mardi 30 octobre 2018

"Où as-tu les oreilles"

Vous voulez mon avis... non? Je vous le donne quand même, les masques d'Halloween ne valent pas ceux du carnaval (je parle du carnaval vénitien et non je n'irai pas jusqu'à citer celui de Rio pour montrer que je suis dans l'actu, de même nos raclettes d'aujourd'hui sont beaucoup plus réconfortantes que les raclées d'hier et aussi...d'aujourd'hui.  Le pou voir au lieu de l'écraser fait le danser, le public aime ça. Les footballers vainçus méritent une double prime, parce qu'ils ont joué et qu'il faut bien cicatriser les... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 29 octobre 2018

Sans accent ni ponctuation

QUI A DIT AURAIT PU DIRE ET DIRA PEUT-ETRE POURQUOI PAS IL LE FAUT IL EST ENCORE TEMPS J'AIME CET ETRANGER QUI M'A APPRIS LA LANGUE OUBLIEE DE MON PAYS POUR QUE JE PUISSE DONNER A CHAQUE FLEUR ET A CHAQUE INSECTE UN NOM PROPRE. xxx  
Posté par Jaume à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 28 octobre 2018

"L'aranya solitud"

Tantes voltes, al meu clos, fas amb l'ull pillet que em pregunto que me n'envejaràs? Les roses blanques o els cards escabellats. No em responguis. No cal. xxx   Tria, cluca el bon ull, apunta, afina i dispara, igual quan de jove a la fira de Sant Martí o de Sant Andreu, amb bella il·lusió i música a l'entorn, tiraves la bala per guanyar-li un osset de llana rosa, i la teva il·lusió ja feia cara de veritat joiosa. xxx Que cada matí durant tres mesos se li doni un bol de sentit comú amb pa d'ocell... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 27 octobre 2018

Le déjeuner littéraire d'ALTIMIRAS

José ALTIMIRAS, artiste graphique régional a été mis à l'honneur de la XXX° édition du festival International du Disque et de la Bande dessinée. Ce samedi matin, il était l'invité du Déjeuner littéraire de la Médiathèque de Perpignan, où les retardataires ont pu voir le dernier jour de sa remarquable exposition dont "le tram" de Perpignan est le coeur, le héros et l'étoffe narrative. Beaucoup de public pour cette matinée récréative et...gourmande. Pour les yeux, l'esprit et les lèvres. Un public attentif et participatif preuve que le... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 27 octobre 2018

Absolument magnifique

Si vous voulez remporter le grand prix de la flagornerie ne vous contentez pas de verser le smic de l'éloge, allez- y plein pot ou à pleine louche, et dépassez, pulvérisez le très convenu  "Magnifique!" (magnifique  performance, magnifique chanson, magnifique menton...), et substituez-lui -un peu d'audace, que diable!- le moderne et incontournable octosyllabe "Absolument magnifique!". N'hésitez pas ! Débarrassez-vous du compliment ordinaire, courtois, timide et, toujours, mal apprécié. Soyez laudatif... à l'excès! Ouvrez... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 09:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 26 octobre 2018

Bages, à 20 h CONCERT "ADIU ÇA VA"

La ville de Bages s'apprête à reprendre la langue de Joan Pau Giné, son merle rieur et persifleur, disparu dans un accident routier en 1993, à l'âge de 46 ans. Le chanteur de l'Aspre laissait deux albums pépites du répertoire chanté roussillonnais: "Adiu ça va" et "Bona nit Cargol". Auteur populaire et patrimonial, aussi pop que countrèy, il n'a jamais été oublié. Le Réart ne lâche pas les siens. Une nouvelle preuve de la résonance de Joan Pau par-delà les ans et les clochers sera donnée ce vendredi 26 octobre à partir de 19 h à la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 24 octobre 2018

Le peintre André TORREILLES conjugue à Perpignan

Il est des peintres qui volent de cimaise en cimaise comme s'ils voulaient battre le record départemental annuel du nombre d'expositions. Et pour eux, partout ils peuvent accrocher, c'est un petit Louvre. D'autres semblent méconnaître ou avoir perdu le chemin des lieux d'exposition. Heureusement, chez les discrets, le désir de montrer ne s'est gâté ni atrophié et c'est du bonheur que de retrouver André Torreilles à la Maison de la Catalanité dans une présentation d'oeuvres s'étalant des années quatre-vingt au premier semestre 1218.... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 23 octobre 2018

Cesse de rêver!

Le Soir en a marre de toujours jouer le rôle du soir. N'a-t-il pas d'autres compétences? Il aimerait bien se risquer et jouer -en tournée provinciale, ne serait-ce qu'une fois- celui du matin. Se mettre dans la peau et le vêtement du Matin. Il convaincrait ainsi le public qu'il sait faire autre chose qu'avancer sur des planches à petits-pas mesurés vers la nuit, et de disparaître dans la fosse juste devant le rideau de scène. S'il jouait le Matin, peut-être finirait-il par se faire admirer de cette brune en chandail de laine rose qui... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 21 octobre 2018

"Figurat bous"

" Figurat bous   un ouminichot haout de tres piés et mey, gros coumo uno barriquo dabe un cap escounut entre lous dus muscles."   C'est là  "mutée" en poème une phrase d'un Gil Blas de Santillane traduit en dialecte gersois par Justin Cénac Moncaut (1814-1871) xxx
Posté par Jaume à 12:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 20 octobre 2018

Combat sauvage

Il bondit dans ma cage, jai tort de la laisser toujours entrouverte. Il est furax, il piaffe, on dirait même qu'il bave. On dirait une bonne bête transformée en machine impitoyable. Elle se précipte à présent sûr moi qui dormait dans un coin et que la tempête de la saillie m'a réveillé. Il fait mine, la mauvaise, celle des jours sans quartier de viande. Va-t-elle me saisir par le collet? Se jeter sur moi, me défigurer, me dépoitrailler, me dépouiller jusqu'aux os? Mais que lui ai-je donc fait, qui a pu la mettre dans un pareil état.... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]