Accueilli précédemment par la Médiathèque Ludovic Massé à Céret, puis par la Médiathèque Josep-Sebastià Pons a Ille-sur-Tet, Pere Figueres fera la connaissance de la Médiathèque Ramon Llull à Pézilla la Rivière le samedi 17 juin à 10 h 30 du matin. Il y a depuis plusieurs années un réel engouement pour cet artiste multitalents, auteur-compositeur-interprète, sculpteur à partir de bouchons de liège, et poète auteur d'un "poemari" chiffré 9 (puisque son titre est ce chiffre). Ce recueil -son premier recueil- est préfacé par Renada-Laura Portet, la grande dame des lettres nord-catalanes, à laquelle la Institució de les Lletres Catalanes rendra bientôt hommage à l'Institut d'Estudis Catalans à Barcelona. R-L. Portet, que l'on sait gourmande de poésie populaire et vestale de langue de qualité exalte dans sa présentation le travail de Pere Figueres. Un créateur que d'aucuns, depuis son sacre à Alénya (il a été l'invité d'honneur de la dernière Sant Jordi) et son entrée à l'UPVD, appellent "Pere El Gran de la Nostra Cançó", titre et couronne qui l'amusent beaucoup. A Pézilla, selon une nouvelle liturgie  de présentation des livres, le "9" sera accompagné de lectures de poèmes (de genres variés), invitant d'une agréable manière, les présents à venir poser les yeux sur les charmes évoqués de vive voix et à découvrir, dans le déploiement du livre, des illustrations qui sont 9 reproductions  ("A can Pere tot és 9") de figurines baptisées "Kanyataps" par le poète très solidaire de l'Aspre. A Pézilla,  Galdric Vicens, compositeur de sardanes et instrumentiste bien connu sera aussi de la fête. Ce qui va au coeur de Pere Figures dont l'art du "puntejar" (autre corde à son arc) n'a nul secret. Galdric Vicens, héritier de Max Havart, ami de Marcel Clavaguera, associe depuis un certain temps déjà son nom et sa fidélité à la cobla La Mil.lenària, tout récemment avec son opus "Una nit d’estiu, un àngel va passar ».  Il est également l'auteur, en 2009, du "Cant dels Pirineus-Orientals", sardane offcielle de l'assemblée départementale et, en 2015, de "La cellera de Pesillà", finaliste du concours "Sardana de l'Any". Une belle affiche artistico-littéraire et musicale se prépare donc à Pézilla la Rivière et Cal Ramon Llull pour le samedi 17 juin.

xxx