jeudi 27 septembre 2018

"Raïms a la semal"

Jo pensi que tenen raó aquells que s'han aplegat per a exigir del poder municipal que restituí a la ciutat nostra la seva muralla, el que no veig clar és quina de les tres muralles derrocades al llarg de la seva història volen rehabilitar. Vas a cavall del temps per valls i muntanyes, carrers amunt, rius avall, conqueridor i mestre dels espais, procura tanmateix que el teu destrer no s'embali pas, enfollit per la teva dèria colonitzadora que el priva del gra i de la userda sindicals. Qui ha perdut son ànima ençà del... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 26 septembre 2018

Perpignan: GERMAIN BONEL au palais

Étonnante ville de Perpignan qui tout à coup de souvient de l'un de ses peintres et le célèbre dans une expositions alors même qu'aucun anniversaire n'y invite. Étonnante ville de Perpignan qui, sans doute, piqué par l'aiguillon du Cercle Rigaud, fait devoir de mémoire en rappelant à la lumière le travail de Germain Bonel (1913-2002). Fils de Palalda (dominant Amélie- les- bains), avec comme premier maître de peintre Pierre Brune (1887-1956), l'ami des grands en "vacances à Céret" avec petits cubes et coupures de canard local. Brune... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 23 septembre 2018

les amoureux du pont Rouge

Il est bon de le préciser: c'était un pont suspendu, un long pont suspendu. Lorsqu'ils y posèrent leurs premiers pas, leurs mains s'ignoraient et même s'évitaient. Ils marchaient l'un à côté de l'autre, presqu'insouciants des inconnus qui partageaient le même pont qu'eux. En étaient-ils conscients? Un large trottoir (récemment restauré) les protégeait, mais un simple écart, une involontaire bousculade, un petit rien...et ce serait l'incident, l'événement. Ils progressaient au même rythme, à mille lieues de la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 22 septembre 2018

A quatre balles

Même les sages ont perdu le goût de dire qu'il vaut mieux plonger ses yeux dans la mer que les coller à un écran. xxx L'amour d'un cerf pour sa forêt est tel qu'il en porte, comme en étendard, les bois. xxx Dans les rires en dents de scie les postillons s'appellent des copeaux. xxx T'as beau bénéficier du meilleur coach de ta discipline, les saisons courent plus vite que toi. xxx  Ce qui me pousse à la légéreté, le dois-je à autre chose qu'à un aDN de lépidoptère.  xxx  A... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 21 septembre 2018

Illa de Tet: "Quatre dones i el sol", aquest dissabte

No sempre l'oportunitat es presenta.... I quan és el cas no s'ha de deixar passar. Ens hem d'aprofitar de les coses excepcionals que es fan i se'ns ofereixen en llengua catalana. Qui no ha oït parlar de Jordi Pere Cerdà, el gran escriptor nord-català? I qui n'ha oït parlar bé sap quina obra mestra és la seva peça "Quatre dones i el sol". Un èxit del repertori teatral català transpirinenc, versionat en francès, coneguda a tot Catalunya i portada a París. Directors de generacions diferents l'han posat a l'escenari, cadascú recalcant un... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 16 septembre 2018

"Vagareig amb tres notes de color"

Ell havia deixat feia ja uns quants dies l'ordinador, sa pantalla i la seva rateta. Ell havia sentit el menester de retornar a una feina més física i humana de cultiu de l'escriptura, el pla horitzontal i aquest plaer de tirar a la paperera, els fulls  infecunds o grotescs. I ara seguia escrivint, AMB serenitat, omplint papereres. xxx En visitar un monument escolta els guies però no et deixis entelar la teva mirada per la cortina d'un bell comentari. xxx No és pas la forma de la lluna que ens despista és... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 14 septembre 2018

Un sachet de riens

Pour moi une tragédie, pour lui une bluette, une bluette de plus. Non nous sommes pas égaux devant ce qui se passe. Le boeuf en voudra toujours au taureau d'être une figure de la liberté. Une langue écorchée par des baies sauvages est toujours préférable à une langue de bois verni.  Est-ce une appréhension masochiste qui dissuaderait de l'auto-critique? Perpignan: le giga-phototope de la quinzaine méditerranéenne des clics et déclics  Lui, mon ami, dont l'échine ne s'était jamais pliée à une révérence. Lui, rebelle... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 13 septembre 2018

ILLE-SUR-TET et ses prochaines "Diades ponsianes"

L'amalgame à Ille-sur-Tet d'une "Setmana Catalana" et de "Diades ponsianes" est du meilleur métal patrimonial et médiatique pour la culture catalane. Que l'on en juge pour le contenu du programme des manifestaions qui s'y dérouleront les  21,  22 et 23, puis les 28 et  29 septembre 2018. Avec deux temps forts: la pièce de théâtre "Quatre dones si el sol" de J.P. Cerdà et l'hommage au Docteur F. Català trente ans après sa disparition. Vendredi 21 à 18 h 30 à la Médiathèque J.- S. Pons. Concert avec le groupe choral... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 12 septembre 2018

URGENT Faut choisir CATLLAR ou TORREILLES

Joseph Mauréso et ses "paysages hybrides" Non, dans l'Art tout n'est pas patrimoine. En tout cas pas tout de suite. Il y faut la patine des ans et des regards de l'homme. Le patrimoine est apparemment ce qui reste, demeure intacte (privilège), délabrée ou restaurée. Et l'art, ce qui vit, se fait, se montre. ET une astuce contemporaine, il serait plus élégant de dire, une belle alliance a été trouvée entre l'ancien et le moderne, le moderne ouvrant  le regard ou le réorientant sur l'ancien (monument religieux, civil ou... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 12 septembre 2018

Du GRANT, et du DESCOSSY

DU GRENAT A PERPIGNAN Il y a pierre précieuse et pierre précieuse, à toi de décider au toucher, à la loupe, au collier ou au doigt, à la cheville peut-être comment apprécier ton Grenat. Si tu hésites, toi la belle, toi le beau -et tous les deux élégants et raffinés- une opportunité se présente à toi. Une opportunité sous la forme d'une exposition, banal direz-vous, oui mais dans un écrin... rare, exceptionnel, le seul digne de ce bijou... le palais des rois de Majorque, à Perpignan. Mais, demanderez-vous tout nimbé... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]