mardi 30 avril 2019

Fires antigues

 Dues tortugues menudes i (segurament) vegetalianes vigilen un jardí engalanat  i arriben al peu d'un esplendorós seringa en plena salud de color i d'olor. Si comentar resultats d'eleccions t'enreda el cap, t'estreny la gola, i et torç la llengua, si no saps què fer, mirant d'un ban, i mirant de l'altre d'un carrer clivellat i polsós, vés a la teva biblioteca i gaudeix uns versos revitalitzadors d'Ausiàs Marc o de Joan Salvat-Papasseit o de Gabriel Ferrater; tostemps una biblioteca és el millor antídot al buit de l'esper. ... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 28 avril 2019

Bel et Bien

Ici, nous recevons les autres, non les oints du Das Kapital. La page du courrier du coeur. Je lis: "Si quelqu'un vous plaît, n'hésitez surtout pas à faire le premier pas". Je détache mes yeux du courrier pour les piquer sur les nues  épaules d'une passante. Le premier pas est fait et surprise, la passante se retourne et me tend sa main. Ça y est je décolle, à califourchon sur ses épaules. Et elle m'entraîne: je ne sais où...Ah! que le voyage aura été long, entrecoupé d'avenantes physionomies. Au-dessus de lacs et de bois.... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 25 avril 2019

La dent allègre

On ne s'aime pas sous les pommiers avec la même ardeur que sous les cerisiers. Il ne parvenait jamais à se voir situé entre l'exceptionnel et l'inoubliable  par la critique littéraire, et à chaque nouveau titre de sa production, c'était un nouveau coup rude, la plaie qui se rouvrait. Car il en rêvait de voir sur son dernier le bandeau de vanité... Prix de la Critique. Photographe de trous noirs ante et post-Einstein. Tu sais, Momo, on n'y échappe pas...-C'est bien pour ça, Cloclo, que je me hâte de boucler ce pastiche de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 19 avril 2019

Perpignan: Mardi de Sant Jordi

La  Sant Jordi Fête du Livre et de la Rose à Perpignan paraît marquée de façon différente,  le 23 avril pour les orthodoxes, mais pour les hétérodoxes (celles et ceux qui mettent de la fantaisie dans le calendrier et ses célébrations), on bouscule la date et on la décale,  au 26 avril ou 27 avril. Vous ronchonnerez pas de quoi, pour si peu, pousser une rageante et armer un procès. Liberté, mec, cool boy! Oui, après tout, ça ne regarde que les Alida et Zita, et si elles lui offrent l'hospitalité de leur niche pour la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 18 avril 2019

"La bunyeta"

No us creieu tot el que s'escriu aquí, per exemple que la singlantana és una parenta del singlar.Creure és una cosa, saber un altre, i creure saber i saber creure, són dues altres coses més.Pensar, quina arrogància! Camí llarg, esquerp, insegur... Que passis per terra, mar o cel... Si no en coneixes el terme final.De ta part d'ombra, quin percentatge et sembla poder compartir amb nosaltres?Qui planta un arbre, eleva una vida. La pluja li diu: t'estimi, el sol també i el vent li fa presents.Demanar un referèndum per saber quants dies... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 15 avril 2019

F. de Fossa professeur d'ARITHMETIQUE ?

(Notes) Une note des Archives administratives du Ministère (français) de la guerre, en date du mois de janvier 1823 ajoute à la biographie succincte du jeune émigré ceci  "Le capte de Fossa, fils d'un jurisconsulte distingué qui le destinait à la robe reçut son éducation au Collège royal de Perpignan et à l'université de la même ville. Après avoir suivi des cours de latin, de mathématiques, d'humanités, de philosophie, de jurisprudence, il en était à sa 3ème année de droit lorsque l'émigration interrompit ses études et le lança... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 14 avril 2019

"Filosofia barata"

Es pot faltar de llengua com es pot faltar d'aigua. Xo fa que et trobes amb el canyó sec, estret. I et desesperes de no veure al teu entorn cap font revitalitzadora.Manllevo a una traducció catalana del Kitab Ta'erih Mayurqa una frase que m'encanta i que, segurament, val la pena compartir amb qui no la coneix: "La gent s'acovardí i feu anques enrere." Una frase tota escultura i cinema.Senills i tamarius, granotes i serps, hortet d'infància, vora mar, el més feliç de tots, quan el vent feia xiular les ones.En el meu bosc sagrat íntim,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 11 avril 2019

CROUSEILLES, COLLIOURE, PERPIGNAN

GRANDEUR NATURE à COLLIOURE Qui aujourd'hui n'a pas eu la "révélation"? La nature en péril. L'eau, l'air... et les fleurs... et les oiseaux... et les animaux. Et, les hommes, pour sûr...accablés par le réchauffement de la planète et les pesticides. Mobilisation, pétition, manifestation, combat. Pour le salut de la Nature. Oui, Gaya on t'adore et on va te protéger, tant et tant d'ignorants, d'inconséquents, de méchants exploiteurs t'ont abîmée. Vite, tant qu'il est encore temps, à la réparation, au "relooking", à l'urgence de lui... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 10 avril 2019

"Claror de Nit" de Ma-Dolors VALLVERDU

Maria Dolors Vallverdú i Torrents és una escriptora amb una llarga i fecunda trajectòria. Poeta i prosista se li deu un seguit de llibres entranyables amb títols senzills i a l'encop meravellosos com "Enllà de les paraules "(1977), "Per camins introbables" (1995), "L'Encadenada llum" (2010)," Només Terra" (2015), "Mestral" (2017). Ma-Dolors acaba de sortir, aquesta setmana, el seu nou opus de versos, amb aquest títol també magnífic, de "Claror de nit". L'autora reusenca -el nom de la qual se'l coneix amb força estimació a Perpinyà i a... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 8 avril 2019

C'est du pareil au même

"Les raisins de vendange provenant des propriétés de M. de Bouillers, à Montescot, ont été achetés de 18 à 20 Fr les 100 kilos". Lu dans 'Journal des Viticulteurs et Agriculteurs, n°18- 20 septembre 1890. Il y un écart, parfois un grand écart, entre "Autobiographie" et "Mémoires" d'un saint Glin Glin ou autre. La décence  ou l'humilité voudrait que dans un genre comme dans l'autre, l'on parle plutôt de "Pseudomémoires",  car ainsi que l'indique la grande écrivaine mexicaine Angelina  Muñiz  Hubermann  "La... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]