Réformes. Choisis ta formule. 1) ne bouge pas, 2) au pas, 3) au trot, 4, au galop, 5) à toute bride, 6) dans le mur, 7) si pas trop fracassé change de monture.

Impossible de le lui enlever de l'esprit, les fraises étaient bien plus sensuelles que les cerises et en plus les fraises t'évitent le pépin du noyau.

Il avait fait un rêve. Il était dans un chais. Immense chais et du vin débondé  coulait de tous les muids, demi-muids et mega-muids. Les travées, entre foudres et tonneaux, étaient devenues des rivières bachiques rugissantes où il faisait bon plonger, nager, barboter, s'ébrouer et boire, ah! oui boire jusqu'au point d'orgue de l'ivresse.  Il se réveilla, les cheveux en feu, et chavira hors du lit puis se redressa. La tête oppressée. Avec quelque chose de mesquin qui chagrinait grave son estomac. Sur ces lèvres traînaient quelques gouttes de vin qu'il essuya d'un mouvement de langue. Pâteuse, la langue, pâteuse! Il grimaça et bâilla puis se dirigea, en titubant, vers la cuisine... Pas d'autre solution, se dit-il, en clignant de l'oeil droit, que d'avaler mon rince-cochon! Un verre ou deux de fernet branca, potion magique venue d'Italie et le chef des neurones fera rentrer tout le monde sous la calotte crânienne.

La supériorité du serpent sur l'homme provient de ce qu'il mue -change de peau et d'idée-que l'Homme.

Saint Botox, m'a dit Marie-Hélène, m'a guéri de mon rire à éclats. J'ai souri, elle a baissé la tête, confuse.

T'inquiète pas Manuel, quand une bouteille se vide, une autre se remplit déjà.

Si tu vois ton puits s'épuiser, vite, va forer ailleurs ou attend que la terre tremble.

Front ridé, signe d'une pensée qui creuse. Proverbe d'un temps qui n'est plus.

Une colombe peut-elle cohabiter (durablement) avec un faucon. D'aucun.e.s s'y sont essayé...tapissant leurs cages de plumes tachetées de sang.

On joue de la "fake news", du complot et pour nous rassurer on nous fait savoir que ce n'est pas nouveau nouveau, que cela a toujours existé, depuis l'homme de pierre et celui d'avant la pierre et le feu, alors que faire? Attendre que des pruneaux nous tombent sur les naseaux pour nous administrer, enfin, une vérité vraie?

Tous les oignons ne s'appellent pas hallux valgus et tous ne font pas pleurer.

Tout le monde n'en est pas capable et beaucoup s'y refusent, mais certain.e.s des nôtres et des pas nôtres nous manipulent.

Le soleil est. On ne peut le rendre responsable du manque de places au soleil.