"Les raisins de vendange provenant des propriétés de M. de Bouillers, à Montescot, ont été achetés de 18 à 20 Fr les 100 kilos". Lu dans 'Journal des Viticulteurs et Agriculteurs, n°18- 20 septembre 1890.

Il y un écart, parfois un grand écart, entre "Autobiographie" et "Mémoires" d'un saint Glin Glin ou autre. La décence  ou l'humilité voudrait que dans un genre comme dans l'autre, l'on parle plutôt de "Pseudomémoires",  car ainsi que l'indique la grande écrivaine mexicaine Angelina  Muñiz  Hubermann  "La memoria pierde la memoria" (La mémoire perd la mémoire).

Ce bout, que vous ressentez comme un début, une amorce est une fin, ce qu'il reste du tir, dans le mille ou à côté de la cible.

Vous sentez que vous avez une vision tordue de la vie, courez vite chez votre "psychophtamologue".

Hordeum maritimum...n'est pas une injure latine. mais une plante de bordure de chemin buissonnier.

Le cauchemar est la sanction qui frappe les doux rêveurs.

Ah! Le Peuple! Le Peuple? Comme tout le monde t'aime et le dit et le chante, avec des chorus à t'en péter le tympan. Mais, dis-moi, Le Peuple, toi, au juste, que veux-tu, que voudrais-tu leur dire à tes adorateurs unanimes ?

J'ai frôlé avec mon bras robot qui époussetait un tapis d'orient, je lui ai tellement fait peur -comme quoi il tout de même reste humain dans ce genre de carcasse- qu'il m'a insulté et il m'aurait craché au visage s'il l'avait pu, mais tout robot qu'il était il ne le put pas et je l'ai laissé pester et piétiner d'impuissance.

Ils sont nombreux à vouloir nous faire admettre que le bon débat est celui ou deux (et plus) interlocuteurs s'envoient des milliards à la figure. Comme si tous les auditeurs et spectateurs avaient une calculette la plus électroniquement performante dans le crâne.

Il se tenait au courant de toutes les affaires et les trafics du ciel et lorsqu'il devait se présenter à une personne ou à un public, il précisait je ne suis pas un lunaire mais un périlunaire, oui au plus près de la lune, mais jamais dans la lune ni sur la lune.

Je sors réjoui et drôlement plus savant de la lecture du Molière de Georges Forestier.

Le disparate est son marais, il s'y complaît,

Se heurter à l'incrédulité et à l'intransigeance, c'est du parail au même.

Je me demande de plus en plus pourquoi je me demande.

Je commandai un... (boisson dont la publicité est interdite), il commanda un... (boisson dont la publicité est également interdite) et il me dit"la vie est un carrefour de signaux qui sont tous des mystères impénétrables", je compris par ces mots que l'apéritif serait longuet et j'ai immédiatement commandé un... (boisson dont la publicité est interdite) et un... (boisson dont a publicité est interdite) et me regardant à peine, tout à son histoire de carrefour, il poursuit "car, vois-tu, même avec..."

Il venait d'écouter le Niño de Elche  et sans dodeliner de la tête ni tituber sur ses jambes, il saisit au vol cette pensée: tous les mousses ne deviennent pas amiraux, mais là il est bien question d'un Grand Amiral.

Avant les élections, il est recommandé à nos primo-candidats d'apprendre à shooter avec des footballers.

L'éclectique ne peut jamais se défaire de son trousseau de clefs.

xxx