réticulaire qui tire plus vite que Lucky Luke de ce fait envoyé, avec son ombre, dans les vieilles cordes du XXème siècle...Quoi qu'est-ce que l'on aurait appris ou pu apprendre...ep, ep, ne vous fâchez pas, j'y arrive...si donc vous ne le saviez pas sachez que désormais il vous est possible de filer sur le site du peintre Gilbert Desclaux, un site déjà de fort belle classe, et une vitrine de créations plastiques du meilleur aloi visuel avec de la documentation pratique non verbeuse ni en surnombre. https://gilbertdesclaux.jimdo.com/

Alénya pour Pere Figueres.

Dans son programme de la Fête du livre et de la Rose, la ville d'Alénya propose une "Diada Pere Figueres". Ni hommage ni célébration, mais une reconnaissance en bonne et du forme, particulièrement exceptionnelle en "pays catalan" ce qui vaut la peine qu'on le souligne. Un Pere Figueres...entier. En sculpteur avec une exposition de ces créatures en liège dites "Kanyataps". En poète avec la signature de son recueil de poèmes au titre chiffré: "9". (Recueil qui sera présenté ce mardi à 17 h aux étudiants de catalan de l'UPVD). Et, troisième et dernier temps, de cette "Diada Pere Figueres", un concert, car c'est en chanteur et musicien qu'il s'était, jusqu'à ces dernières années, fait connaître, excellent interprète de textes d'auteur (Amade, Pons, Cerdà). Il sera accompagné par Gérard Méloux, son comparse habituel et par un renfort exceptionnel venu des Baléares, le guitariste Toni Pastor. Les organisateurs on tenu à associer à cette journée la présentation de "Cants de la Cerdanya i el Rossello" de Jordi-Pere Cerdà par Cris Cayrol ainsi qu'un participation de la Cobla dels tres Quartans.

xxx