mardi 29 mars 2016

ALINE FILIPP INAUGUE CE IER AVRIL

Qui ne connaît l'artiste illibérienne Aline Filipp? En peu d'années, elle est devenue une artiste à suivre. Et pourtant rien de provoquant, de criard, de scandaleux chez elle! Du style: vous ne voyez donc pas que j'arrrive, écartez-vous? Hier, brillante étudiante d'école d'art, aujourd'hui artiste assurée, elle ne s'est jamais départie de la force de sa figure, silencieuse et souriante. Le regard autour d'elle et sa pensée fouillant au plus profond du songe émancipateur, coffres et tiroirs. Elle aurait pu être... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 27 mars 2016

Llamp te frigui, cer sera Corneilla la Rivière

LLAMP TE FRIGUI était -le reste un peu encore- une interjection d'auto-défense catalano-roussillonnaise qui vouait -voue peu-être encore- un déplaisant, un mafaisant au diable, au supplice, par la blessure ou la brûlure, selon que l'on repère le nid sémantique de l'expression dans EL LLAMP DE FERIS (que te blesse l'éclair!), EL LLAMP TE FREGIS (que l'éclair te rôtisse!) ou EL LLAMP TE FREGUI  (que l'éclair te frotte -ou te frite!). LLAMP TE FRIGUI- sans que l'on puisse établir que le diable ou l'enfer y soit pour quelque chose- a... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 27 mars 2016

ESTEVE A L'OEIL NU

A SAISIR A L'OEIL NU   Roger Cosme Estève1 n'a jamais été un artiste de cour. Est-ce un artiste contemporain ? Aujourd'hui l’œuvre de cet artiste septuagénaire -de belles pages et séquences de cette œuvre- se voit honorée par le Cercle des Amis de Rigaud sur les cimaises du centre d'Art contemporain « Walter Benjamin ». De quoi rendre encore plus hésitante  l' étiquette que l'on voudrait apposer sur ce créateur d'ici et d'ailleurs. Ce qui ne signifie ni de l'ici- peu de signes identitaires, hormis un esprit d'indépendance-... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 27 mars 2016

Li repugnava tot cant coral

Tots em diuen el que'm tocariafer.Tots em deien el que haviade fer,sense hesitació.I una bandam'empenyia cap al'aixòi una altram'empenyia cap al'allò,i jo,espatlles quietes,peusafermats al sol,no vacil·lava:dret,igual un pilarde catedral.Inflexiblea tots vents. Tots, amb raons claresperò inverses,volienque'm negués,que m'ajuntés a ells.que'ls hi semblés.Quants indigents!No sabien,cervells secsintuicions ceguescors absents, somnis buits,que ell no buscavacap autopista de la mel,que a ell , fill del pollacre i de l'aigua viva, no... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 26 mars 2016

"La meva consciència"

Si passes veure damunt de qui crido, vomito, rento la meva consciència, ja resulta massa tard i no en sabràs res, per consegüent no et detinguis més temps, marxa i no em prometis cap a reveure. xxx
Posté par Jaume à 13:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 23 mars 2016

l'horloge

.Tout ce qui peut se dire peut s'écrire même quand on bafouille, l'inverse n'est pas totalement vrai. Encore cinq minutes...et puis...plus! Certains jours le soleil a son coucher doute sévère d'un lendemain humain. Moi la littérature que je préfère c'est la littérature de chevet. Le pire ne leur suffit pas, ils imaginèrent le pis et nous ... que pouvons-nous concevoir de pis que le pis du pire. L'horloge dit l'heure et l'attentat contre l'humanité. On en prend plein la gueule et il raccommode ses  vieilles... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 19 mars 2016

Une table ronde pour R-C. ESTEVE

Samedi prochain, Perpignanais lâchez la queue des poëles à bunyetes et cessez la chasse aux oeufs qui se planquent dans votre jardin. Il y a beaucoup mieux à prendre et à faire. Cela se passera (si les gazettes disent vrai) au Centre d'Art Contemporain Walter Benjamin 1, à partir de 14 h 30 et tournera -s'agissant d'une table ronde (mais disent-elles vrai) c'est assez bien vu- autour de l'exposition "SENY I RAUXA/ RAISON ET DERAISON" qui regroupe la bagatelle de quinze années de travail en cent tableaux du peintre ROGER COSME ESTEVE.... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 19 mars 2016

Jordi Pere Cerdà et le chiffre 6

Cinq ans après la disparation d'Antoine Cayrol (1920-2011), son pseudonyme d'auteur catalan, Jordi Pere Cerdà, va être donné au Théâtre municipal au coeur de Perpignan. Une bien  légitime reconnaissance pour un écrivain dont deux beaux vers sont déjà gravés sur la façade du Grenat, théâtre de l'Archipel. « El mar immens de ta sang i la meva : la gota que és nostra i la sang de tothom ». Extrait du poème "Ella", mis en musique, interprété et enregistré par Manel Lluís. Le "baptême" du Théâtre, patrimoine bien précieux, sis place... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 18 mars 2016

Duo CHATELAIN pour FOSSA

Et bien, non, ce n'est pas encore la fin de François de Fossa. Les vibrations des cordes de ce guitariste tiennent bon et gagnent en interprètes comme en public. Notamment, dans son département natal des Pyrénées-Orientales. Què, département natal? Mais ce gars, à consulter les fiches qui le concernent et qui errent à travers la websphère, vit le jour à Perpignan, le 31 août 1775, et en ce temps -agite un  peu les numéros de ta mémoire somnolente- il n'y avait point de... département des P.O. mais une province de... Roussillon.... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 17 mars 2016

Les INMONTRABLES c'est à Marseilled

Comment voulez-vous que l'on ne reste pas sur ses gardes quand vous trouvez dans votre courrier (disons électronique pour être exact) une invitation à une exposition intitulée...oh! ne cherchez pas, vous ne trouveriez pas...les INMONTRABLES, titre coincé entre deux gros crochets. Mais qu'est-ce doncques que c'est? L'invitation annonce deux soirées d'exposition, le vendredi 25 et le samedi 26 mars. Accès uniquement sur invitation de 16 h à 22 h. Finalement un peu intriguant mais pas tellement inquiétant. On ne peut pas montrer... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]