dimanche 11 mars 2018

François de Fossa, Mme de Staël et Pierre Assouline

Lisant un livre magnifique qu'on ne lâche pas des mains, passionnant, instructif, bien écrit, le "Retour à Séfarad" de Pierre Assouline, de l'Académie Goncourt, je tombe (p. 235) sur une référence à Mme de Staël. L'auteur se trouvant à Zamora, entre Salamanque et Valladolid porte son regard sur une femme qu'il contemple ainsi:  "(...) ni désoeuvrée ni débordée, elle aurait pu incarner la Delphine de Mme de Staël, non pour son physique ni pour sa paella, bien sûr, mais pour ce que son tout exprime, un côté j'ai des occupations... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 11 mars 2018

"Llibertat d'expressió"

Un relativista assedegat de matissos es pot veure capgirat per la seva set i fer cara d'absolutista. La senzillesa no agrada. És una qüestió de gust. Ni els ous ni les nous es pelen, senzillament es trenquen. La guineu i l'àguila no fan servir la mateixa recepta de seducció. "Si pereixo-no deixeu les meves pintures morir" (Felix Nussbaum Haus) Jo pensava que la flor no tenia consciència del seu perfum i m'ha convençut que si quan apropant-la del meu nas se'n ha descartat brutalement perque no inhalés el més mínim dels seus... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]