jeudi 7 décembre 2017

François de Fossa joué par un virtuose norvégien

Runar Kjeldsberg qui a fêté le 16 octobre dernier son 38 eme anniversaire vient de clore un projet assez monumental qui concerne le monde la musique classique international et plus particulièrement Perpignan, la ville de naissance du compositeur auquel il a consacré cinq CD, l'ambition de ce virtuose septentrional de la guitare ayant été de donner à ses contemporains la totalité du patrimoine solos -jusqu'ici-rassemblés de François de Fossa, le militaire, compositeur guitariste. En tout 3 albums et au total 5 CD. Le premier album,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 7 décembre 2017

"Dire son sentiment"

Allongé sur le dos, une mouche m'a piqué dans mon demi-sommeil et j'ai planté mes yeux au plafond et, à ma stupeur, j'ai vu voler une mouche avec une seule aile et j'ai senti tomber sur mon visage des larmes de rire. Alors, je me suis, redressé dans mon lit et j'ai levé et tendu mes bras pour déclouer mes deux yeux. Notre époque, je la vois, comme une comédie de moeurs relayant une autre comédie de moeurs, la vôtre, si vous en avez encore quelque souvenance. Le bonsoir est un voeu, l'aurevoir un... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 6 décembre 2017

"No fomentes líos"

¿ Te recuerdas...dos cascabeles tenia mi caballo...? Yo pasé el puente con la tranquilidad de una zorra que no comete traspaso ninguno No escuches el que el viento silba que no silba unicamente por tú. Con las uñas empieza la barbaría. ¿Porqué avergonzarse de que, un día todavía más lejano que pronto, la belleza de tu cara ilumina un sello de inapreciable colección  ? ¿ Quien tipo de paisano seras tú ? ¿Tu voz, porqué te metes a borrar sus tonos terciopelo ? Si no quieres que te vencen no fomentes líos. Al umbral de su... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 5 décembre 2017

Dimanche, à Toulouse un...CAMELEON

Les mieux informés d'entre nous ( provende des réseaux sociaux) le savent, le peintre catalan Roger Cosme Estève est depuis le 2 novembre et jusqu'au 14 janvier 2018 "célébré" à Toulouse, de concert par la Grande Médiathèque José Cabanis et la prestigieuse librairie Ombres Blanches. Esteve y présente sa dernière exposition sous le titreèLe chant du crabe -au sortir d'une terrible épreuve familiale. Le peintre, un temps expatrié à Gaillac et qui a fait de nombreux voyages en Asie, en Afrique et aux "States", s'y montre au mieux de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 4 décembre 2017

"Pobre moxall"

No sóc pas d'aquells que es xuclen el dit gros per recordar-se l'olor del bressol.No és pas que em penso diferent de vosaltres però com els hi faig paper de diferent mantindré el paper fins a la fi de la funció.Si, unes paraules, uns actes encara que per tu tinguin el perfum d'un arròs amb llet amb un bocinet de taronja per a compartir, no hi plantis la teva cullereta sense reflexionar. El sol acaba de colgar-se, no vagis amoïnar-lo, que es despertarà de mal humor, la veu presa, els genolls flacs i els ulls velats. Mai, de ben petit... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 4 décembre 2017

Palau del Vidre: Un chemin de l'art.

Il est un espace d'art que les commentateurs patentés négligent de visiter, bien à tort pour eux d'abord et ensuite pour celles et ceux que leurs plumes agiles veulent guider, éclairer et convaincre. Il se trouve à Palau del Vidre, en Roussillon, place du Gall : qui n'est ni approximativement place "du Gala" ou "du Gaulois" mais -dans une lumineuse translation du catalan- "du Coq". Palau del Vidre dont le blason artistique n'est plus vierge depuis longtemps et qui, en 2012, se donna aux arts plastiques à l'année -entière ou presque-... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 1 décembre 2017

Du 7 au 21 DECEMBRE: ART NORTH CATALONIAN

JEUDI 7 DECEMBRE: SAINT-CYPRIEN Causeries sur le thème de l'art africain (fonds de réserve des Collections de Saint-Cyprien).  de 18 h à 19 h Gratuit sans réservation -Pour tout public - Musée Desnoyer au Village. VENDREDI 8 DECEMBRE: CERET La galerie Odile Oms (rue du Commerce) vernit ce vendredi 8 décembre à partir de 18 h, une exposition du peintre Dolors Rusiñol Masramon consacré au "Temps d'espera" (le temps d'attente). Artiste issue de la Faculté des Beaux-Arts de Barcelona (1989). "S'exprimant dans un langafe... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 29 novembre 2017

"thinking freely"

The nostalgia shall do not be dissolved in hot and melancholic tears. xxx No, your intelligence and ability cannot break the natural trip of the sap from de the roots to the leaves at each spring. Nor yours, nor the intelligence and ability of computers. xxx Opened window, he sees the growing anger of the sky, he takes and shows a white flag and begin to debater with the blacks clouds' leader to persuaded him -and her excited troops- to not attack... that day, that exceptional morning of... National Day and liberates the sky of... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 28 novembre 2017

Michel Pagnoux, le surfeur cosmique, signe...

  Michel Pagnoux (1946). A la veille de 50 ans de peinture, dont le point de départ est un certain mai 68, très débrideur. Une vingtaine d'expositions à son compteur. Parmi elles: 1992:Agora International, Stockholm(Suède); 2001: Die Wächter, Klinik Buchinger, Uberlingen, près du Lac de Constance dans le Bade-Wurtenberg (All.); 2007: Micalea Gallery, San Francisco (Californie). A Paris, Toulouse et Bordeaux, et en Catalogne -bien sûr. Son curriculm vitae en technicolor qui ne refoule pas le noir et blanc signale, à ses... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 28 novembre 2017

La grissaille emprte la mise

La cornemuse s'arrêta et une voix s'éleva: Le moment est venu de drainer le canal où tu te traînes depuis si longtemps. La voix s'arrêta... et la vase continua d'augmenter. J'ai connu le dernier des alchimistes, oui...je ne vous le cacherez pas...ses larmes étaient d'or. Non! le ciel n'est pas un mur vertical que je puis escalader avec la rapidité de mon ami le gecko ou le souvenir d'un danseur de comédie musicale. Arraisonner quelque vaisseau fantôme et nef des fous pour vérifier si les promesses sont tenues. Empêtrée dans ses... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]