A Cannes, il font leur cinéma. Qui n'a pas besoin de bains de fiction?

Du balcon de l'Egalité. Il cria...tous les hommes ont les mêmes droits et brutalement il s'arrêta, convaincu qu'il en avait trop dit pour être véritablement cru.

Allons bon! Voilà que l'on me traite d'atavique (même pas de conservateur, ou de réactionnaire) parce que je taille moi-même mes crayons.

Il lui arrivait, par temps de tramontane, de voir un dentier d'homme actionnant une vieille machine Singer et d'entrendre une voix familière répondant à une voix qui ne l'était pas. La tramontane apaisée, le rentier revenait à sa place et tout rentrait dans le silence.La curiosité n'est un défaut que si l'on s'y brise l'arête du nez. 

Las de ne pas pouvoir renverser la table comme ils l'auraient souhaité, ils prirent la (très bonne) résolution de la parer avec mes meilleurs plats à déguster, assis. 

Son visage semblait prendre plaisir à se parcheminer, et à se couvrir de petites tâches comme pour mieux inquiéter mon attention.

Il avait digitalisé à outrance et ses yeux avaient une lourdeur de boeuf.

Je lui dis "je ne me retrouve plus" et elle, du tac au tac, comme si je l'avais froissée, "et bien t'as qu'à embaucher un détective pour t'aider".

Le coquelicot est plus éphémère que le géranium, mais ainsi que le veut la chanson, je l'aime. 

Le pari de la transformation donne des boutons à celles et ceux que l'odeur de tout changement dérange.

Nous les humbles, les petites gens, nous sommes condamnés à regarder le spectacle qu'on nous joue, et à le regarder depuis un strapontin et pas toujours au premier rang.

Les choses que l'on voit on hésite bien des fois à les relater, consigner ou rapporter, doutant au dernier instant de notre perception plus que de nôtre talent. Mais tout le monde ne souffre pas de ce trouble... 

De quelqu'un qui porte un vêtement, on peut dire qu'il est sapé, de quelqu'un qui porte un uniforme (c'est une histoire du temps passé qui ici-même affleure), ont peut dire qu'il est casqué. 

Ne tombez jamais dans le piège que vous tend le "je", placé par-ci, par-là, comme pour désigner des taupinières.

Le bâillement indique que l'on s'approche d'une certaine rive, appelez-la comme il vous plaira, ennui ou sommeil.

On apprend très vite, presqu'impulsivement, à être courtisan (il suffit qu'une cour s'ouvre devant vous), inutile donc de financer quelqu'établissemlent que ce soit public ou privé de " Cours Accéléré de Courtisanerie"

A d'aucuns, un coussin de souvenirs est indispensable pour bien digérer le temps présent.

Les tweets, cela peut aller du couple taquin mouche/moucheron  à l'affreux couple guêpe/ frelon, ces thénardiers aériens .

Non, il ne marchait pas, il grimpait. Le voici en-haut. Ben dame, c'est vrai ça.

En lisant "Il faut faire de la philologie à coups de martreau" (cette phrase est de Maurice Olender, auteur de "Un fantôme dans la Bibliothèque" Seuil), j'ai fait un bond en arrière pour épargner les coups à deux ou trois mots que j'allais employer.