samedi 3 janvier 2015

L'Ogresse

NON, IL N'EST AUCUN BLAIREAU QUI DÎNE D' ÉPLUCHURES DE MOTS. xxx LE SILENCE ADORE QUE L'ON S'ALLONGE SUR SES TAPIS. xxx DANS L'AIR TOURBILLONNAIENT ENCORE QUELQUES COQUES DE PETITS RÊVES. xxx MÊME L'HOMME MUSCLE CRAINT L'OUTRANCE. xxx SI LES VRAIS GENS SONT TES AMIS, QUE SONT DONC MES AMIS? xxx QUAND LE TEMPS ME RÉSISTE JE NEGOCIE SON PASSAGE AVEC UNE LIASSE DE MOTS EMPRUNTÉS. xxx LE MIEL AUX CENDRES C'EST UN ONGUENT POUR QUEL BOBO? xxx LES MÉDIAS LE DISENT MARE NOSTRUM JOUE L'OGRESSE. xxx
Posté par Jaume à 10:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 2 janvier 2015

Comtessa del bell parer

Jo escric cartesamb la punteta dels llavisJo escric cartesper no dir res,ni ric ni racni denuncia ni elogiJo escric cartesamb motsquan em venen béi no em salten a la caraJo escric cartesamb punts suspensiussi en trobo prouper la suma finalJo escric cartesper no dir resni ric ni racni denuncia ni elogi de què serveix la rauxa? de què serveix el seny?Jo escric cartesprou ho sé,ho cantena la plaça del rei,que no van enllocque ningú llegeix ni tants sols per Carnestoltes.Però, Comtessa, del bell parer,Que seria el mónsi llegístot... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 09:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 1 janvier 2015

U de gener

"Passant, un poc massa distretament, del darrer dia de l'any vell al primer dia de l'any nou, sense caxené, un corrent d'aire viu m'ha sorprés, pel corredor, i he pescat, en tinc el pit en foc, el primer refredat farreny del 2015,   si, d'aquest u de gener "brillant de sol i de calma."   Baronet de L'Inimitable Picolat. xxx    
Posté par Jaume à 09:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 30 décembre 2014

Sarments

Elle le regarda, le sourcil en peine...et lui dit comme dans la chanson "que reste-t-il de nos amours?" Il la regarda à son tour, la ride circonspecte sur son front...et lui dit "Attends-moi". Il quitta la pièce, de lui on attendit un bruit de tiroirs que l'on tire et que l'on pousse. Il revint au bout de dix minutes...les bras lourds de liasses de papiers. Mais qu'apportes-tu là, lui demanda-t-elle, le sourcil devenu interrogatif et s'essayant à trembler. Voilà, voilà... ce qui reste de nos amours, ces brassées de factures payées, et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 30 décembre 2014

Fer llaca

  Tu no deixis de fer llacasi poc entens el que dicvés biblioteca endinsi llibres avall,trobaràs en alguna part,el sentit d'aquestaparaula,(d'aquest ofici?)FER LLACA.Tu no deixis de fer llaca, matins de boira, tardes ardents,però, de tant en tant,si, alça el cap,freta ta mirada,inhala la frescorD'un descans o d'un record.Què veus al davant teu?Vens de molt lluny,oï!Ta llaca llarga i rectíssimaEm regala ta bondat.Tu no deixis de fer llaca! El trobaràs aviat el sentit de la paraula i de l'ofici. xxx       ... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 09:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 29 décembre 2014

Et encore Joan Pau Giné

Si l'on en croit quelques indiscrétions savamment filtrées durant cette grève des confiseurs, le printemps prochain millésimé 2015 pourrait avoir, de nouveau, une couleur Joan Pau Giné comme si il suffisait de s'en éloigner un peu pour que l'ailloli du poète de Bages joue le rôle d'une madeleine de Proust. Attaché à ce poète, au nord comme au sud des Pyrénées, la brillante preuve en a été apportée cette année avec la sortie de "Cantem Giné". 92 chanteurs musiciens mobilisés. Tout l'oeuvre rassemblé en un étonnant coffret de 4CDs, et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 29 décembre 2014

En quatre

D'un pincement d'ongle déshabiller une minute de silence et jouir, au moins une seconde, de sa chair frissonnante. xxx   L'écho disait au pas arrête-toi mais le pas, allait de l'avant et ne l'entendait pas. xxx   Ce secret débat... entre "A quoi bon!" et "Il le faut!". Toujours recommencé, jamais clos! xxx   Certains vivent de potins, d'autres de prévarications. Est-ce la même chose? Se poser la question c'est y répondre: Non, ce n'est pas la même chose? xxx   La fontaine nous... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 25 décembre 2014

Magasinier

Toute gueule de bois s'accomode d'une langue pâteuse et mendie sur les zincs sa chope de rince-cochon. xxx Est-ce que tous les messages de paix qui, en ces jours et nuits, se croisent dans les airs, empêchent les ailes de la grande colombe de saigner? xxx Ali Baba une fois encore n'a pas voulu que je le rejoigne dans sa caverne. Je lui aurais pourtant facilité sa tache de magasinier. xxx Trop de posts m'arrivent actuellement tout embués de charité pour que je n'y soupçonne quelque arnaque. xxx Le père Noël auprès duquel j'ai... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 23 décembre 2014

Calendari

Millor deu ponts petits que una paret! xxx Quan s'encorben per la vinyeda uns senyors amb estisores de podar no ressents com un anhel fresquet de verema nova? xxx Mai paren, aquells que s'anomen constructors. Sempre assetgen i pedreguen algun Serrat d'En Vaquer o de l'latre que no té nom, mossegant-li el peu, ferint-li el flanc per inscriure-hi la seva lletjor urbanística. xxx Deixa't de buscar paraules, la cosa la més bonica, i  que més es guarda secretament al cor, és la melodia. Deixa't de contes, l'essencial manyac és... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 20:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 22 décembre 2014

Quartier

Il avait été ramoneur, puis père Noël, aujourd'hui à cause des écolos, il n'a plus aucun rêve de cheminée flamboyante. Adieu la suie, l'âtre et les sabots! xxx Quand tu tournes le dos aux gens tu n'es pas obligé de te sentir coupable de ne pas leur dire bonjour ou de ne pas leur sourire. xxx Vous connaissez un régime économique qui rembourserait les dépenses qu'il nous oblige à faire? xxx Aimez-vous les uns les autres, mais comment savoir qui aime les uns et qui aime les autres et réciproquement...alors, ce n'est qu'un voeu,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]