Sans doute en est-il en ce domaine (attendre, il sera bientôt nommé) comme en bien d'autres à son propos plusieurs définitions, plusieurs approches et plusieurs formulations. C'est dit l'Art Sacré contemporain est une besace polysémique et polymorphique et chacun.e s'y adonne avec l'orientation spirituelle qui fait vibrer le plus son âme. L'important est d'en être, sans vouloir ici à tout prix coubertiniser, olympiser la posture plastique. En être, c'est-à-dire être en résonance avec un espace-temps, espace: celui du lieu qui accueille, temps: celui dans lequel s'inscrit et se célèbre cet accueil. Et voici des Journées du Patrimoine qui approchent: le samedi 16 et le dimanche 17 septembre avec (privilège local?) un bis repetita...les 23 et 24 septembre. Et la "Chapelle du Prieuré Notre-Dame du Riquer" se prépare à recevoir les visiteurs comme il se doit en beauté, générosité et émotion. Ces Journées, le plébiscite populaire et européen, les a rendues indispensables à la bonne marche de l'agenda annuel de la culture, dans un village, un département, un pays, un continent. Qui pourrait se plaindre de pareilles "fêtes"? Qui pourrait renâcler en voyant du contemporain s'enchâsser comme si de rien n'était (où sont passés les Docteurs ès Esthétique) dans le trésor...patrimonial? Qui peut s'offusquer de ce que l'on ré-injecte (pourquoi ne pas y croire) une dose de sacré au coeur d'un lieu d'où on l'a chassé ou d'où il s'est évaporé et de ce que l'Art -serait-il non figuratif et impalpable- remplisse ce statut, ce rôle, cette fonction pour un temps de célébration éphémère, bien sûr, mais précieux et réjouissant. Deux artistes, deux peintres constitueront...les attraits du Prieuré Notre Dame de Riquer, par l'intercession d'une association éponyme, ANNICK DAULIACH -le sacré pour elle n'est pas une foucade-et CHRISTIAN MARTIAL "MARRTIAL" Deux talents enrichis par la grâce de l'humilité. Le vernissage est prévu le 16 septembre à 15 h. Retenez-bien: Prieuré Notre-Dame. Mas Riquer-66500 CATLLAR, par PRADES (en Conflent). 

xxx