dimanche 24 avril 2016

Mystère colossal

Il n'est pas de honte sans frissons et chaleurs. Un pied sur le pôle nord et un pied sur le pôle sud, à quoi croyez-vous que pensait le Géant de la Planète? Le flâneur est un promeneur plébéien qui prend son temps. Le perroquet, las de se faire moquer ou rabrouer, chaque fois qu'il ouvrait son bec, décida de faire voeu de silence. A quoi bon de grands voyants s'ils n'ont aucun sens de la perspective géométrique! Souscrire au topique: Il n'est pas de bonheur véritable sans deux ou trois tranches de plaisir inattendu. L'histoire,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 23 avril 2016

Paradis Jordi Barre

Ça y est c'est fait Jordi Barre a une avenue qui porte son nom dans le coin de sa ville natale d'Argelès-sur-Mer qui lui était le plus cher : le Racou. Environ deux cents personnes étaient présentes à l'inauguration officielle en ce 23 avril, jour de la sant Jordi, entre 11 h et 14 h. Et ce à l'invitation de la municipalité de la localité et en présence de représentants de la famille, dont Mme Danièle Barre. Une inauguration faite en trois actes. D'abord, le dévoilement de plaque. Au tout début d'une très arborée "avenue Jordi Barre... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 22 avril 2016

BESZONOFF & BONNEL

Dans la production des livres qui s'étalera samedi 23 avril sur les stands de la sant Jordi 2016, quai Vauban à Perpignan, ou ailleurs dans le département, deux titres méritent d'être "convoités" pour des raisons différentes mais parce qu'elles illustrent la curiosité et le brio de deux écrivains, J.-D. Beszonoff et J.P. Bonnel, particulièrement actifs, féconds et polémistes. C'est tout d'abord  "L'année de Syracuse" de Joan-Daniel Beszonoff publié par Balzac Editeur. Il s'agit de l'auto-traduction assistée de "Matar de Gaulle"... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 22 avril 2016

Les minuties et les ravissements de P.Chappert-Gaujal

La1 préoccupation, chez lui n'est pas nouvelle. Elle mûrissait, depuis longtemps, dans ses projets atelier. Préoccupation d'explorateur - et de rêveur d'espaces, de navigateur solitaire - et de collectionneur de dessous océaniques (faunes et flores), laissés pour compte sur les bords côtiers. Voilà P.Chappert-Gaujal. Un Ptolémée qui ne travaille pas à l'IGN, disons-le d'emblée. Lui joue aux cartes. Cartes marines! Plus explicitement: jeu avec la carte,  sans clin d'oeil obligé aux marines, du genre pictural, tant goûté par les... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 21 avril 2016

Le dimanche d'un Caméléon, place de la République

Dimanche 24 avril, lendemain de la sant Jordi, le Théâtre Jordi Pere Cerdà, place de la République, à Perpignan, offrira une LECTURE MUSICALE d'extraits du livre de Didier Goupil JOURNAL D'UN CAMELEON1, publié en 2015 par "Le Serpent à Plumes" et favorablement accueilli par la critique et le public. Il a déjà été présenté tant à Perpignan qu'au Festival "Nits d'Eus". Le peintre Roger Cosme ESTEVE est au coeur de ce livre à  la fois profond et d'une langue limpide, belle sans fioritures.  Le remake de cette lecture s'intègre... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 21 avril 2016

Demain Chappert-Gaugal vernit

La cartographie n'a jamais imposé que seuls des géographes, des topographes et tutti quanti de la libido sciendi s'occupent d'elle. Trop sérieux ces gens-là, trop pointilleux..., toujours un poil (de droit et de pouvoir) sur l'oeuf. La cartographie demande quelquefois à être prise à bras-le- corps, secouée et réactivée, nerfs et muscles, formes et couleurs par quelque artiste vagabond. Tel Patrick Chappert-Gaujal, plasticien bon pied bon oeil, promeneur des bords de plage, rêveur à toute heure, inventeur étonné d'images et d'objets... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 21 avril 2016

Coucou "Tureta' Land"

Le groupe ULTRERA1 ne lâche pas le collier et poursuit sa tournée départementale. A l'affiche de cette itinérance qui parle catalan et fait mouche à chaque réplique, "Tureta'Land"2, la toute dernière pièce due à l'imagination critique de Jaume Llong, auteur sorédien bien connu- et justement remarqué et primé. Pièce sur les heurs et malheurs politico-sociaux d'aujourd'hui,  "Tureta'Land" a été applaudie par un nombreux public partout où elle a été programmée. La chaîne de son succès ne se rompra pas de sitôt. Si vous ne nous... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 20 avril 2016

Nuria AGULLó à Perpignan

Nuria AGULLó sera ce samedi 23 avril, à Perpignan, pour célébrer la Sant Jordi et la poésie. Invitée par Esquerra Republicana de Catalunya (ERC) et Joventuts d’Esquerra Republicana de Catalunya (JERC) dans le cadre des séances du Cafè de la Dona, Nuria AGULLó récitera des poèmes de Maria Mercè Marçal et Viola Canals, pour un travail « Màtria abolida » qu’elle interprétera pour la première fois  à Perpignan. « Ce n’est pas seulement un récital de poésie, mais aussi une veillée pour revendiquer un réordonnement... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 19 avril 2016

"sant Jordi venint"

Ai, ai, sant Jordi si sabessis tot el que s'escriu per fer-te gràcia i per seguir la massacra dels boscos! No sé si qualcú l'haurà previngut que enguany al drac se li ha cosit un vestit d'elefant. Del príncep, de la princesa i del drac qui sap més lletra? L'escriptor diu: no vull cap lector per bondat d'ànima, mes un lector apassionat i rabiós. El bon llibre és aquell que t'assegura una nit quieta... El drac era el gendre d'un Hortolà del Vernet que es guanyava les garrofes venen roses blanques només blanques al mercat de la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 18 avril 2016

Un poème de Balbino Giner père

Le peintre Balbino Giner García (1) (1910-1976) était aussi pour ses amis compositeur, guitariste et même poète très délicat ainsi que le montre sa pièce "Invocation", publiée par L'Indépendant dans son édition du vendredi 9 octobre 1970 (2) et retrouvé en remontant le temps dans la collection de ce titre Clarté Lumière divine Matin marin où l'homme avec foi Tenace poursuit son rêve Pour toi lumière divine de rose Parfumée, l'aurore se lève. très subtile, ta nuit glacée nuit Au peintre qui s'abandonne. Car lui, bateau sans... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]