mardi 19 juin 2018

Gambetta invite Marina Rossell et Pere Figueres

C'est en ciselant la rareté de ses rendez-vous que l'on entend vraisemblablement servir à Perpignan la chanson catalane. Il y a là toute une finesse japonaise. D'où ce joyau lyrique qui va être offert au public, ce jeudi 22 juin (lendemain de la fête officielle de la musique et veille de la saint-jean) sur la place Gambetta, connue également comme place de la cathédrale et dans la mémoire de quelques érudits comme place des Armes. Résistance, donc! Qu'importent le nom de la place et la date, ce qui compte c'est l'Affiche, ou... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 18 juin 2018

La Giselle chilienne de Mathieu Guillaumon

Le BANCH (acronyme de Ballet Nacional Chilien)est dirigé depuis 2013 par Mathieu Guilhaumon, ce perpignanais qui, après avoir fait ses premiers pas au conservatoire de sa ville, et s'être perfectionné en divers établissements supérieurs français et européens, a acquis et consolidé une incontestable autorité internationale dans sa discipline, qui est, sans doute, la plus vulnérable des arts de la scène, et explique sa présence à Santiago pour y illustrer sa contemporanéité (merci Proust!). Le public et la presse ont... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 18 juin 2018

LLuís...à moi Boris Vian. Cali...à moi Léo Ferré

L'un est écrivain, d'expression catalane, avec une bibliographie déjà conséquente (15 titres) et des plus remarquée dans le domaine catalan du roman ou de l'essai. Il s'agit de Joan Lluís Lluís (Perpignan-1963), le tout dernier prix Sant Jordi. L'autre écrit aussi de la poésie, des chansons, des récits mais c'est dans le monde de la musique qu'il s'est fait un nom. On aura reconnu Cali (Céret-1968). Lluís et Cali sont tous deux (nord) Catalans, créateurs de talent, féconds, constants et audacieux. Car il est audacieux (et point... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 14 juin 2018

Thérèse Roussel (1930-2018): Une grande dame de l'Art

Une grande dame de la vie de l'art et de la culture dans notre ville et notre région vient de disparaître. Elle tenait une galerie d'art, elle s'appelait Thérèse Roussel, et avait été mariée à un journaliste radiophonique Paul Mugel, dont elle était veuve. Elle s'est éteinte mercredi 13 juin à la mi journée. Elle avait 88 ans. Elle était estimée de nombreux artistes et amateurs d'art. Thérèse, qui aimait sa ville par-dessus tout mais dynamique, créative, avait ouvert, au rez-de chaussée de sa maison familiale, au n° 7 de la place... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 8 juin 2018

FOSSA et les TURCS

Dans la correspondance de François de Fossa, il y a au moins trois allusions succintes aux Turcs qui invitent à se demander l'attrait qu'ils lui inspiraient, s'il parlait de ses contemporains ou s'il ne faisait qu'une citation de Turcs de l'histoire ou de la littérature, comme pourrait le faire par exemple un lecteur de Montesquieu. Fossa, connaissait-il cet auteur? Difficile à dire. Mais la Turquie, l'Empire Ottoman est une puissance, et donc dans l'air du temps. Comme l'on dirait aujourd'hui, la Turquie est dans la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 8 juin 2018

Deux Illois et...POMPEU FABRA

"L'ANY POMPEU FABRA" ne correspond pas seulement au 150 ème anniversaire de la naissance le 28 février 1868 à Gràcia/Barcelona de celui qui sera "el seny ordenador de la llengua" mais également au 70 ème anniversaire de sa mort à Prades (en Conflent) le jour de Noël de 1948, laissant une très importante oeuvre de linguiste et grammairien. Une oeuvre qui ne laissa pas indifférents deux grands universitaires nord-catalans, les deux fils de la ville d'Ille-sur-Tet. A savoir Joseph Sébastien Pons (1886-1962) et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 8 juin 2018

De Céret et de Narbonne

De Céret, la galerie d'art Odile Oms (10 rue du Commerce) nous fait savoir que l'exposition du peintre ROGER COSME ESTEVE est prolongée jusqu'au 16 juin. Ne manquez donc pas cette deuxième occasion de pouvoir vous y rendre. ESTEVE ne laisse jamais indifférent. Il planque des merveilles dans les détails. De Narbonne, la ville nous fait savoir que c'est ce samedi 9 juin à partir de 15 h 30 que sera inaugurée à L'Aspirateur (avenue Hubert Mouly) l'exposition "LAST CALL" proposée par l'artiste PATRCK CHAPPERT GAUJAL qui joue la carte de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 14:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 8 juin 2018

55 Artistes...aux Urnes, de Bruxelles à Perpignan

Il fallait une certaine audace pour fomenter une réponse de solidarité d'artistes aux événements hispano-catalans consécutives aux élections du 1-O (Ier octobre 2017). Non seulement cette réponse existe aujourd'hui et s'exprime à travers une représentation plurigénérationnelle et transpyrénéenne et va connaître une itinérance européenne (souhaitée...) avec une inauguration à Bruxelles à la fin de ce mois de juin, une étape à Perpinyà en août, etc...Une exposition collective, due à l'intrépidité et à l'intuition de se son tandem... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 7 juin 2018

Le peintre PiERRE GUYOT (1934-2018) n'est plus.

  Ils étaient quatre. Ils n'étaient ni mousquetaires ni gascons mais... peintres. Ils s'appelaient Serge Bonacase, Pierre Burnoud, Balbino Giner et... Pierre Guyot. Les plus anciens se souviennent. Ils ne servirent aucun roi, aucune reine ni non plus aucun évêque mitré. Peintres pour le meilleur et le pire d'une résidence hors des grands centres, fermes dans leur indépendance d'esprit et un travail en toute liberté. Pierre Guyot, le dernier de ce quatuor du plaisir visuel, de la toile (avant l'internet) nous a quittés ce midi du... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 20:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 7 juin 2018

Vous ne serez pas compris

Le caudillo Cumulus Nimbus n'est pas du tout disposé à signer un retour durable du pape Soleil sur son trône. Ses sbires aiguisent leurs silex. Les papillons ne sortent jamais en meute ni en essaim et rarement en escadrille. Tout ce qui est chien n'aboie pas. Donc...prudence pour tout marcheur! Les valeurs de Mai 68 ne rapportent plus rien. Je n'ai pu me débarrasser, à la dernière foire commémorative, d'un seul de mes pavés de collection. Le pépiement d'oiseau est comme une paraphe du silence. Ils disent qu'ils se mettent à nu,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]