samedi 3 septembre 2011

guitare

PRENDS TA GUITARE ET FAIS-MOI UNE CHANSON. IL PRIT SA GUITARE ET LUI FIT UNE CHANSON. DEPUIS...   LA GUITARE N'A PLUS  DE CORDE QUI VIBRE ET LA CHANSON, CE SONT CES VERS SANS RIME NI RAISON.   REPRENDS TA GUITARE ET REFAIS-MOI UNE CHANSON IL REPRIT SA GUITARE ET LUI REFIT SA CHANSON. DEPUIS... xxx
Posté par Jaume à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 2 septembre 2011

une autre

RIEN DE MIEUX QUE DES HOMMAGES ET DES STèLES POUR ENTERRER LA MéMOIRE DE CEUX DONT ON NE VEUT PAS êTRE LES HéRITIERS. "ILS ETAIENT D'UNE AUTRE EPOQUE" RENVOIE L'éCHO DES FINS DE DISCOURS FLEURIS."AUJOURD'HUI ILS NOUS SUIVRAIENT!" xxx
Posté par Jaume à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 1 septembre 2011

l'estive

Entendu dans un échange bien intentionné à la terrasse d'un café (super heureux) à Perpignan (North Catalonia),  "VISA POUR L'IMAGE, C'EST L'ESTIVE DES YEUX QUI N'ONT PU TOUT VOIR. UN GRAND PÂTURAGE SCOPIQUE MONDIAL Où BROUTER ET SE MONTRER S'éQUIVALENT". xxx
Posté par Jaume à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 1 septembre 2011

Dos equips

SI ENS PENSEM QUE LA TAULA (RODONA O QUADRADA) POT SOLUCIONAR UNA DAVALLADA CULTURAL ANEM EQUIVOCATS COM L'ASE A QUI ES PROMET GRà I BASTONADA SE LI DONA. DAMUNT LA TAULA (QUADRADA O RODONA) SEMPRE HI PUJA QUALCúS PER MOSTRAR-NOS LES SEVES ANQUES DE BONIC LíDER! xxx EN POLíTICA MéS QUE EN ALTRES DOMINIS ES NECESSITEN ESPAIS PER L'ESBARGIMENT DE LES MINòRIES. EL GAT ESTIMA QUE SE LI TIRI UNA PILOTA DE FIL O DE LLANA. QUATRE GATS JA FAN DOS EQUIPS. BON PARTIT, VISCA EL CAMPIó DE MINòRIES. xxx
Posté par Jaume à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 1 septembre 2011

eau tonne

PAS FACILE DE SE FAIRE ENTENDRE DANS LES BROUHAHAS DE LA RENTRéE. LES RéCITS DE VACANCES S'ENTRECHOQUENT AVEC LES MAUX DE TêTE DU "C'EST REPARTI!". MêME SI L'éTé N'EST PAS ENCORE FINI -IL Y A ENCORE, SUR CE CALENDRIER QUE L'ON NE PEUT PLUS DéCEMMENT APPELER "DES POSTES", UN TRES LONG MORCEAU DE SAUCISSE A GRILLER-L'AUTOMNE EST DEJà Là. OUI, L'EAU TONNE! ET PEUT COMPROMETTRE LA VENDANGE. xxx
Posté par Jaume à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 27 août 2011

Tu mateix

CADA AUTOR, AMB A MAJúSCULA O MINúSCULA, ABANS D'ESCRIURE S'EXPLOTA EL CRANI PER TROBAR COM ENREDAR MILLOR EL SEU LECTOR, AMB L MINúSCULA o MAJúSCULA. TAL AUTOR HO ACONSEGUEIX AMB TRES FULLETS, TAL ALTRE ENCARA PENCA I PENCARà TAMBé DEMà. MIL PàGINES  SEGUIDES. CADA AUTOR... PROU! CALLA! LA LITERATURA NO éS PAS TALLAR-SE LES UNGLES AMB CIGARRET DE TòPICS, ENFUMANT ELS TEUS DITS O LLAVIS. TRIA, TU MATEIX. xxx      
Posté par Jaume à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 27 août 2011

pi i noguer

S'enfilava pels arbres, buscant la companyia del simi i de l'esquirol. Comparteix amb ells la llibertat del vaivé, i la malfiança de la gent de terra baixa. La branca que s'enlaira, la fulla que belluga, l'avellana i el coco que els apel.len a l'àpat del migdía. Benhaurats, esquirol i simi que es mofeu amb el doble estil de gràcia i de mueca del servidor, que tan penosament vol fer-les hi companyia. S'enfilava pels arbres, però que s'en ha fet del noguer i del pi? -Tallats per aquella gent de terra baixa, ... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 27 août 2011

Flor d'Edelweiss

EL SOL GIRA GIRA LES NITS ES NEGUEN A NO SER NITS EL CAMINANT SEGUEIX EL SEU CAMí, TU NO HO VEUS PERò ELL HO SAP -I S'HO RUMIA. JA ELS RECORDS HAN ESBORRAT LA SEMENT DE TOT PROJECTE EL PòL.LEN DE TOT SOMNI . EL SOL GIRA GIRA LES NITS ES NEGUEN A NO SER NITS EL CAMINANT SAP I EL SEU FRONT HO SENYALA, -TU NO TE N'ADONES- LA FI DEL SEU CAMí.   AMIC, SI EL VEUS PASSAR, DòNA'LI, DE Mà A Mà, AQUESTA HúMIL FLOR D'EDELWEISS.   EL SOL GIRA, EL CAMINANT EL SEGUEIX EL SOL TORNARà, NO PAS ELL. xxx
Posté par Jaume à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 27 août 2011

Péril en ta demeure

  Quand les montagnes et les lacs,  les nuages et les rivières Ne t’adressent plus la parole, Quand les gens d’une vallée vomissent les gens de l’autre vallée Sois-en sûr, Il y a péril en ta demeure, Quand les mers se renfrognent et te boudent, Quand les routes raidissent leurs pentes Et que les fossés sont inhospitaliers, Sois-en sûr, Il y a péril en ta demeure, Quand  les villages répudient leurs cheminées  et repoussent les fontaines, Et que les villes ne sont que dortoirs et tunnels de peur ... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 26 août 2011

magistral

  Leurs adolescences s’enroulèrent sur le tapis d’ombre d’un tremble ami. Xxx Elle était allongée sur le dos. L’herbe était fleurie. Je me suis approché d’elle. Il y avait sur son épaule un papillon qui me m'apparut, lorsque je fus au-dessus d’elle, bien mal dessiné. Croquis de débutant. Du bout des lèvres, sans éveiller le soupçon du plus menu insecte, j’ai redessiné et doré les ailes du papillon. Elle s’est alors envolée ne me laissant que l’herbe fleurie sur laquelle je me suis allongé pour suivre sa fugue attristante dans... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]