samedi 15 juillet 2017

C'est l'été, n'est-ce pas?

Parce que je ne pleure pas comme vous, en bande, vous me croyez sans larmes. Faute de mieux, je m'exhausse en me mettant sur la pointe des pieds. Les débats entre chiffonniers on a tort de ne pas les considérer comme des entretiens philosophiques de bonne tenue et de ne pas les regrouper (ceux qui restent encore dans nos mémoires) en miscellanées. Si tu enviages de te jeter du tout au rien, ne le fais pas sans un élastique long et solide, car le rien est très profond. Je tourne autour de moi pour découvrir les trois défauts que... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 14 juillet 2017

"Senyor Pixatinter, Bon Dia"

Posa la mà al li on se li escau millor. xxx Només el tort ens pot intuir que el dret ens vigila. xxx El que fa plaer és saber què els tens en un piset de la teva memòria o en un raconet del teu cor.i que pots adreçar-te a ells amb la mateixa llengua d'afecte silenciós. xxx D'una bassa d'aigua clara, l'enginyer sol·licitat i sumptuosament remunerat en va fer tres xolls d'aigües putrefactes. D'això no en diré una proesa naturalista. xxx No és gens fàcil treure d'una broma un acudit que viurà més temps que una papallona. xxx Ni... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 20:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 10 juillet 2017

Pablo Picasso

PABLO PICASSO, PEINTRE DE SON ÉTAT, TIENT À FAIRE SAVOIR QU'IL EST TRÈS HEUREUX DE SE VOIR EXPOSÉ UN PEU PARTOUT DANS L'HEXAGONE, CET ÉTÉ, Y COMPRIS À PERPIGNAN, MAIS ET IL TIENT À LE FAIRE SAVOIR SANS AMBIGUÏTÉ ET DUNE FAÇON TRÈS SONORE (SI POSSIBLE HORS DES RÉSEAUX SOCIAUX SUSCEPTIBLES DE PERVERTIR OU D'INSTRUMENTALISER SON MESSAGE) "JE NE POURRAIS ÊTRE PRÉSENT À L'ENTREE D'AUCUN DES MUSÉES QUI CÉLÈBRENT MES GRÂCES, Y COMPRIS À PERPIGNAN, POUR RÉPONDRE -CE QUE JE COMPRENDS- AU LÉGITIME DROIT AUX SELFIES AVEC CELLES ET CEUX QUI... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 9 juillet 2017

"La Bressola: Determinats a créixer"

Raríssimes són les revistes de paper catalanes integralment en català a la dita Catalunya Nord per quan una et ve a la mà no deixar-la caure ans llegir-la i rellegir-la tantes vegades que et sona i encara que potser et sona menys subscriu-t'hi, fes-la conèixer al teu entorn a qui sap o vol saber de català. Els Amics de la Bressola i la Bressola l'hi agrairan, si d'això no s'ha de tenir vergonya de dir-ne solidaritat. Fi d'any, almenys fi d'any escolar, llindar de vacances, la Bressola fa el punt d'un any de curs en el seu darrer... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 8 juillet 2017

"Company de taula"

Somnieu, no hi aneu. Ningú us hi espera. El sol ha trencat el despertador. La nit només és glaç. No hi aneu. Somnieu. Fa bo. Aquesta llum no l'apagueu.Una vespa intenta aterrir-se sobre el seu front, d'un gest de genísser, l'enviï a orris.Els conec els cavalls de Troia que han infiltrat la meva nova capital digital. Els conec, però pare sant dels programes de neteja, ajudeu-me a tirar-los fora Assajant les millors postures a agafar per xalar-se la bé en societat mati, tarda i nit, es va fracturar tres vèrtebres. De Cresques a... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 8 juillet 2017

Art: Catalogues à la pelle in P.O.

Il est une activité éditoriale dont on ne parle sans doute pas assez dans le meanstream ou à tout le moins avec les mots de sympathie et de constant encouragement qui, dans la généralité des cas le méritent. Cette activité est celle, florissante, de la publication catalogue d'exposition d'arts plastiques. Florissante, elle l'est en ce début de saison estivale dans le département des Pyrénées-Orientales, où les vernissages, ne se ramassent peut-être pas à la pelle comme le dit une chanson pour les feuilles d'automne, mais se... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 7 juillet 2017

ECBOLADE: DELMAS 1 MASSÉ

Tout à l'heure vers les 18 h / 18 h 30 de ce vendredi 7 juillet, à l'EDA de la ville du Boulou1 sera inaugurée l'exposition de peintures d'Alin Anseeuw. Une exposition à ne pas manquer (elle restera en place jusqu'au 19 août), à cause de la liberté de thème et de la facture de ce plasticien par ailleurs écrivain-poète et directeur d'ECBOLADE,  une revue avec une déjà assez longue et belle trajectoire, sans emphase arrogante ou de fausse modestie, au service de la création., dans l'artisanale conception de l'honnêteté.  La... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 14:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 7 juillet 2017

des loups aux gants rouges

  Elle lui dit qu'elle n'avait rien à lui dire. Il insista, l'implora. Alors elle lui mima la rupture. Il baissa la tête. Migration ne rime ni avec voyage ni avec tourisme, il est utile de se le rappeler. Qui se couche se lèvera si un mauvais sort ne lui est jeté pour l'en empêcher. Quand en finira-t-on avec les camps! Hélas! Cancan! La synecdoque n'est pas un perturbateur endocrinien. Propos d'estrade (à reproduire à l'envi et tout son soûl): "Nous, nous, nous..." C'est quand la mer est calme qu'elle met en forme ses... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 4 juillet 2017

Le street art, c'est aussi à Maury, na!

La belle saison venue (ou appelée telle) les villes les plus imaginatives du département des Pyrénées-Orientales se disputent les affiches les plus attractives pour plaire aux locaux comme aux extra-locaux (appelés aussi touristes ou vacanciers) et être la destination impérativement conseillée, le rendez-vous à ne pas manquer, tel jour ou sur telle période. Oui, car ce jour ou cette période, c'est moi le plus beau,le mieux fringué,  le plus moderne, le plus distrayant, le plus vivant, quoi. C'est ça le plus solidement enraciné... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 1 juillet 2017

S'enniver de solos de François de Fossa

Que FOSSA soit un bon cru guitarristique, bien peu de pinceurs de cordes et de goûteurs de vibrations peuvent l'ignorer en ces deux premières décades du XXI° siècle. Oui, François de Fossa. François, le jeune frérot de Thérèse, le chiquet -comme en témoigne une lettre- en serait peut-être surpris mais sans doute ravi, car qui écrit de la musique aime bien à la voir jouer et écouter, qu'il soit à la rue Na Pincarda à Perpignan ou  à New York ou à Tokyo. Du côté de Perpignan, depuis que Matanya Ophee a mis les... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 21:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]