jeudi 19 janvier 2012

Quatre femmes et le soleil

"Quatre femmes et le soleil". Le chef d'oeuvre de Jordi Pere Cerdà (1920-2011) était à nouveau sur scène. Et a été servi avec un rare bonheur. C'était le week-end dernier dans un théâtre de poche, la salle Saguardià, de Nyls-Pontellà. Jacques Cauquil, le metteur en scène de la pièce, était inquiet. Comment serait reçu son travail, présenté quelques mois à peine la disparition du géant cerdan? Il est vrai qu'il n'avait pas relevé un mince défi. D'autant que ces dernières années, du vivant de l'auteur, de très nombreuses mises en scène... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 17 janvier 2012

Gat i gata

"CADA COP QUE PASSI  A TE VEURE PER La FINESTRETA LA DECEPCIó ME SALTA A LA CARA I M'ESGARRAPA FINS EL  MOLL DEL SENY, GAT MALEIT! I BÉ BONA DAMA SI VOLS ESCAPAR A LA REPETIDA DECEPCIó NO PASSIS MÉS, PER LA FINESTRETA, RESTA SOBRE LA TEULADA, JA SEM PROU PER FER EL SET I MIG, GATA SALVATGE."   Tiet Manel, de PUNT i COMA. xxx  
Posté par Jaume à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 17 janvier 2012

Jeter

ICI CE N'EST PAS   DU COCHON.   RIEN N'EST BON   TOUT EST A JETER!   Prince des Soies Ebouillantées XXX
Posté par Jaume à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 16 janvier 2012

élève présompteux

Pourquoi donc tant se faire de mouron sur la perte d'un simple A. Les trois, alors là, oui, il y aurait péril en la demeure, et l'on serait en droit, sur tout le clavier de l'Opéra politicien, de crier "Vingt-dieux! v'là les catastrophes qui nous saisissent à la gorge!" Mais un simple A, même en majuscule, c'est une perte ridicule. Et pour une courte durée. Il y aura bien  deux ou trois vigoureux bataillons de bienfaisants qui vont se lever et sonner le clairon. Les voici partis à sa recherche, à sa reconquête. Les voici, courant... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 15 janvier 2012

Jo Farçaïre

  Un inginyer treballant pel (M.I.T.)" MaXo7 Internacional Tecnologia" ens fa saber que acaba de finalitzar un estudi -el primer a la història progressista dels tractats de nabs i cols- que desmostrarà, amb xifres i diagrames, els ben pocs segons que necessita una mà oberta per a) tancar-se tot d'una, b) formar un puny ben apretat, c) aixecar-se igual una destral i d) abratre's sobre la cara d'un vis a vis que ens llança un esguard burleta o traïdor. La nota de premsa, firmada... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 14 janvier 2012

1475-2012: JOAN BLANCA

Els "Premis Joan Blanca" escauen enguany a Joan Pau Alduy i Bernat Guash. No obrirem ni tancarem el debat per saber si s'ho mereixen o no. La decisió d'un jurat amb funcionament democràtic sempre resulta sobirana. Tan l'Alduy com el Guasch són personalitats molt conegudes dins dels seus àmbits respectius, el món politic pel primer, el món esportiu pel segon. Alduy, fou batlle de l'ajuntament de Perpinyà (del qual n'és encara primer adjunt) i ara per ara presideix el regrupament de municipis Perpinyà-Mediterrània. Guasch,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 13 janvier 2012

Henri Pech

IL M'AURAIT PLU DE VENIR A VOTRE RENCONTRE ET VOUS PRENDRE PAR LE BOUT DES YEUX ET VOUS CONDUIRE SUR VON VAISSEAU. OH CERTES CE N'EST PAS LE MIEUX APPAREILLE ET SA VOILURE S'EST GATEE AUX FETES DES VENTS. J'AURAIS AIME CHERCHE EN VOUS L'AMIRAL ET LE MOUSSE ET FENDRE LES EAUX POUR TROUVER LES QUATRE POINTS CARDINAUX DE LA CONNAISSANCE ET DES PLAISIRS DE LA CONNAISSANCE. JE M'APPRETAIS A MONTER SUR LE PONT, A RESPIRER LE LEVER DU VOYAGE ET PUIS JE ME SUIS RAVISE, J'AI REGARDE LE MAT MAIS JE ME SUIS ENFUI DANS LA SOUTE. J'AVAIS EU COMME... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 9 janvier 2012

Tu la connais celle-là? C'est sans doute meilleure du jour. Je croise, sur le pont Arago, un agité cheveux au vent, je l'arrête et lui demande- pardon! monsieur, mais c'est pour un sondage. Il s'arrête, contrôle sa respiration et de dit, oui pour une fois, je marche, je consens, je réponds. Merci, M'sieur! Dites-moi, à votre avis et croyez-moi votre avis compte, il est primordial, j'en ai besoin. A votre avis, le BOUGISME, est-ce l'ART D'ETEINDRE OU D'ALLUMER LES BOUGIES? IL me regarde droit dans les yeux, raide-comme un passe-lacets,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 9 janvier 2012

A la porte

Toute discussion "front to front" avec le soleil se termine par un k.o de l'un des deux. Devinez lequel? Vous avez... trente secondes...27, 28, 29, 30. Perdu! Le temps toléré est terminé. Nouvelle question...et c'est ainsi jusqu'à la fin de l'année. Est-ce donc ainsi que les hommes vivent, se demandait déjà Louis Aragon? Connais pas, je ne l'ai jamais vu chez Drucker! XXX Pour la Saint-Valentin, léchez-vous les babines, suprême gourmandise. La bûche de Noël et la galette des rois se promettent un long bouche à bouche. C'est donc... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 6 janvier 2012

Ells en diuen

Si, el que ten d'arribar arribarà. Veuràs! Aviat durant uns mesos (sempre massa curtets pels que resultaran vençuts), se les diran totes, i cada setmana més seques. Algunes les poaràn, déu n'hi s'ho imagina on, als pous flamejants del l'infern. "L'infern són els altres" sentencià un tal Joan Pau Sartre, mestre sastre en acudits. S'invocarà món, Europa, hèxagon i el també el teu campanar bressol. Hi haurà com deia un altre sastre, el doctor "Tant Pis" i el doctor "Tant Mieux". El millor, clar, sóc jo i el pitjor tu, naturalment. De... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]