mercredi 10 septembre 2014

La senyora A.

"La senyora A. al veure que el seu gat, sense permís, se li enduïa el tros de llonganissa que s'il.lusionava fer torrar pel seu Víctor estimat, és va posar furiosa i en va perdre el davantal, espoliada i alhora humiliada. La colera retrunyí per tota la cuina. Fins i tot s'enfilà, a través l'enfustat de la porta, rodolant pels graons de l'escala fins al carrer, on s’afegeix a uns retrucs que havien saltat per la finestra que estava oberta i que la senyora A., amb una estràtegia clarament militar - l’accoralement de l’enemic- venia de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 08:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 9 septembre 2014

François de Fossa: quelques dates

Perpignan a fêté, à la fois dignement et dans la discrétion, l'anniversaire de la naissance de son compositeuir François de Fossa. Cela s'est passé du côté de la Casa Xanxo et de sa maison natale, rue Na Pincarda. Avec un coucou musical depuis la fenêtre de sa chambre, au 2ème étage. Fossa quitta Perpignan aux lendemains de l'annonce de la décapitation de Louis XVI. Voici quelques dates qui pourraient être utiles à celles et ceux qui choisiraient de mieux le connaître   31 août 1775 : Naissance de F.F. 1792 : 17 ans... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 7 septembre 2014

Sérénité

Bavasser est un verbe actif comme beaucoup d'autres. Il va de la petite égratignure au coup de dague fatal. Et produit des acteurs de première et d'avant-première.On distingue à la façon plus ou moins talentueuse de mettre en branle leur langue, le petit bavasseur du grand bavasseur. Mais les chercheurs et consommateurs de bavasse adorent les uns comme les autres, question de sensibilité et de pic de fringale, on établi plusieurs instituts qualifiés et requalifiés. Les grands bavasseurs sont très logiquement plus nourrissants que les... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 6 septembre 2014

Autres

Celles et ceux qui savent, vite, mettez-vous au boulot, les autres, ouste, sur la touche...Et, p'tit gars, comment faire pour éloigner celles et ceux qui savent des...autres? Qui osera prétendre y voir clair dans les tourbillons des actualités? Des questions, des questions? Toujours des questions, il faudra bien se décider à poser les questions bien en équilibre pour les fendre d'un coup du tranchant d'une bonne et belle hache, sinon il fera très froid cet hiver sans électricité ni gaz. Incapable de se parler avec lui-même, de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 09:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 5 septembre 2014

Si besoin est

"Arrange-toi pour ne pas être indispensable. Sois utile, mais pas indispensable. Un service ici, un service là, de temps en temps, très éloignés, mais pas plus. Ne sois pas une de celles ou un de ceux dont -malheureuse consubstantialité-on ne peut se passer. Arrange-toi, déplais-leur, si besoin est, ne sois jamais leur aimant." auteur anonyme de "Imperadriu Nono". xxx Les démunis ne peuvent rien contre les prémunis. xxx Il est des situations bien comiques mais qui incitent peu au rire. xxx Pour mettre en route la roue de la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 08:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 1 septembre 2014

Il avait 30 ans

Alors, ces bains de rentrée de septembre mare nostrum & co, trop tièdes? trop brûlants? trop glacés? Prenez votre temps, mais répondez, de vos réponses dépend la stabilité du gouverne.... (complétez le pointillé). Plus aucune alouette ne se fera plus prendre à la fascination du miroir, me lança un apprenti philosophe bouffi de certitudes irrémédiables. Je dégustais ses petites phrases même quand elles n'avaient pas la tendresse des endives avec lesquelles, le dimanche, je déjeunais. Il faut raison garder...si elle ne se tire... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 31 août 2014

"Tan com me quedarà"

Que l'on utilise avec gravité la chanson "Tan com me quedarà" (1982) comme une sorte de "De profundis" laïque de l'attachement à un pays, ainsi que vient de nous le montrer une toute récente actualité, ne peut que nous toucher, et prouve une fois encore que le regretté interprète Jordi Barre (1920-2011) tenait son grand succès d'un coeur à coeur avec son lieu et les gens de ce lieu, mais "tant qu'il nous reste (ra)"... de la mémoire ayons le respect de rappeler que les belles et fortes paroles de la chanson furent écrites par... Joan... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 30 août 2014

Fossa et les hiboux

Vous qui, ce dimanche 31 août 2014, allez franchir le seuil de la vénérable Casa Xanxo, rue de la Main de fer, à Perpignan pour découvrir en paroles et musique François de Fossa, n'ayez pas l'oreille trop paroissiale, trop basse; pour aussi peu -ou mal connu- que soit encore ce compositeur né à Perpignan et 1775 et mort à Paris en 1849, ressuscité par la passion d'un musicologue et éditeur d'outre-Atlantique, ne le laissez pas "happer" par le pittorescomania du local, du clocher, du classé patrimoine, retenez ce joli mot dont il est... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 29 août 2014

Avec nos pleurs

A partir d'un certain âge, les menus plaisirs sont gigantesques. C'est à voir. Vous verrez, je... l'espère. Poursuivi par un agent du fisc, je me suis caché dans un livre en attendant le Goncourt. Vous trouverez toujours quelqu'un pour le contester mais il est vrai que lorsque l'on est seul on peut être de trop. Aucune des poignées de main que l'on m'a donné n'a mis un dollar dans mon gousset. Ne soufflez jamais le pissenlit à contre-vent si vous ne voulez pas prendre une part d'akatènes dans le nez! Ne me vieillissez pas plus... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 14:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 29 août 2014

Fossa?-Qui c'est celui-là

François de Fossa. Qui c'est celui-là? Non ce n'est pas le regretté Pierre Vassiliu qui se le demande. Mais bien tout citoyen lambda qui croit posséder toutes les cordes de guitare mais qui cassent lorsqu'il y songe le moins. En effet François de Fossa que certains veulent régionaliser (puisque né à Perpignan en...1775), que d'autres n'aimeraient pas voir sortir de son lit d'oublie (depuis Zappa a Hendrix, la guitare a d'autres chats à fouetter), et que d'autres modestement, discrètement mais avec constance et gratitude habillent pour... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]