mardi 29 août 2017

31 AOUT: Anniversaire François de Fossa...pour tous.

L'habitude a été prise à Perpignan d'un rendez-vous chaque 31 août pour rappeler le souvenir de la naissance de François de Fossa à Perpignan et rappeler l'importance artistique de ce guitariste et compositeur de musique de la première moitié du dix-neuvième siècle. Il naquit dans ce même quartier St Jean, en coeur de ville, où a été fixé le siège de l'association "Les Amis de François de Fossa". Une proximité de bon aloi! Donc cette célébration annuelle, dont il faut indiquer quelle ne relève d'aucun agenda officiel, international,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 28 août 2017

Croquer le Canigó en bonne compagnie.

Qui respecte la montagne, la dessine. Qui aime le Canigou, lui voue sa passion et son génie. Qu'il soit randonneur ou artiste.  Canigou montagne pyrénéenne et catalane. Un Canigou (écrivez plutôt Canigó -si vous ne voulez pas paraître trop chien) vaut bien une "Trobada/ Rencontre" du DESSIN DE MONTAGNE.  Le Canigó c'est pas seulement un pic, une montée et une descente, c'est aussi cette étape incontournable le "Refuge des Cortalets", au coeur d'un massif que la conscience écologique s'empoie à garder naturel et humain. L'art... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 27 août 2017

Sur la piste du géant perpignanais François Frion

On ne peut qu'être surpris d'apprendre qu'un historien d'art du septentrion ait vu un tableau du Musée d'Art H. Rigaud, à Perpignan, en train d'être fini. Cela se passait à Paris et c'était au tout début du XIX eme siècle.   In "De levensloop van Adraan van der Willigen (1766-1841) een autobiografie uit een tijdperk van overgang. Edite Lia van der Heijden en jan Sanders) consultable https://books.google.fr/on trouve ces quelques lignes qui se rapportent à un Perpignanais: François Frion (1773-1819). "Den 27 april ging ik met... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 26 août 2017

Torticolis

Comme je le trouve, je vous le sers. Sur le pont Mirabeau coule la Seine et sur le pont Charles passe Kafka. "Ne plus savoir de quel bois faire flèche". C'est un pinceur de cordes de guitare, François de Fossa, qui exprime ainsi son stress. "Garde ce qu'il faut d'ectoplasme pour paraître "leur" contemporain". Conseil qui ne m'était pas destiné, d'un résident de la rue Séguier à Paris, Henri Michaux. Pour celles et ceux qui douteraient que je l'ai croisé, rendez-vous à "Poteaux d'angle". Qui a dit, "Ma musique vous... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 25 août 2017

"Un esport de l'extrem"

Mostra-les-hi mig nasi amb l'altrameitatensuma la trampaque pacten en contra de tu. xxx El poble ja té un nou pallasso, jubila't tranquil Manel. xxx Cada matíde fa uns mesosem regoels peus,plantes i clavilles,esperant queal cim sortintfulles, florsi fruita,i sols un no reshi brota i espelleix.Serà que els dónamassa aiguaals peuso que aquesta aiguano els hi convéper fer-ne sabade primavera i estiu. xxx Una teoria moderna de qualsevol horitzó que vingui és com un envelat sota del qual marxants proposen potingues (per això, per... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 23 août 2017

Collioure, Perpignan, Bugarach, Le Perthus, Le Boulou

. Il y a celles et ceux qui n'y prêtent jamais attention, celles et ceux qui savent et puis...celles et ceux qui s'en rendent comptent mais plus tard. Ainsi qui lors de la première diffusion de "Meutres à Collioure" avec Huguette Noguerra et Stéphane Freiss et le merveilleux Michel Robin avait noté que la série de tableaux qui s'apercevaient dans l'atelier de Castaldi (époux un temps suspecté) étaient de l'artiste roussillonnaise Anne Cambis? Grâce à la deuxième diffusion, hier soir sur FR3, plus d'un de ses amis et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 23 août 2017

Gros plan: Claudine Picard

Claudine Picard a depuis quelques temps le vent en poupe et des cimaises de plus en plus nombreuses qui accueillent ses gourmandises picturales. Et, les yeux des amateurs, on le sait, sont gloutons. Affaire de cuisine comme de pâtisserie, mais beaucoup moins célébrées qu'elles par nos papoteurs et papoteuses des médias, dispersés ou en réseaux, la peinture incontestablement l'est. C'est un art de la matière (d'ingrédients) et du projet (le tableau) mais avec bien entendu des secrets (de liants, de nuances) propres à chacun et ici... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 22 août 2017

Cinq notes sur de F. de Fossa, dont une musicale.

1) Amour paroxystique...d'un frère pour sa soeur "Adieu je t'aimerai jusqu'à mon dernier soupir: combien je me trouverois heureux si je pouvois l'exhaler pour toi." (Lettre de Cadiz 19  9bre 1805).  C'est François de Fossa qui s'exprime ainsi dans une lettre à sa soeur Thérèse Fossa, épouse Campagne et vivant à Perpignan. 2 Inébranlable en ses convictions. Certes entre ce que l'on dit et fait, il peut y avoir une nuance, mais pourquoi douter de François de Fossa, l'homme qui déclare: "Je ne trouverais rien de plus... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 20 août 2017

"amb fos de batucada"

Ningú té obligació a estimar-me, però si de cas a tu, o ella, o també a aquella eixerida rossa li piqués el cor de fer-ho, de res em molestaria. De sobte, el corb se separà de mi... alguna cosa que li va desplaure segurament havia fet... és sols quan ja s'allunyava que vaig percebre, entre les alades del seu cant de comiat, que m'odiava... per què li venia de negar, jo l'aristòcrata pagès estret, un bol de gra que reclama des de tres dies. Vigila qui convides a somniar amb tu... Que no t'obligui a córrer per la cambra tota la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 17 août 2017

A la recherche ou pas du fil perdu

  Qui peut dire en toute certitude, je suis au bout de mes peines. xxx Que dit l'âne quand il brait? Et que dit le vétérinaire sur le braire vrai de l'âne. xxx Il s'était accoutumé à faire une longue sieste quotidienne sur un baldaquin dressé sur ses épargnes en pièces sonnantes et trébuchantes. xxx N'écrivez pas par forte chaleur... au risque de voir s'évapoer des pans entiers de votre premier chef-d'oeuvre.  xxx Aucune étoile filante ne retourne sur ses pas après avoir fendu le ciel. xxx Ils m’ont dit que je... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]