samedi 6 août 2016

La disparition d'Odette Traby (1939-2016), Dame de Culture

Généreuse, disponible, constante, discrète et efficace. Odette Traby (1939-2016), qui vient de décéder1, réunissait toutes ses qualités. Femme de progrès, citoyenne impliquée, venue de l'eseignement, depuis sa ville d'Elne, elle a contribué à un mieux être culturel et artistique. Au service de sa ville, dont elle a été plusieurs fois maire adjointe de la culture et du patrimoine (dans des municipalités Narcise Planas (1965-1995), Nicolas Garcia (2001-2014) et de toutes celles et tous ceux qui, comme elle, voulaient que l'utopie de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 4 août 2016

Tout dépend de l'heure

Phraseur à la chaîne et petit vanneur. On finit par perdre ses repères. Où suis-je? Qui sont-ce? Je me remémore mal. Et je ne sais plus si la paire de seins qui en cet instant se faufile dans ma mémoire est celle de Lucrèce Borgia ou de Martine Carol. Réalité ou fiction? Que voulez-vous que je vous dise, il y a si longtemps. Le pape ne s'appelait pas encore Michel Picoli. Le propre de l'autochtone est l'autochtonie, comme le jour il fait jour et la nuit il fait nuit. Les pétitions sont faites pour être signées, puis jetées dans une... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 3 août 2016

C'est qu'elle était si jolie

Rouge de Honte et Bleu de Peur ont résolu de s'unir pour mieux faire face. Le pire l'avait choisi pour être son carrosse, son château, son génie. Ma main, feuille tremblante, l'affleure, son épaule frissonne et se donne. Un papillon vient de naître. Les costumes de nos héros, ne croyez-vous pas, qu'uil seraient temps de les raccommoder. les mites de l'histoire sont insatiables. J'achète mes papiers, je les peins et je les place sur mes murs, façon d'enjoliver mes intérieurs et l'on me reproche que mes cerises sont trop rouges et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 2 août 2016

JOAN PAU ON ETS?

    Escrit pensant al poeta i a la llengua de Joan Pau Giné (1947-1993). JOAN PAU ON ETS ?   Sabes tinc pas la taca a l'ull i se m'ha pas escapat que el carnisser se la fa amb l'Adelina.   La gent ben educada te dirà que és pas bo de bestiejar tot solet dins d'un corn.   Aquesta broma, quina malparida s'es escorreguda just quan li passava de sota.   Manyac, com ho deia el parrain notari, un cop de barret és força millor que un cop de puny.   Me diu, el teu Ramon, és pas un home ess... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 1 août 2016

Disparition du peintre Pierre Garcia Fons à l'âge de 88 ans

Pierre Garcia Fons l'un de nos meilleurs peintres s'en est allé. Il est décédé le 29 juillet, le jour de ses 88 ans. Depuis plusieurs années frappé par la maladie, il s'était retiré du monde artiste, son atelier où il aimait tant affiner ses découvertes, les galeries où il prenait le pouls de l'air du temps. Lui était d'un autre temps. Artiste du sud, du septentrion et de ses ailleurs, il n'aimait pas que l'expression plastique soit assignée à une résidence quelconque. La peinture, il en était convaincu était une peinture du sujet. De... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 1 août 2016

"Provisoris llogaters"

"No en puc més. Atles va descarregar-se l'immens i feixuc fardell que se l'havia condemnat a portar sempre mes. LLavors, Girant-se vers el mar, alliberat, i el pit curull de iode regenerador, Atles es metamorfosa en gavina.  Atalaia l'horitzó. Serè li sembla i serè emprèn el seu viatge. Un vent dispersa sobre l'areny les darreres pelleringues del fardell rebentat en caure a terra." xxx No és pas el color de la corbata qui tens al coll, ni el preu del calçat que portes als peus que fan de tu un autèntic contrarevolucionari, és... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 29 juillet 2016

L'Indépendant 1978: Polémique linguistique

La publication début novembre 1978 dans L’Indépendant de Perpignan d’une chronique du Dr Emile Calvet, de Pollestres, sous le titre « Le Français, langue merveilleuse» ouvrit une polémique sur le catalan et le français qui se prolongera durant plusieurs mois de novembre 1978 mars 1979. Fustigé par la plupat des intervenants qui y verront une atteinte à la catalanité, l'infortuné docteur ne sera défendu que par peu d’usagers d'un Courrier des Lecteurs en surchauffe. Une polémique en chair et en os, dont voici une recension... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 29 juillet 2016

Du pareil au même

C'EST VRAI QUAND TU TE COUCHES "CATALAN" ET QUE TU TE RÉVEILLES "OCCITAN" TU ES EN DROIT DE TE DEMANDER: MAIS QUI DONC M'A DONNÉ PAREIL COUP DE MASSUE?- TU AS MAL A LA TÊTE ET À  LA MÂCHOIRE, N'EST-CE PAS? ET PUIS... TU RÉCUPÈRES PEU A PEU (TU ENTENDS COMME DES UN ZÉZAIEMENT DE "PARAULINAS" DE RÉCONFORT) ET TU TE DIS, BOF! LA "BLANQUETTE" ET LE "CAVA" C'EST (PRESQUE) DU PAREIL AU MÊME: SO PÉTILLANT & SO ENIVRANT . (LENDEMAIN D'ANNIVERSAIRE IN A FRENCH DISTRICT). xxx  
Posté par Jaume à 10:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 27 juillet 2016

"How many"

FROM VULNERABILITY-CITY  TO SOLIDARITY-CITY HOW MANY KMS OR MILES     OR DEATHS? xxx
Posté par Jaume à 09:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 26 juillet 2016

Le retour de Christian VILA

Non ce n'est pas le titre d'un film ou d'une comédie musicale. Mais il s'git bien de l'affiche d'un événement. A Céret, il n'en a jamais manqué. Christian VILA est de retour. Quand on s'appelle VILA il n'est pas aisé de se faire un prénom sur la scène artistique nordcatalane. A Céret comme à Collioure, avec ou sans accent, à simple ou double "l", on vous suspecte presque. Alors, on se tait. Trop de compétition? Un peintre qui se tait n'est pas un peintre qui se terre: il ne montre pas, c'est tout. Mais l'atelier est là, bien... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]