mercredi 23 mai 2018

"Una basa imaginativa"

Em dius que el no-res d'avui equival al no-res d'ahir, però penses, en serio, que el no-res de demà serà comparable al no-res d'avui. La tenebra els menjà, lentament de cap a peus, sense que haguessin sentit el soroll del seu pas..."Ni soroll, ni tampoc color de qualsevol desig que a ells ella destinava", declarà un testimoni que, de fet, s'havia missionat per aquest àpat fatal. "Ni se'n sentí escapar el rot de satisfacció", seguí el testimoni que testimoniejava òbviament amb un accent desconegut per tota la comarca. Una menja... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 21 mai 2018

Des choses sans signification

Des choses sans signification mais qui me ravissent. Cet étranger (son chapeau n'a pas la forme de la dominante chapelière du pays) les bras appuyés sur le rebord d'un pontet en bois en bon état (sans doute le dernier paysan poète y veille-t-il)... regarde filer une eau claire, propre, exceptionnelle, qui brille, et court et chantonne. Devant moi, ce lézard (sans doute encore dans la fleur de l'adolescence) hâte sa course comme s'il pressentait en moi quelque oiseau de mauvais augure, un écraseur sans vergogne, un piéton-tueur... tout... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 20 mai 2018

"Una nou de coco"

Desclaveu els vostres ulls cansats de totes les pantalles i correu traçant senders ens boscos imagiaris e il.limitats. Per tan feixuc que sigui el feix si em diuen el fogar on dipositar-lo el traginaré sense protesta. Tant punt llanço una paraula, el vent l'atrapa i en fa miques. Quants graons més he de pujar per ubicar-me per damunt la mitjana dels infeliços. Mestre en acudits botava de l'un a l'altre amb una agilitat de mico que li valia batallades de campanes. Cada cada acudit una nou de coco, si!. Si t'enamores d'una fada... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 18 mai 2018

"Poesia vernacle"

Com no rumiar al llegir de la ploma del gran Salvador Espriu "un silenci plé de vacil.lacions." No he cessat d'estirar-la i no ha caigut però jo he tombat damunt d'un tapís de desil·lusions.Una fantasma s'endinsa dins la boira i en surt uns vint minuts després amb un rostre incrèdul.La solitud no és un castell daurat per a tothom.Cop d'ull, estupefacte, cop a l'ull, tumefacte.Cada arbre té un cim i en senyala un límit.Guardo sempre calentó el cos de l'estimada, les nits que vessen frescor de gelada blanca.Quan a camp ras la pluja es... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 15 mai 2018

"Est-ce bien raisonnable"

Non, Monsieur, je ne suis pas président du Groupement syndical des plagiaires mais des...plagistes, informez-vous avant de causer mandarin dans le poste et ou de vus enfariner avec la gueule  à la télé. Plagiste pas plagiaire et nous nous ne travaillons que deux mois et demi l'été. Au-revoir, Monsieur. Vous aimeriez, naturellement, que l'on vous croie, mais non il n'y a pas de candidats au désespoir, il n'y a que des condamnés au désespoir. Il arrive parfois, en remettant le couvert, que l'homme sorte de sa léthargie et prenne... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 14 mai 2018

"Li he pintat l'escut"

"N'hom neix pas antisemita. Però a còpia de ser antisionista, n'hom l'esdevé." (El filòsof francès Roger-Pol DROIT, en un article publicat l'11 de maig al diari "Les Echos"). Ja pots fer totes les figueretes del món, si no tens un bon ascensor, ben poc podràs atènyer el setè pis del pensament. Sí, un bon ascensor però que funcioni. Si l'imites com pots pensar que no li fas perdre la seva originalitat? És amb temps de frescor que el xal de llana blava et va el més bé sobre les espatlles. Jo no et miro, serveixo d'un esclat de llum... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 13 mai 2018

Aquest favor

SI HAS DE SER MANIPULAT , AMIC MEU, QUE ET PERMETIN TRIAR ENTRE UN PUTXINEl.LI I UN TITELLA. ALMENYS, BON AMIC, RECLAME'LS HI AQUEST FAVOR DE JOC DE MANS. xxx
Posté par Jaume à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 11 mai 2018

Fossa et l'abolition de l'esclavage en Guadeloupe

Que faisait François de Fossa dans le port de Brest le 14 novembre 1848?  Agé de soixante-treize ans et demi, et Major retiré de l'armée depuis 1844, il vivait avec son épouse et ses trois enfants à Paris au n° 23 de la rue Copeau (2ème arrondissement), qui deviendra officiellement le 25 décembre 1853 la rue Lacépède Victor l'aîné, né en 1826 était âgé de 22 ans, Cécile, née à Besançon en 1827, de 21 ans, et Laurent, né à Romans, de 17 ans...La maison appartenait à Jean-François Hippolyte Durand... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 10 mai 2018

Plumes tachetées de sang

Réformes. Choisis ta formule. 1) ne bouge pas, 2) au pas, 3) au trot, 4, au galop, 5) à toute bride, 6) dans le mur, 7) si pas trop fracassé change de monture. Impossible de le lui enlever de l'esprit, les fraises étaient bien plus sensuelles que les cerises et en plus les fraises t'évitent le pépin du noyau. Il avait fait un rêve. Il était dans un chais. Immense chais et du vin débondé  coulait de tous les muids, demi-muids et mega-muids. Les travées, entre foudres et tonneaux, étaient devenues des rivières bachiques... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 8 mai 2018

François de Fossa...cheminot

François de Fossa (1775-1849)  vit le chemin de fer naître et eut moins froid aux yeux face à cette modernité que son compatriote estagellois également prénommé François, le savant François Arago (1786-1853)  de onze ans son cadet. On ne peut pas être visionnaire en tout et bien des signaux du ciel nous échappent. Fossa crut au développement du nouveau mode de transport, et donc au capitalisme du rail. Il semble même que bon nez ou bien conseillé il y investit. En effet  parmi les pièces de l'inventaire, après décès du... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]