vendredi 23 février 2018

Fins i tot

N'hi ha entorn i entre nosaltres que tot ho volen saber i fins i tott'arrencarienla pellper saberque hiamagues, que hi dissimules d'un bé públic. xxx    
Posté par Jaume à 16:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 21 février 2018

l'Atlantide est proche.

Fuir, fuir...mais pour se planquer où? Big Bother est partout. Le XXIème siècle attend son Simon...Je lui ai demandé: lequel? Il m'a répondu très clairement Michel. Notre cinéma en a besoin. Avec les bullshits les prophètes sont tombés bien bas. L'apprenti-sorcier touille sa salade sans craindre le pire. La terre est un hôtel avec combien de lits...je précise...de rivières? Quelle cloche, quand son voyage se prolonge, ne languit pas son clocher? Il décida de se préserver et de ne porter dorénavant que les... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 20 février 2018

Enfillal

L'odi i tantes fàbriques d'armes destructores... La pau com a promesa? Com a garantia? Quin interrogant agrair? Li va dir que els records eren rucades, però sanitosament no s'ho va creure. Sempre surten hesitants que pateixen de no triar entre el buf i el baf! Que penseu de deu que si els diaris la sabien, us donarien la veritat? El gest sumptuós d'una destral que s'enlaira i ascla, en un breu xiulet, un robust tió d'alzina! S'havia retirat una dotzena de dies en un convent silvestre per concebre i realitzar aquest nou model de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 19 février 2018

Qui sap, qui no sap

NO TOTHOM IGNORAEL QUE VA PASSAR I AIXÒ NO OBSTANT, SÍ, AIXÒ NO OBSTANT, ELS QUI SABEN QUEDEN MUTS,   AMB LA CARETA DE LA DIPLOMÀCIA NEUTRAL BEN ENCERTADA, I COLOR DE CERA DE SEGELL   NI UN BADALL DE GANA QUE S'ATANSA PER DESPLOMAR-LA. xxx
Posté par Jaume à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 16 février 2018

Poema oftalmològic

LA TEVA BELLESA NO ÉS PAS LA MEVA. LA TEVA TRANSCENDÈNCIA TAMPOC HO ÉS... I ELS MEUS DIES -NO TOTS- SÓN ELS TEUS. xxx    
Posté par Jaume à 11:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 14 février 2018

Oui, Arthur Young aimait les RIVESALTES !

Inutile de défourailler, pas la peine de s'abîmer les portraits, si les paroles s'envolent, il est des écrits qui restent...pacificateurs. Celui-ci qui tend à établir qu'un anglais (au moins un) de la fin du dix-huitième siècle appréciait le Rivesaltes et ce avant François de Fossa (mais lui était de Perpignan) et Edmond Rostand.  Il s'appelle Arthur Young (1741-1820). C'était un écrivain agronome et globe-trotter -si l'on peut dire, mais qui n'était pas venue en Roussillon pour...bronzer.  Voici ce qu'il... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 10 février 2018

sigui...sigui

TOTS ELS RISCS NO ESPELLEXEN I MADUREN AL TEU VOLTANT VIGILA, AMB LLARGA VISTA I SENSE TRÉMOLS A LES MANS, TOT EL QUE SENTS QUE BELLUGA I que CRÉIX EN TU, SIGUI NEGUIT, SIGUI DESPIT! xxx
Posté par Jaume à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 9 février 2018

Tu dic Jo

TÚ SOL, QUÈ VA... COM POTS TALLAR-TE EL  PAPER D'HEROI ADMIRAT DE TOTS, QUÈ VA! TU DIC JO,  DELFÍ MAJOR DELS CÓMICS TOMBATS. xxx    
Posté par Jaume à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 8 février 2018

Per "trompar" el temps

xxx UNA LLARGA ESPERA ENDOLOREIX ELS PEUS COM HO FARIA UNA LLARGA CAMINADA.   xxx CADA DIA EL NO RES EM PAGA UNA COTA!   xxx PEL MEU FINESTRÓ VEIG SENSE GRÀCIA COM  EL LEVIATÁN DOBLEGA ELS MENUTS, CONTINENTALS I ULTRAMARINS. SEMPRE! xxx NO passeu ANSI, TOT us ho arreglaran, BÈ (sí l'acentuació és la bona) o MAL. xxx Un peixet vermell fa la quissa a un peixet rosset, guardià incorruptible de les paus aquàtiques, els tiro - FÓra    !  FÓra - de l'aquàrium. ... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 7 février 2018

François de Fossa...et les cigarres

Dans une lettre du 13 février 1808, François de Fossa évoque sa relation (addictive) au tabac et l'art psycho-économique de s'en extraire. "Voici six mois révolus que je suis à Madrid, chez un ami qui a la générosité de me nourrir & de me loger. Les premiers jours de mon arrivée je lui offris de faire pour nous deux toutes les cigarres que nous fumerions, parce que j'ai appris en Amérique à les faire mieux que personne. Je me chargeai de procurer à mes frais le meilleur tabac & le meilleur papier, & je crus devoir faire... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]