Et si c'était l'un des plus singuliers cadeaux de cette fin d'année 2018. L'idée, en tout cas, est aussi originale que bienvenue pour rappeler les "langues de France", les autres langues, bien sûr, que la langue de la République: le Français. Langues que l'on a pu qualifier de dialectes ou stigmatiser en patois, langues régionales, minoritaires, sinon minorisées, relayées, "secondarisées". Mais langues pas mortes, plus ou moins vivaces, parlées sinon écrites selon les territoires de l'hexagone...Oui, bien joli trésor que cet "Atlas sonore des langues régionales". Plus d'une centaine.  A portée d'un clic: une belle et "musicale" cartographique phonique. Une idée toute simple: demander (pas vous et moi, mais des scientifiques des vrais) à 120 habitants issus de 128 communes de lire, dans leur langue régionale, un même texte bref...

Ce texte, "La Bise et le Soleil", est l'adapatation d'une fable d'Ésope: "Borée et le Soleil". (Ésope? Ésope? -Oui, celui qui voyait une langue -toute langue- comme la meilleure et le pire des choses). Une carte de France absolument inédite. Une carte qui parle. Un nom, un point, un clic sur la localité de votre choix, et ça récite. Vous essaierez, ça marcheà Lille comme à Perpignan ou Quimper, Wolfskirchen, Bourganeu, Risoul... et 120 autres localités, pour savoir comment les langues régionales sonnent dans tout l'hexagone. ( Les langues des Outre-mer et des non-territoires de France ne sont pas oubliées mais il faut cliquer sur laq carte du monde).

Cette magnifique richesse linguistique, accessible notamment sur le site

https://atlas-limsi.fr/

, nous la devons à trois chercheurs du laboratoire d'informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'ingénieur(LIMSI). Fruit, en effet, d'une collaboration pluridisciplinaire de deux linguistes, chercheurs au CNRS: Philippe Boula de Mareüil et Albert Rilliard et d'un chercheur en visualisation d'information, Maître de conférences à l'Université Paris-Sud: Frédéric Vernier. Résultat éblouissant! Tableau d'un état, mémoire et conservatoire de langues.

De chez nous, bien calé sur notre chaise de bureau, la France morcelée en zones linguistiques devant les yeux , on entreprend  un voyage immobile dans la diversité phonique des parlers locaux. Un tour de France qui, sans doute, n'aurait pas enchanté l'abbé Grégoire qui, en d' autres temps se trouva gouvernail de l'unitarisme linguistique contre la "Babel" des provinces. Un trésor, un outil et également un "jouet" (merveille de l'interactivité!) pour nous divertir et nous cultiver jeunes et adultes par le son, la parole, en mettant dans nos oreilles (si nous le souhaitons et si nous nous laissons prendre au jeu es) la puce des variantes et de l'altérité, et mieux entendre l'antagonisme linguistique assimilation/ différenciation.

La fable est dite par des voix anonymes. Mais pour le catalan, l'on n'est pas loin de reconnaître la voix impeccable d'une universitaire (éminente) de l'UPVD. Mais à vous de voir si vous pouvez l'identifier. C'est un attrait supplémentaire (mais très circonscrit géographiquement) de cette remarquable et très colorée Carte sonore des langues régionales.

xxx