lundi 10 mars 2008

JACQUES IER LE CONQUERANT

QUI A ECRIT: «Contemporain d'Alphonse X de Castille et de saint Louis, à côté desquels il * ne faut pas craindre de le nommer, guerrier et législateur comme eux, il fit peut-être encore plus qu'eux pour hâter la grande révolution qui devait fonder dans toute l'Europe le pouvoir royal et l'unité nationale sur les ruines de la féodalité. Moins spéculatif que le premier, moins chevaleresque que le second, il l'emporte sur tous les deux par l'étendue de ses vues politiques, par la hardiesse de ses réformes, par son aptitude... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 10 mars 2008

LES PUBLICATIONS DE L'OLIVIER

Ne pas confondre les Editions de l'Olivier avec les Publications de l'Olivier même si les deux interviennent dans le champ littéraire. Les Publications de l'Olivier auxquelles est consacrée cette note furent installées à Perpignan par son fondateur Gérard Bonet, historien et journaliste. Leur originalité est d'avoir lancé avec un certain succès une collection bilingue, dite "Clàssics rossellonesos" (Classiques roussillonnais). Une collection où se retrouvent aussi bien des écrivains disparus que des écrivains vivants... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 10 mars 2008

Petit proverbe de saison

"CEUX ET CELLES QUI PERDENT UN SCRUTIN GAGNENT UNE VESTE. ILS NE SONT PAS TROP A PLAINDRE PUISQUE LA CAMPAGNE D'HIVER N'A PAS ENCORE DIT SON DERNIER MOT." (Attribué à Tintin K. Söhn)
Posté par Jaume à 08:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 7 mars 2008

JOGGING OU POESIE ?

En ces temps de papiers électoraux/tristes et mortels... Il est expressément recommandé de se raviver la tête en faisant du jogging. Comme L'Autre, mais sans photographe, le flash peut vous casser le rythme. Joggez donc, si vous le voulez. Ou sinon -plaisir sans doute minoritaire mais ô combien ragaillardissant! faites vous sédentaire, évitez la transpiration et devorez sans modération les beaux fruits de la collection Poésie/Gallimard. J'aime, vous pas? En moins de temps qu'on ne passe à oublier une promesse électorale et à... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 7 mars 2008

LES SOULIERS DU MUSICIEN

On dit que tout artiste a un hobby, une marotte, une collection fétichiste. En Catalogne, comme ailleurs et chez les musiciens, peut-être plus que chez les autres taquineurs de Muses... Dans la liste des dix musiciens (ci-dessous) -nés à Perpignan ou avec une relation avec cette ville QUEL EST CELUI QUI COLLECTIONNAIT OU COLLECTIONNE LES SOULIERS A... PLUS SOIF: 1) BODIN DE BOISMORTIER (XVIII° s) 2) FRANçOIS DE FOSSA (XIX° s) 3) ERNEST CABANER (XIX° s) 4) JOSEPH COLL (XX° s) 5) PAU CASALS (XX° s) 6) MAX HAVART... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 4 mars 2008

QUI A DIT

Qui a dit "Perpignan me plaît infiniment, surtout un certain pont peuplé de marchands catalans, c’est un peuple absolument neuf pour moi." * 1- Hyacinthe Rigaud * 2- Louis XIV * 3- Adolphe Thiers * 4- Etienne Arago * 5- Henri Bayle, dit Stenhal * 6- Raoul Dufy * 7- Salvador Dalí * 8- Charles de Gaulle * 9- Patrick O'Brian *10- Fernanda Eberstadt Réponse: En chiffre ou en lettres. Questions subsidiaires: De quel pont est-il question? Réponse: De quel peuple s'agit-il? ... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 4 mars 2008

DES FLEURS VIVANTES POUR LA MIL.LENÀRIA

L'Auditorium de Perpignan a offert lundi dernier un superbe concert de musique catalane. Au pupitre- et dit avec beaucoup de respect- la "Cobla Mil.lenària". Au programme: une choix d'oeuvres composé pour combler les publics les plus divers. Des publics où les tempes grises dominent et trop souvent frustrés de pareils instants de haute tension émotionnelle. La salle était archicomble. Les oreilles aux aguêts, et les pieds prêts à frapper le parquet. Joan Pujol (lui-même musicien) présenta la soirée avec précision et un... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 4 mars 2008

MAURICE ROELENS IN MEMORIAM

Maurice Roëlens s'est éteint il n'y a guère sans susciter une ligne d'intérêt, d'amitié , de reconnaissance. Maurice Roëlens, universitaire venu de Lille, installé à vernet les bains, puis à Perpignan fut une personnalité marquante (et volontairement non médiatique) de l'université perpignaise (aujourd'hui appelée Via Domitia). Il y enseignait la littérature avec une conviction contagieuse que sont talent oral propagé même au plus éloigné des bonheurs des éditions ou des bibliothèques. jamais, il ne parlait pour ouï-dire, ou parce... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 4 mars 2008

SANHES SCULPTE LA VILLE

Maillol! Encore Maillol! Bon, soit. Et la jeune sculpture, quoi? des nèfles? Connaissez-vous Nicolas SANHES (1965), fils du Rodez du grand peintre Pierre Soulages Nicolas SANHES s'est formé justement au pays de Maillol, et  à l'école des Beaux Arts de Perpignan, l'une des plus en vue de l'hexagone de seventies et eighties. Mais son expression est aux antipodes du fomenteur de plantureuses méditerranéennes. Maître du fer forgé, de la forme abstraite et de la structure monumentale. SANHES intervient dans la catégorie du... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 3 mars 2008

Les belles catalanes

Qui l'aurait cru? Maillol -prénom Aristide- exclu en sa tendre jeunesse de l'école des Beaux-Arts de Perpignan, chouchouté par cette même ville, soixante ans après sa disparition, à en faire rougir sa ville natale Banyuls-sur-mer. Chouchouté au point de voir l'un de ses espaces de loisir et de prestige les plus courus, la Promenade des Platanes, renommé Allées Maillol et d'y faire installer, sur un air malrucien digne du jardin des Tuileries, deux superbes tirages de statues du Maître de Banyuls-sur-Mer. La première Nue nue, la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]