jeudi 15 juin 2017

ARTRIAL: DEQUESNE & GAUBERTI

  Connaissez-vous  ARTRIAL? On ne sait quel nom aujourd'hui s'inventer pour exister avec quelque originalité dans le monde de l'art, marché ou spectacle. Prenons acte de l'enseigne qui s'illumine. Celle d'ARTRIAL à dire vrai n'est pas toute nouvelle et -à toujours dire vrai- il n'y a aucune raison de ne pas franchir son seuil et de déambuler dans des salles aussi spacieuses que lumineuses. ARTRIAL est un lieu d'art -pas une bonbonnière- où l'on peut montrer son travail en pleine respiration que ce soit au sol que ce soit... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 15 juin 2017

MAURESO maître de chapelle au Fort Bellegarde

C'est peu dire que le peintre Joseph Mauréso n'aime pas les hauts et beaux lieu, d'ici et d'ailleurs et montre le déploiement de son oeuvre plastique de cloîtres en châteaux avec ou sans forts ou de châteaux en cloîtres, ou les deux dans la même saison. Sitôt décroché de l'admirable galerie du château de Crouseilles, le voici accroché, posé ou suspendu en la chapelle du fort de Bellegarde, au Perthus.  Ce n'est pas la première fois qu'il y monte et s'y montre non pas pour animer estivalement les murs mais pour surprendre,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 13 juin 2017

En marche vers des Expos

Couleurs et lumières à Saint-Cyprien. La peinture a toujours droit de cité à Saint-Cyprien, villa à laquelle reste attaché le nom et l'oeuvre (et l'éthique artistique) de François Desnoyer (1894-1912) et une féconde expérience de dix ans de Centre d'Art Contemporain. Avec des hauts et des bas, des intermittences de tempête et de calme. Mais le pavillon destination culturelle a été préservé, et au village comme à la plage, les St-Cyp ne se boudent pas et voguent au même vent du loisir, de l'imagination et des émotions. Et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 12 juin 2017

Suspect ou inférieur.

Maître incontesté de l'es (pouah!)rt Fais-toi rire, ne te décourage pas, insiste, n'attend le secours de personne : il n'y a personne, ni comparse de scène ni public; fais-toi rire, et planté devant le miroir de ton armoire répète, tu vois...ça commence à venir. Un éclat de rire peut exploser un faciès, ne sois pas imprudent. Il serait temps que les rieurs soient les payeurs. Il est assez rare de récolter ses choux gras avec de fines âneries. Il est des rires empruntés que personne ne réclamera. Tous le rires ne trahissent pas... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 10 juin 2017

Mazette, il n'a pu crier "Pouce"

  Je vis un homme affairé à son balcon, d'un trottoir de la rue je le hélai et lui demandai mais que faites-vous donc, Monsieur. "Je mets ma solitude en pots", me répond-il sans un regard, à peine amusé par son explication, je repris ma route. Son plaisir était de retirer consciencieusement tous les poncifs du récit qui s'offrait à ses yeux et les tarabustaient. Il voulait se retrouver, nez à nez, avec un squelette dépouillé de ses chairs narratives.  Le "il" est une carapace dui "je" -cet éternel... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 8 juin 2017

Un bien piteux état

La fadaise appartient au comic trip musical Quand je pense qu'avec son accent Buanoparte n'aurait pu succéder à David Pujadas au JT du Vingt-heures. Son sport favori à M Coach était de pousser le plus possible de gens dans le margouillis. L'urgence...Oh, cette urgence qui, si l'on n'y prend garde, nous précipite dans le vide. Se vêtir d'écailles, comme un jeune poisson à la conquête d'un océan. Cosmétiquée la grâce n'est plus la grâce mais un nuage de glu. La saillie s'oppose, je l'admets, au raisonnement mais doit-on... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 09:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 3 juin 2017

J. Brossa, B. Péret

En un text intitulat "Dossier" del poemari "Sumari astral1", Joan Brossa(1919-1998) va deixar escrit:   El xai es menja l'herba L'home es menja el xai L'alosa es menja l'insecte m'esparver es menja l'alosa L'un es menja l'altre   El xai devora l'herba Demà l'home devorarà el xai Sense la mort la vida fóra impossible.   Benjamin Péret (1899-1959) 2 dédie à son ami Marcel Noll ce poème:   Un ours mangeait des seins Le canapé mangé l'ours cracha des seins Des seins sortit une vache La vache pissa... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 2 juin 2017

"Al peu d'una gotera"

  Quina llàstima, la teva vida tan polsosa i rebregada no haurà inspirat cap Nobel.L'amic perd aquest privilegi quan n'esborra l'esclat nobiliari.Excepte, uns quants recollidors d'assegurances, ningú t'haurà vorejat. Del complot quants grams te'n faig? Si te'ls embolico amb aquest paper, he d'augmentar-ne el preu de tres cèntims, si no agafa'ls de mà a mà.  El client es mostra expectatiu... Digui'm? Digui'm? Deu o vint, o més si vols? Sí, si t'ho certifico, no hesitis més, és un complot fresc tot just tret de les neveres... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 2 juin 2017

Le tien est trop vieux

La sagesse des anciens, des diamants sur une paillasse. La doxa vaga naît de la vox populi, soit -dit le tribun se drapant dans son pallium avant de poursuivre- mais c'est nous le Sénat qui lui donnons souffle et scansion. Pourquoi qualifier de félé, cet étranger qui marchant à petits pas devant moi, soudain, sans regarder autour de lui, bondit et se met à danser comme Georges Chakiris dans West Side Story. Au lieu de dire que je loupe ma cible, ajuste-mieux ta propre visée. Si tu ne veux pas que ton ombre te trahisse... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 1 juin 2017

7 propositions d'expos

  FRAÏSSE: ART EN CORBIERES Si vous aimez l'art et que ce tout prochain dimanche 4 juin vous ne savez pas où eller, profitez d'une des invitations qui courent à travers les Corbières, et rendez vous à Fraïssé des Corbières, vous ne le regretterez pas. En tout cas si, bon pied bon oeil, vous vous rendez à l'ATELIER, rue du Soleil pour assister au dialogue "in situ" de deux artistes, Pierre TUAL et Serge FAUCHIER, parmi des céramiques, des sculptures, des peintures de très bon aloi, comme il se disait jadis en des terres de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]