jeudi 29 mai 2008

L'ART HONNETE DE PERE FIGUERES

[La conscience écologique est première chez le chanteur norcatalan Pere Figueres, que je sais admirateur depuis toujours, comme moi,  du nordique Julos Beaucarne. Pere Figueres est un terrien. Viticulteur de métier, il croit en la nature et tient aux arbres et aux oiseaux autant qu'à la prunelle de ses yeux. Comme chanteur, il n'occupe pas le rang que son talent et sa tessiture vocale lui auraient conféré s'il était sérieusement entré dans la carrière. Chez certains êtres la liberté a un parfum plus doux que la notoriété et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 29 mai 2008

"LE DICO D'AQUI" DE GERARD JACQUET

[ Chanteur rock rangé de la scène et du studio, Gérard Jacquet est devenu un animateur radio fameux en sa région. Il y partage son temps entre l'antenne (à France Bleu Roussillon) en prise directe avec son pays (les Pyrénées-Orientales) et l'écriture de livres poèmes ou narrations. Titre de son dernier ouvrage aux allures d'essai: Le "Dico d'Aquí". Joli titre en serpentine allitération, édité par le Trabucaire (Perpignan). Sans doute est-ce l'ouvrage le plus ambitieux de l'auteur, par son contenu et sa pagination.  Le... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 28 mai 2008

PANAÏT ISTRATI, LA MEDITERRANEE ET MOI

[C'est aussi tutoyer l'impuissance que de ne pas pouvoir progresser dans la lecture d'un texte, de se voir stoppé par un mot, disons Méditerranée, stoppé par une sorte de banal contrôleur des frontières, qui vous braque, vous ébouillante les yeux avec sa lampe tempête et vous prend, in fine, par les épaules et les fesses, pour vous plaquer à terre, comme si vous étiez un fuyard recherché depuis un demi-siècle par interpol, un clandestin en habit de diable cherchant à écluser tous les bistrots d'un paradis promis, un indésirable qui... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 28 mai 2008

LA PRISE DE PAROLE

Certains tenants de l'ancienne analyse institutionnelle à la René Lourau doivent se pourlécher les babines à suivre toutes esgourdiles dehors les  interventions à l'assemblée municipale de Perpignan (chef-lieu des Pyrénées-Orientales) d'un quidam...héraut catalan (iste), sans doute admirateur et à tout le moins nostalgeux des tournois médiévaux. Face à lui, les élus -de la majorité et des oppositions-ne savent pas toujours sur quel saint girondin ou jacobin s'appuyer pour le défaire ou l'apprivoiser. L'opinion publique, via la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 21 mai 2008

FRANÇOIS ET LES COUSIN(E)S

"[...] Mlle Eléonor a été un peu fâchée contre moi de ce que j'ai accompagné ses cousines à un ball public, & de ce que je vais me distraire quelquefois dans leur société de mes rêveries misanthropiques, que le caractère de nos cousins ne fait qu'augmenter, quand je vais m'ennuyer de leur maussade compagnie. Les deux familles sont à couteau tiré: c'est un crime pour Laurent de n'être qu'un chirurgien dentiste; un commerçant en gros rougit d'avoir un frère si vilement occupé; il ne se rappelle pas qu'il n'était lui-même qu'un... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 15 mai 2008

Les asperges d'Arago

Lequel des ARAGO (François, Etienne, Jacques et l'autre) a-t-il écrit une nouvelle dans laquelle l'amant volage s'auto-dénonce à travers une insistante odeur d'asperges?
Posté par Jaume à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 14 mai 2008

FRANÇOIS ET LES ANDALOUSES

[...] Les Andalouses si renommées n'ont fait sur moi qu'une impression faible, elles n'ont point de caractère; la frivolité, l'ignorance, la futilité, la paresse etc sont autant de qualités qui jointes à d'autres plus misérables forment l'ensemble de la plupart des femmes de ce pays-ci, elles n'excellent que dans un art, celui de faire l'amour et il faut avouer qu'il n'y a point dans le monde de femme qui les surpasse dans le talent de tromper un amant ou d'ombrager la tête d'un époux. [...] (François, Puerto de Santa Maria,24 de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 13 mai 2008

VIDE-GRENIER

"Les temps sont durs et de tout l'on tâche de fairte commerce. "Plumes de paon et flûtes de Pan!", criait l'autre jour un pauvre sur un de ces vide-greniers qui poussent depuis plusieurs années comme champignons , ou escargots après la pluie. "Flûtes de Pan et plumes de paon! ", ne cessait-il d'alerter une improbable clientèle. Les temps sont durs et de tout l'on tâche de faire commerce. Deux ou trois euros, mine de rien, ça tinterait bien dans nos plats. Mais les goussets sont maigres, le client plastronne,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 11 mai 2008

JO NO VULL CONTES

"Certa gent té por d'envoltarse d'una biblioteca. La presència de tanta gentada els intimida i no volen posar-se a l'àtzar d'un mal encontre. Per exemple: detenir-se i lligar-se amb un d'aquells llibrots coberts de silenci,ara per ara ,col.locat allà dalt... al cinquè prestage i que s'el mira amb una ambiguëtat que acabaría per imantar-lo si, tot d'una i amb manifesta brutalitat, conscient d'un terrible perill, no li girès l'esquena, per desembruixar-se. Retirant-se de puntetes, cerimoniosament, però retirant-se definitivament de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 11 mai 2008

Salut François-René

Ah! ce temps bienheureux du XIX ème siècle où l'on pouvait -être tout à la fois "gentilhomme et écrivain, bourboniste par honneur, royaliste par raison et républicain par goût", ainsi que se définissait un certain François-René de Chauteaubriand dans un drôle de bouquin "Mémoires d'Outre-tombe"! Qui, aujourd'hui, oserait se dire "courtisan et écrivain, gaulliste par honneur, mitterrandiste par raison et sarkosyste par goût"?
Posté par Jaume à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]