samedi 20 octobre 2018

Combat sauvage

Il bondit dans ma cage, jai tort de la laisser toujours entrouverte. Il est furax, il piaffe, on dirait même qu'il bave. On dirait une bonne bête transformée en machine impitoyable. Elle se précipte à présent sûr moi qui dormait dans un coin et que la tempête de la saillie m'a réveillé. Il fait mine, la mauvaise, celle des jours sans quartier de viande. Va-t-elle me saisir par le collet? Se jeter sur moi, me défigurer, me dépoitrailler, me dépouiller jusqu'aux os? Mais que lui ai-je donc fait, qui a pu la mettre dans un pareil état.... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]