Premier décembre 2017: Médiathèque de Perpignan. Sortie publique du CD: 12 "Divertimens op.6 de François de Fossa par Juan Francisco Ortiz. Dix décembre 2017: Crypte du Martyrium Saint-Denis à Paris. Concert "Musique de François de Fossa" par l'Ensemble Adéläide et Duo François de Fossa (sur des instruments anciens). Deux dates. Un axe Perpignan- Paris. Perpignan: lieu de naissance du compositeur; Paris: lieu de son inhumation. Un trait singulier: la guitare et des interprètes passionnés, de générations différentes. Bingo, pour la postérité éclairée du "Haydn de la guitare".

Ce n'est pas le premier concert qui en ce XXIème siècle est donné à Paris. Et l'instigateur de ce concert, Bruno Marlat facteur d'instrments et musicologue n'est pas un inconnu ni à Paris ni à Perpignan. Comme d'autres, à la suite du regretté Matanya Ophee, B. Marlat a eu pour le militaire compositeur pour guitare (pour ce dernier plus que pour celui qui précède) a eu un véritable coup de foudre sur le ventre de la guitare et s'est entiché pour longtemps, longtemps encore des vibrations de ses cordes et de la pureté de ses notes... presqu'à l'identique de l'éclosion sonore.

Ce concert dont la direction musicale échoit comme il se doit à Bruno Marlat et qui débutera à 16 h 10 est composé de solos, duo et quatuor pour la représentation la plus large possible des talents et de l'univers du Maître. Le programme indique:

Cinquième Fantaisie sur "les Folies d'Espagne" Op. 12 a;

Grand Duo pour deux guitares tiré de l’œuvre de Haydn et arrangé par François de Fossa b;

Recuerdo al señor Dionisio Aguado c;

Quatuor Op.19 n°1 pour deux guitares,violon et basse, dédié à M. le Comte de Montboissier d;

 

 

Bruno Marlat, direction musicale 

Fred Gondot, violon d’amour Robert Sourzac d’après Guarneri del Gesù, Crémone XVIIIème s 

Philippe Foulon, violoncelle d’amour Christian Rault d’aprèsMatteo Goffriller Venise 1710 

Timothée Vinour-Motta e, guitare Lacote à Paris 1826 

Rémy Patel f, guitare Lacote à Paris 1829

xxx

a) Cette pièce figure dans le premier CD de solos-Fossa que l'on doit à Juan-Francisco Ortiz, enregistré en 1996. Elle figure aussi dans un autre CD, enregistré lui au Japon en 1995 par Kazuhito Yamashita. 

b) La qestion demeure posée de savoir où et quand pour la première fois, il s'attaqua à Haydn qui dans le panthéon des compositeurs du musicien roussillonnais occupe avec Rossini les premières places. A Cadix, pour qui Haydn écrivit là la fin des années 1780 les Sept dernières paroles du Christ et où Fossa séjourna de longs mois Fossa, ou à Madrid où Fossa se vit attribuer le "titre" de Haydn de la guitare.

c) L'une des premières partitions réimprimées au XX° siècle par les Editions Tecla, de Brian Jeffery.  RECUERDOde SU SIEMPRE Afmo. AMIGO/ F. De FOSSA. Elle est dédidacée à l'ami le moins incontesté de Fossa, Dionisio Aguado (1874-1849), qu'il approcha en particulier à Paris, à l'hôtel Favart où le compositeur madrilène s'était réfugié (avec d'autres opposants libéraux à Ferdinand VII), et où ils travaillèrent à la traduction française de la Méthode de Guitare de ce dernier. Les deux amis mourront dans le deuxième semestres de  la même année 1849, François le 6 juin, Dionisio le 21 décembre. Aguado étant, selon ses biographes, revenu à Madrid, en 1838. La composition de "Recuerdo" est forcément postérieure à cette date. Il existe une lettre de D. Aguado à Fossa  (montrant que le contact entre les deux compositeurs n'avait pas été pas rompu), lettre datée du 21 avril 1848 (Fossa la recevra que le 23 mai et n' y répondra que le 15 juin (mais cette lettre n'a pas été recueillie). Cette lettre fait suite à un evisite que Laurent Garcias, cousin de F. de Fossa, fait à Aguado.  

d). De Trois  Quatuors/ Pour deux Guitares, Violon & Basse / Avec une partie d'Alto / Pour semplacer air besoin la 2e. Guitare / Composes / et dédiés / Par F. De Fossa / A Mr. le Comte de Montboissier/ Op. 19 . Le dédicataire est:  Charles Maurice Philippe de Montboissier Beaufort Canillac (1794-1872).  L'Annuaire Etat militaire de la France pour l'année 1822 donne ce Montboissier  lieutenant-colonel (depuis 1814) au 19 eme régiment d'infanterie qui se trouve à...Perpignan. Cette même année de Fossa est capitaine au 3eme Régiment d'Infanterie quie se trouve à Strasbourg. L'Annuaire 1825 donne un 23° régiment dont le Colonel est :"M. le Cte de Montboissier Beaufort de Canillac (Charles. Maur. Ph.), 7 février 1823 et dont l'un des trois chefs de bataillon est M. de Fossa (F.de P. J. R.), 18 septembre 1823". Les deux militaires ont servi en Espagne dans des régiments différents et de retour en France après l'expédition de Cent Fils de Saint-Louis, qui a valu à chacun une promotion de grade, ils se retrouvent dans le même régiment, Fossa sous les ordres de Montboissier, son cadet de 19 ans, marié depuis  le 10 février 1824. L'Annuaire de 1830 donne toujours pour ce 23 régiment, "M Le Cte de Montboissier-Beaufort de Canillac (C.M.P.) comme étant son colonel et "M. Fossa (Fr de P.J.R.)" comme son Major (il est devenu Major par commutation en 1826). Notons que parmi les lieutenant il y a un De Montboissier Beaufort de Canillac (H.H.A.), L'oeuvre dédicacée par Fossa à Montboissier aurait été éditée à Paris par Richault vers 1825. A quelle date l'oeuvre fut-elle composée? Difficile d'y répondre et il faut avoir présente à l'esprit ce que disait le regretté Matanya Ophee qu'il peut exister une plus ou moins long entre la date d'écriture et la date d'impression. Margarita Mazo éditrice contemporaine de l'oeuvre "pense que les manuscrits remonteraient à la période 1821-1825 quand le compositeur se trouvait en garnison à Strasbourg et à Paris". Ce qui est sûr, c'est qu'il existe plusieurs liens entre les deux officiers, Perpignan (où l'un est né, et l'autre a été en garnison), ils ont fait la guerre en Espagne, ils ont été promus la même année, ils ont servi dans le même régiment de 1825 à 1831-date à laquelle le nom du colonel cesse d'apparaître sur l'Etat Militaire. L'occasion de la dédicace: la rencontre en 1825 dans le même régiment, en dépit de la distance hiérarchique, le mariage de Montboissier, la commutation de Chef de Bataillon en Major (en signe de gratitude). De cette belle oeuvre, il existe un enregistrement majeur  italien, enregistré  les 27 -29 octobre 2003 a la Chiesa di Nostra Signora Assunta à Villa ,Viani (Imperia) et édité en CD Stradivarius l'année suivante. Les quatre musiciens étant Matteo Mela (guitare), Lorenzo Micheli (guitare), Ivan Rabaglia (violon) et Enrico Bronzi (violoncelle). Les deux guitaristes Mela et Micheli honorèrent de leur présence et illuminèrent de leur talent un concert à Palau del Vidre à l'oassion du Ier colloque international "François de Fossa" 

e & f) Rémy Patel et Timothee Vinou-Motta, les deux jeunes guitaristes qui composent l'actuel "Duo Fossa" se firent connaître à Perpignan, sous des applaudissements nourris, à l'occasion de la journée "François de Fossa" ddernier 31 août à l'occasion de deux prestations, à la Casa Xanxo et à la Maison de la Catalanité.

xxx

 

 Concert dimanche 10 ndécembre 2010, 16 h 30. Crypte du Martyrium de Saint Denis, 11 rue Yvonne Le Tac 75 018 Paris (métro Abbesses). Ce concert est organisé par l'Association La Rossiniane avec le soutien des Cordes Savarez et de l'Association Les Amis de François de Fossa. (Entrée payante)

xxx