lundi 10 octobre 2016

Jeanne d'Arc et Jean d'Encre

Il aurait bien aimé, comme son ami Le Nostalgos, regarder en arrière pour se distraire une fois par semaine de la purée de pois de son quotidien mais voilà les trois ou quatre fois qu'il s'y était essayé il avait vomi tripes et boyaux, qu'il l'ait fait en marchant, assis ou allongé dans son lit. D'où un principe de méfiance que lui avait inoculé l'expérience: regarder devant soi, tête basse s'il le fallait mais haut-le-coeur. De trop tirer la queue de ses récits noirs, ses mains étaient toutes écorchées. Amuser?... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 9 octobre 2016

Joseph Tolza bientôt à Le Soler

J'apprends par un ami le "retour" de Joseph Tolza dans l'actualité culturelle. Et je trouve cela plus qu' agréable. En fait, il est rassurant qu'il y ait des initiatives et des endroits qui montrent que l'amnésie ne frappe pas ce pays dans toutes ses composantes et ses gens. Joseph Tolza doit participer à la journée "Littérature et Vin" (confirmé par programme imprimé) non pas comme co-auteur des albums à succès "Les Catalans" ("Nosaltres els Catalans"- dans la version catalane) couronnés par le Prix Méditerranée-Roussillon, ni par le... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 9 octobre 2016

"passatgers, bon dia"

Aquest llorer no ha florit per cenyir el teu front. Més anirem llum i més feina tindrem per contar-ho. Escriure breu tira al parlar d'un xot, per qui sap almenys que és un xot. Cada vegada que aixecava la veu, se li veien les seves tres dents postisses. A les seves primeres notes, un saxo se'm regira la pell i no veig perquè protegir-me. Anys i anys a rascar, cada dia i també força nits, i res de canviat, de més net, de més nou. Demà.. potser pararé de plantar-me al davant de la meva paret escrostonada. Quitllar-se una muntanya... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 8 octobre 2016

Latte, Cavalier, Soucarrat: Trois créateurs pour un 14 octobre

  MICHEL LATTE, plasticien "Un tout petit rien de peu d'importance" Exposition du 14 au 30 octobre 2016 Ouverture le jour du vernissage et sur rendez-vous Vernissage le 14 octobre 2016  à partir de 18 h Vitrine éclairée jusqu'à 21 h (Une présentation sous le signe japonais Zen "mu ichi butsu") Galerie LICENCE III 3 boulevard du Roussillon+, 66 000 Perpignan. + Court boulevard, près de la gare, débouchant sur la place de Belgique xxx CAROLINE CAVALIER, plasticienne Dévoilement d'une fresque monumentale (et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 8 octobre 2016

Paresseux et sot

Lorsque tu ne sais pas quoi te mettre ni où te mettre, l'aide te tombe direct du ciel: Reste chez toi!. Il est au moins deux Ludovic qui parlent admirablement juste de la sardane et de la coble, Ludovic Massé (1900-1982) et Ludovic Janvier (1934-2016). Demandez vite à votre bibliothécaire de vous en procurer les témoignages. Non, ce n'est pas de la bagatelle de folklore, mais du "pattern" de civilisation, parole de "vigatanophile". La feuille de chêne s'émeut la première à l'éveil du vent. La démocratie a mal au dos. Rien de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 7 octobre 2016

"Turet'Land" chez Trabucaire.

Très sympathique réunion hier jeudi, enfin d'après-midi, à "La Llibreria", de la place Jean Payrà à Perpinyà. C'était à l'occasion de la sortie en de "Benvinguts a Turet' Land", la dernière comédie imprimée de l'auteur roussillonnais Jaume Llong. Comédie actuellement reprise en tournée départementale par le fidèle groupe sorédien Ultrera. Elle s'ajoute à la déjà éloquente production de l'auteur disponible au Trabucaire, une référence dans les éditions régionales. Auprès de la souriante et dynamique libraire Joana Serra, de Mireia... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 6 octobre 2016

Une caméra en Catalogne nord

André Soucarrat est le Roussillonnais qui mérite le mieux le titre d"homme à la caméra". Il a consacré l'essentiel de sa vie -et une bonne partie de sa carrière- à la chasse aux images et à leur montage. Ici et là (Lyon, Paris...) mais dans sa filmographie et ses archives la majeure part revient au département des Pyrénées-Orientales, ses paysages, ses traditions, ses fêtes et ses gens. L'éventail des intérêts de ce réalisateur est très large: du folklore et du sport à l'économie et à l'art. Passionné de la vie qu'il... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 6 octobre 2016

Gerbe d'étincelles

La porte était entrouverte, le soleil est entré et sans rien dire s'est allongé sur le carrelage, comme quelqu'un de harassé qui venait enfin de trouver un lieu tranquille. C'est vrai un tel s'autoflagelle à cause de quelque péché folklorique, mais tel autre n'y voit qu'esprit, intelligence et beauté. Connaissez vous les lignes laissées sur la sardane et la coble par l'écrivain Ludovic Janvier (qui nous a quittés le 20 janvier à l'âge de 83 ans) dans son livre "Confession d'un bâtard du siècle" (Arthème Fayard 2012)? Sinon, allez-y... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 6 octobre 2016

"Quartiers de coeur"

Sur le marché, elle, loquace, vendait des quartiers de mon coeur. Je me suis approché, ému, et lui ai demandé à quel prix pourrais-je en racheter une paire -des plus saignants, des plus saignants, oui, c'est ça, des plus saignants. Elle a souri, s'est tue, et tourné la tête -amusée? -dégoûtée? non, elle n'avait pas aimé! Je la vois, muette et affairée, rendant la monnaie à un client de hasard qui part avec les derniers derniers quartiers de mon coeur, -les plus saignants, -les plus saignants, oui,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 5 octobre 2016

"ce jour, en cet instant"

"Pourquoi ne serais-je pas, ce jour, en cet instant, celui que l'on vole ou celui que l'on implore, ce jour, en cet instant,   et non plus, oh! jamais plus, celui qui quémande celui qui pleure,   ce jour, en cet instant,   car le temps se hâte." xxx
Posté par Jaume à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]