Que FOSSA soit un bon cru guitarristique, bien peu de pinceurs de cordes et de goûteurs de vibrations peuvent l'ignorer en ces deux premières décades du XXI° siècle. Oui, François de Fossa. François, le jeune frérot de Thérèse, le chiquet -comme en témoigne une lettre- en serait peut-être surpris mais sans doute ravi, car qui écrit de la musique aime bien à la voir jouer et écouter, qu'il soit à la rue Na Pincarda à Perpignan ou  à New York ou à Tokyo. Du côté de Perpignan, depuis que Matanya Ophee a mis les musiciens  sur le chemin des partitions retrouvées et réimprimées du "Haydn de la Guitare", c'est bien naturellement le cas. Et pour un tel, il y a même une légitime fierté à se revendiquer parmi les pionniers de la diffusion par le disque et par le concert, de pièces de son oeuvre. Ainsi la discothèque internationale François de Fossa s'étoffe de plus en plus, révélant de nouveaux talents passionnés. Comme Runar Kjeldsberg (1979), guitariste norvégien, formé notamment au Conservatoire de Maastricht et qui a été élevé au rang de bel d'interprète par les enseignements, entre autres, de l'Italien Carlo Marchione et du Norvégien Erik Stenstadvold. Un musicien audacieux qui s'est lancé dans l'enregistrement de toute l'oeuvre solo de François de Fossa. Ce qui n'est pas une mince paille ni de la musique de croisière. Fossa ne passe pas un compositeur léger; il écrivait pour son propre compte-et plaisir- et non pour satisfaire quelque public par en alignant les notes sur ses goûts. Bref, disent les professionnels, on ne pénètre pas l'univers musical du compositeur sans attention et effort. Voilà des deux qualités, à laquelle s'en ajoute une troisième: l'habileté, qui sont la force de Runar Kjeldsberg. Ce dernier est présentement l'auteur de trois CDs de pièces solos. Le premier et plus ancien réunit  quatre fantaisies (titre "Four Fantasias"): Première fantaisie Op. 5 (1 Adagio, 2 Rondo), Troisième Fantaisie Op. 10 sur un thème de Beethoven (3 Introduzione Capriccio, 4 Tema con variazoni), Quatrrième fantaisie Op. 11 Les Adieux à l'Espagne (5 Introducción, 6 tema con variazioni) et Cinquième Fantaisie Op. 12 sur l'air des folies d'Espagne. Soit au total 7 pièces et un régal à les entendre. Edité en 2014 par Ein Mangfaldig Kar ce premier volume a connu le succès qui a permis la poursuite du projet avec, datée de 2016, l'édition d'un deuxième volume consacré cette fois à des "Divertissements". Ce sont en fait deux CDs de 12 morceaux chacun. CD1 Opus 6: 1 Minuetto-trio, 2 Valse, 3 Andante Largo, 4 Valse, 5 Andante Maestoso, 6 Valse, 7 Minuetto, 8 Valse, 9 Lento Amoroso con molto expressione, 10 Minuetto, 11 Andante Lamentabile, 12 ValseCD 2 Opus 15: 1 Menuet espagnol, 2 Allemande, 3 Valse-Trio, 4 Andante, 5 Valse, 6 Contredanse, 7 Marcia, 8 Valse, 9 Pastorale, 10 God save the King, 11 Valse, 12 Contredanse. Une belle moisson de pages musicales que Runar Kjeldsberg, consciencieux et inspiré nous offre sur une guitare René Lacôte des années 1820. Deux albums soigneusement enregistrés par Roger Langvik  illustrés d'un portrait graphique stylisé et coloré de Fossa. Portrait également gravé sur le CD. La pochette contient des photos du jeune guitariste ainsi le livret d'accompagnement (en anglais) qu'il a lui-même rédigé. Une belle provision de sons à écouter pour s'approcher de ce qui pouvait s'apprécier dans la première moitié du XIX° s et dont on peut croire tout amateur de Fossa et de guitare classique aimera s'ennivrer. 

xxx