samedi 29 avril 2017

"Ja ens hem entès, no?"

D'un fort com de rems m'he posat al costat dels qui, en la presentada caça, fugen i corren sense esperar cap paraula de benvinguda dels màxims caçadors en el món nou, si mireu com travessem els camps, filem com la llebre, l'estruç i l'antilop que la tronada espanta. No et dobleguis per ningú si no t'han assegurat -amb paper oficial, firmat i segellat- que et desdoblegarien passat el temps de malaurança. No cau l'ull sempre sobre què el fa brillar a avergonyir l'astre a migdia. Aquests estranys moments on el nostre cos ens... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 27 avril 2017

Claude Massé en lectures à la galerie (13) TREIZE

Depuis le 14 avril, la galerie illoise (13) TREIZE accueille une exposition intitulée "Regards sur Claude Massé" qui nous montre à travers un magnifique accrochage, diverses facettes de l'expression plastique de l'artiste perpignanais, disparu au tout début de cette année 2017. Une exposition constituée à partir de pièces appartenant à son épouse et à son fils. Un échantillon d'une trentaine de pièces, certaines monumentales, d'autres d'un format plus réduit, intimiste mises en espace par un de ses amis particulièrement... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 27 avril 2017

Ce n'est pas la même chose

En ce printemps, ne faites pas semblant de vous aimer, étreignez-vous véritablement, longuement, voluptueusement, notre saison est si courte! xxx Essayez de prendre la bonne mesure des choses, et laissez les pessimistes et les optimistes jouer aux dés, à la toupie et à la roulette russe. xxx Il a posé sa main sur mon épaule droite, l'a appuyée fortement et m'a dit, tout doucement, avance...mais j'étais devenu une statue-souvenir et je n'ai pu mettre un pas devant l'autre: cloué au sol par mon poids en bronze. Il a retiré sa main... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 26 avril 2017

Pere Figueres pose son "9" chez J.-S. Pons

La Médiathèque d'Ille sur Tet reçoit ce samedi 29 avril à 10 h Pere Figueres, l'auteur de "9" son premier "poemari" illustré imprimé cette année avec une très substantielle préface de Renada-Laura Portet, éminente philologue et femmes des lettres catalanes. Etre reçu, rue de l'Egalité au n°5 par un établissement qui porte le nom du grand poète Josep Sebastià Pons et sous le regard de la Vénus d'Ille et de la "Sybille" et mezza soprano Renée Vidal (1861-1911), est flatteur mais très intimidant. S'il est... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 25 avril 2017

Cris Cayrol a Bages samedi avec les "Cants populars..." de Jordi Pere Cerdà

Quel meilleur avocat que Cris Cayrol pour présenter à Bages les "Cants populars de la Cerdanya i el Rosselló"? Oui Cris Cayrol, auteur compositeur interprète et fils de Jordi Pere Cerdà, pseudonyme littéraire d'Antoine Cayrol (1920-2011). Une pleine légitimité pour défendre un ouvrage considéré comme triplement remarquable: par sa confection éditoriale, par ses divers contenus (études, textes de chansons, documents, illustrations) et par l'inclusion de deux CDs de chansons -fruits d'un archivage étalé sur un long temps- avec... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 25 avril 2017

Carotte et bâton

A quoi sert le langage sinon à bredouiller son existence et à débrouiller -quelquefois- pour autrui des anecdotes à fleur de peau. L'excès pousse sur tous les terreaux avec ou sans pesticides. Groucho o Marx m'a dit "Magne toi, ne perds pas une seconde de plus. Lâche tes potes de bureau, laissez les user leurs fonds de culottes sur les ronds de cuir aimablement prêtés par leur direction. Magne-toi et vient de marrer avec moi, on parlera d'avancement et de stagnation, d'enfer et damnation, en roulant des yeux, en lissant nos... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 23 avril 2017

"Flor de taronger"

El qui escriu després un bon àpat no pot ignorar que el seu estil pot derivar en una cascada de roncs. Un tal s'acontenta amb una llesqueta, un tal altre -i d'uns tals en tenim un fotimer- reclama el pa sencer i tot just tret del forn. Totes les frases que feia l'ajudaven a construir una ampla i llarga reixa darrere la qual s'imaginava pres, internat en un camp, en un glaçat sorral de desolació i de solitud. I aquestes frases esdevenien fils de ferro tallant on s'esgarrapaven els qui volien passar-les-hi per damunt i xerrar de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 23 avril 2017

Aigua

Qui la sap beure trobarà l'aigua bona.
Posté par Jaume à 11:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 19 avril 2017

"Cordill"

Sense un mínim pom de cultura no pots cordar-te les sabates, ni el cinturó ni els sostens. No t'escoltis els historiadors de la gramola numèrica que ben poc saben de la significació còsmica del cordill dins de la marxa de la Humanitat, d'ençà de la seva caiguda del llit o del niu -què és la mateixa cosa. Cara al vent si no t'aguantes, tot et cau! xxx
Posté par Jaume à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 18 avril 2017

"Bombolles, granets i...fums"

L'abella i jo ens assemblem molt. Com ella pico. Com ella voletejo. Com ella brunzino. Com ella vaig de flor en flor, dels marges als arbres. Com ella m'agrada la flor d'ametller i l'albercoc del Rosselló. Però en un punt discrepem molt i ens separem, l'abella premiada i jo... desanimat. Si, amics meus, en l'art de les mels, ella, sempre, les encerta, i jo només escupo fels. xxxx Un peu dins la realitat i un peu dins la ficció i progressar amb els dos ulls tancats per no perdre l'equilibri. xxxx Vina a espletir-te amb nosaltres... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]