Bien aveugle ou indécrottable casanier celui prétendrait qu'il n'y a pas d'offre artistique dans cette bonne ville de Perpignan et dans ce département dont elle ne se décide pas (par pudeur, faiblesse ou tolérance) à prendre le leadership. En matière d'expositions d'arts plastiques c'est la déferlante et si l'on est disponible et sans préjugés on ne tient ni la distance ni le nombre, que l'on courre en été (optimisation) comme en hiver (légère déflation). Cette banalisation des expos est vraisemblablement un des aspects de la démocratisation culturelle. Comme disait l'autre...passons. Je me sens artiste, je m'exprime et j'expose qui peut y voir à redire. Il y a des lieux sacrés et consacrés, des lieux profanes et prosaïques, mais il y a aussi des lieux qui ont langue avec l'art, cafés, restaurants et hôtels, depuis fort longtemps et qui ont eu (et ont) dans l'histoire réelle de l'art une place que l'on ne leur reconnaît pas à leur juste valeur. Mais il est normal que l'on ne nous rentre pas au musée à notre premier vagissement de barbouilleur de couleurs ou de malaxeur de boues. Vivent donc cafés, restaurants et hôtels, l'art égaye et la convivialité parfume les coeurs.

C'est cette convivialité que nous invite à goûter le samedi 9 septembre à partir de 18 h 30, le restaurant "Côté Cour", au n°3 de la rue Pierre Rameil °, en offrant sous le titre de "Double" une exposition de tableaux de

CLAUDE CANAL et de CHRISTINE ANTERRIEU

Sur l'un des visuels de la communication, une sorte de libellule (mais notre vue n'a pas le nombre de dioptries pour se prononcer sur une juste identification de l'insecte) se présente avec les mots suivants: "Ce n'est pas la prequis lus forte ni la plus intelligente des espèces qui survivra mais celle qui est la plus apte à changer". En attendant à table..Deux fois, double. Pour la cuisine de l'art et la cuisine tout court. Toutes deux mamans de civilisations!

xx

Pierre Rameil (Perpignan 1878-1936). Avocat et homme politique - Député des Pyrénées-Orientales de 1914 à 1930 (rapporteur du Budget des Beaux-Arts (exercice 1922) devant la Chambre), sénateur des Pyrénées-Orientales de 1930 à 1936, sous-secrétaire d'État à l'Enseignement technique et aux Beaux-Arts du 23 juin au 17 juillet 1926