mardi 13 mars 2012

Pierre Corratgé

Au couvent des Minimes de Perpignan, au cœur du temple de Visa pour l’image et de la photo qui ne bannit ni le sang, ni la mort, ni la ruine, voici le propos d’un artiste vrai de la photographie –comme aurait dit Jean Dieuzaide qui avait en horreur le raccourci « photo », il s’appelle Pierre Corratgé, il est sur la place depuis déjà de nombreuses années et fait partie de cette génération qui a trouvé un droit de cité sur les cimaises grâce à la galeriste Thérèse Roussel. Corratgé aime l’image mais n’en a jamais fait son... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 13 mars 2012

Fossa Vlaskalic

On s'en offusquer ou s'en féliciter, mais c'est surtout à l'étranger que l'on prend au sérieux l'oeuvre pour guitare du compositeur perpignanais François de Fossa. Attrait san doute pour le romantisme du XIX° siècle dont il serait un représentant -totalement inconnu jusqu'à son "invention" par Matanya Ophee. Depuis lors et tout particulièrement grâce à la vidéo et à l'internet (ces grands raccourcisseurs de kiomètres et d'époques), il n'est pas rare que nos yeux et nos oreilles croisent sur tel ou tel site, lorsqu'il ne s'agit pas... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 13 mars 2012

de honte Petit tricot d'un matin de mars. Je commence... xxx "Avant d'ouvrir un livre anodin, songer à tous les livres essentiels qu'on n'a pas lus." xxx Ils lisent le journal. Et ils n'ont lu ni Dante, ni Montaigne, ni Goethe. Et ils n'en meurent pas de honte!" xxx Ces deux pensées sont de Charles Baudoin (1893-1863). Elles sont tirées de son livre "Le mythe du moderne et propos connexes", publié en 1946 dans la collection Action et Pensée aux Editions de Mont-Blanc xxx Je poursuis « Je+ n’eus plus l’occasion de le++... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 12 mars 2012

La cousine Beauregard et l’abbé B.

La correspondance entre François de Fossa et sa sœur Thérèse Campagne+ foisonne d’informations, d’anecdotes et de personnages. A tel point qu’il serait possible d’y recueillir  un répertoire  consistant de Perpignanais et Roussillonnais disséminés (et rencontrés par le militaire compositeur), tant en Espagne qu’au Mexique et en France (Paris et provinces). Des personnages, hommes ou femmes, qui sont des parent€s, des ami€s, des « gens recommandés » dont il nous brosse de rapides portraits physiques et moraux.... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 10 mars 2012

Il l'a déjà lu

LA SUPRISE VIENT, LA PLUPART DU TEMPS, DES BIEN PORTANTS. xxx IL VENAIT D'ETRE NOMME SOUS-DIRECTEUR DE L'INSTITUT DE FORMATION AU RIRE ET DEMI, RESPONSABLE DE LA SECTION BLAGUES A PART. IL HAUSSA LA VOIX POUR REMERCIER MAIS FAISANT UN FAUX MOUVEMENT SA VOIX ECRASA SON NEZ SUR LE SOL. xxx APRES QUATRE GORGEES, IL NE RETROUVAIT PAS LE GOUT HABITUEL DE SA BIERE ET S'ADRESSA AU BARMAN. QU'EST-CE QU'ELLE A AUJOURD'HUI TA BIERE? LE BARMAN, ETONNE, LE REGARDA, PUIS PORTA SON REGARD SUR LE VERRE DE SON CLIENT. MAIS, LEMMY,...TU NE... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 7 mars 2012

lluni i sol

LA FORMA A DONAR A  NOSTRA LLUITA, LA VAREM DEJAR PENJADA, RECORDA'T, A LA DARRERA TERTÚLIA. NO ENS PODIEM ENTENDRE, JA QU NI TANT SOLS ENS ESCOLTAVEM, ARRAPATS A UNA NUVOLADA D'ORGULLS TOSSUTS I ESTIMULATS PER RUXATS D'INCOMPREHENSIÓ. I QUE TU ESCOLLIRIES AIXÓ PER QUE VAIG, JO, MOLT EQUIVOCAT I QUE JO, ET DEIA, FARIA ALLÒ PER QUE TU, TU SI QUE T'EQUIVOQUES. RECORDAT', ENS VAREM SEPARAR MUTS D'INTRANSIGÈNCIA SOBRE UN PACTE DE BADALLS. ARA QUE HAN PASSAT TRES NITS I DOS... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 7 mars 2012

Dropo

AVUÍ, A TRES QUARTS DE SET,  L'ULL D'ACER TÉ CITA AMB EL COR DE CRISTALL. VEIAM EL QUE PASSA! VEIAM QUE TROBAREM AL CLOT DE NOSTRA MÀ xxx EL GANDUL TREBALLA POC, EL DROPO NO FA RES. xxx
Posté par Jaume à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 6 mars 2012

Vi ranci

TINC AL CAP UNA BOTETA DE VI RANCI VINA AMIC, AMIGA A MOLLAR-T'HI ELS  MORROS PRIMS I SECS I JUNTS, LLAVORS, SI T'AGRADA, SI TENS SET SI TENS TEMPS I SI L'EIXETA, NOSTRA DAMA, NO S'ENFADA NI ENS REGATEJA, LA BONA DAMA, SA FOLGOR   FEREM GRESCA COGNITIVA, SORTIREM DE LES AUTOPISTES DEL "S'HA D'ESTIMAR A TOTHOM" I ENS REVENJAREM,  DE TOTS ELS DIES FALSOS, VESTITS D'ENGANY,   DE TOTS ELS MATADORS DE "VINYES VERDES DE CARA AL MAR" I DE CELLERS FRESQUETS,   CAPSIGRANYS ... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 6 mars 2012

EL PIT

UN POETA QUE SEU A LA RIBERA DE LA nostàlgia S'EXCLAMA: "HAS VIST LA PELL ROSSA I FORMOSA DE L'AIGUA QUE PASSA PEL RIU, AQUEST MATINET DE MARÇ,  LLEUGERA, RIALLERA, SALTIRONA I SEDUCTORA? I DESPRÉS EL POETA ES TREU LES ULLERES I RIU COPEJANT-SE EL PIT. xxx ADREÇA A TOTS ELS QUI TENEN POR DE MANCAR D'ESPERIT. "NO DESESPEREU, EL T.A.V. ES A PUNT D'ARRIBAR". xxx NINGÚ T'OBLIGA A AFEGIR UNA PEDRA A L'EDIFICI, PERÒ TINGUIS A COR DE NO RETIRAR-NE NI UNA. xxx IIIIIIIMITADOR. xxx QUANTES FLORS NO VEUEN... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 5 mars 2012

Gifreu Bonsenyor

Un nouveau et toujours sensuel petit livre marron des Éditions de la Merci se trouve sur notre bureau. Il sort à peine de la librairie et de la poche de mon veston où il était comme un coq en pâte. Voilà des objets comme on les aime: petit format, poids léger, mais contenu riche et éternel. Patrick Gifreu aux manettes de cette discrète et pourtant productive maison d'édition n'a que des qualités. Il aime la pensée,  les livres, le moyen âge et le "patrimoine catalan" dont il aime faire passer dans le lectorat francophone quelques... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]