Le 9 août 2019: Zorro aura...100 ans.

Le 31 août 2019: François de Fossa (né en 1775) ne pourra avoir 244 ans.

Le premier est un héros planétairement connu des mythologies populaires du XXème siècle. Le second n'est connu que de quelques happy few, géographiquement circonscrits. Il est vrai que les fans de cape et d'épée (action, de l'action, et encore de l'action) ont toujours été plus nombreux que les passifs mélomanes de musique de salon. Mais ne nous engageons pas sur cette voie. Zorro ou Don Diego de la Vega quand le premier jette le masque est un fils de plume de Johnston Mc Culley (1883-1958). Le second est le fils d'un oracle du barreau perpignano-français. Que peut-il y avoir de commun entre ces deux personnages. L'un de fiction, l'autre dont la réalité n'a jamais été contestée, et que séparent 144 années, si l'on retient comme date de naissance 1919.

Plus naturellement si on donne foi à la date que l'on trouve dans ce récit attaché à l'image touristique de El Fuerte: "L’histoire raconte que Zorro, Don Diego de la Vega de son vrai nom, est né en 1794, fils de Don Alejandro de la Vega et Maria de la Luz Gaxiola. Après la mort de sa femme en 1805 et en raison de difficultés économiques, Don Alejandro de la Vega quitte El Fuerte pour la Haute Californie en compagnie de son fils."

L'écart d'âge entre les deux ne serait plus de 144 mais de seulement 19 ans. Calculez vous -mêmes mais ne vous prenez pas pour un contrôleur d'impôts. Ce que vous ne savez peut-être pas et qu'il serait sans doute tant de vous dire, c'est que le François de Fossa, un jeune homme de vrai, tout en chair et en os, a franchi les Pyrénées pour un périple d'exil qui le conduira jusqu'au port de Vera Cruz où il débarque printemps 1798.

Vera Cruz, pour l'heure, en Nouvelle Espagne et futur port du Mexique indépendant de l'Espagne (1822). Et alors, là, lecteur, une ampoule s'allume pour aider à comprendre qu'on ne passe d'une situation de colonie à une situation d'indépendance, sans  résistance, luttes et révoltes pour secouer ou se débarrasser du joug affameur et suceur de sang de la puissance coloniale: l'Espagne. Et là, une nouvelle ampoule s'allume qui éclaire en muet et en parlant les visages d'un Douglas Fairbanks (1883-1958), d'un Guy Williams, Armando Joseph Catalano (1924/1989, d'un Alain Delon (1935), Antonio Banderas (1960). Ce bon serviteur de Zorro le justicier masqué et cavaleur, leste spadassin en terres de Californie. Il y mène, disons, les premières escarmouches. Californie, Californie qui, en ces temps-là faisait partie de la Nouvelle Espagne. Cette région du monde vers laquelle les circonstances de la vie politique nationale et internationale portèrent François de Fossa. Il y demeura et y servi, équipé en cadet-gentilhomme et sous-lieutenant d'infanterie.  Fossa (sa biographie parle) fut "mexicain" entre 1798 et 1803. Zorro, le grand Zorro, était-il déjà actif durant ce séjour de six ans?

Si l'on ne se fie pas trop à la chronologie des personnages de fiction et si la cloison entre la réalité et fiction se réduit à la minceur d'une feuille d'un papier Job à venir, on est en droit de dire: "oui, bien sûr". De là à supposer que...Fossa a pu entendre citer les noms de Monterey et de Los Angeles mais n'a pas été en ces villes. En tout cas sa correspondance ne le dit pas. Disons qu'il est lui homme du sud.  Lui  est l'homme de Vera Cruz, Mexico, Quéretaro et Acapulco. L'émigré des deux océans, si l'on veut. Il n'est pas l'homme de la "haute-Californie". Région où l'on a fait naître le renard et sa légende. A savoir: Zorro et son cheval Tornado, avec son serviteur et complice Bernardo, sans oublier son lyrique et entripaillé adversaire: le sergent Garcia...Pour le reste de la distribution, filez sur internet.

Soit! Mais, mon drôle, on ne devient pas Zorro par un simple ou un double clic. C'est bien vrai, et il fallut attendre un certain temps avant que la légende n'obtienne pignon sur rue. Comme il fallut attendre aussi jusqu'en 1905 pour voir naître le patelin de... Las Vegas. Au passage et sans quitter la haute Californie signalons que la ville de San Francisco ne date que de... 1776 et celle de Los Angeles de..; 1781.

Deux dates qui délimitent la petite enfance  de François de Paule Raymond Jacques de Fossa (indique l'état-civil de la ville). De 1 à 8 ans. Ainsi tandis que l'on dressait le décor des exploits, peignait les paysages  pour "un cavalier, qui surgit de la nuit...d'un Z qui veut dire Zorro", François grandissait dans la coquette maison familiale rue Fontaine Na Pincarda. Il grandissait en jouant, sans imaginer encore de nouveau-monde, d'Amérique et de voyages? Et pourtant, entre 1798 et 1803, alors âgé de 23-28 ans, il était bel et bien en Nouvelle Espagne.

Allant d'une ville à l'autre, selon les ordres et les missions des trois vice-rois qu'il servit successivement: de Azanza (1794-1798), de La Marquina (1800-03), de Iturrigaray (1803). Y avait-il déjà un renard dans les campagnes? Ce n'est pas impossible. Pourquoi ne pas penser que François put le croiser. Partager avec lui une bouteille de vin. Ou se disputer quelque Lolita. Ou discuter, par exemple, de la révolte des Machettes,   Mais ce Zorro n'aurait pas été le bon Zorro. Le bon, le vrai, le seul Zorro naquit d'une plume et d'une feuille de papier, de la solitude d'une chambre d'hôtel à El Fuerte et étendra son empire par la force des caméras et des écrans. Hélas son "contemporain" ne connaîtra pas cette histoire-légende à laquelle nous avons voulu l'associer. 

Le 9 août 2019: Zorro aura...100 ans.

Le 31 août 2019: François de Fossa (né en 1775) ne pourra avoir 244 ans.

xxx