vendredi 13 octobre 2017

"Tota nua i descofada"

 Però que podien entendre de la seva justificació tots aquells deficients acústics. Els tornà a repetir què escrivia per tal no tallar-se del gest alfabètic. Ben poca gent ignora el que està passant i encara menys intueix el que passarà, puix que, entre el saber i la voluntat que es pot treure d'aquest saber, flueix un riu ample i expectatiu. Tota veritat és fràgil, que vagi en compta si surt un dia de sol sense barret, un dia de pluja sense paraigua i, un matí glaçat, tota nua i descofada. Si, gaudir d'uns cristalls de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 12 octobre 2017

Vous ou moi

L'horloge du village indique 0 heure. On frappe à ma porte. Deux fois. Je m'approche et demande qui va là. On me répond "C'est vous, celui que l'on cherche?". J'ouvre la porte et je réponds à deux inconnus: "Non, celui que vous appelez "Vous" habite trois portes à côté, plus haut". Sans présenter une seule plate excuse ni me faire l'aumône d'un remerciement, les deux hommes s'éloignent. L'un des deux boitille, l'autre a les épaules bien carrées. Deux mécaniques silencieuses. Je referme la porte et me dirige vers la cuisine... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 11 octobre 2017

"la gaspa del raïm"

Tothom t'apel·la a la teva llibertat de pensar, de fer i d'anar i simultàniament t'engreixa de senyals del que has de pensar o fer, i on anar. Dubtà com recuperar el somni que se li havia escapat... i en va parlar a la policia. Quines informacions i per servir quins complots recerca la mosca que voleteja entorn del meu cap. Força repartidors d'humiliacions ni saben que ho són. Ernest hesitava a posar a debat aquestes paraules de la poetessa militant Audre Lorde (1934-1992): "Les eines de l'amo mai podran desmuntar la casa de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 9 octobre 2017

Supplément de graine

C'est avoir en moi une confiance démesurée que de m'appeler à les sortir de l'impasse où ils m'ont, ces enthousiastes, entraînés. L'idéologie se lit également dans la couleur des chemises que l'on porte; elle a ses saisons la rouge, la noire, la blanche... Je ne suis pas de ce réseau de sachants où la réponse arrive avec la question. Oui, je pourrais vous raconter en quelques circonstances ferroviaires j'ai égaré en 1965 l'ouvrage de Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé : La Grand'peur d'aimer, journal d'une femme... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 7 octobre 2017

Infos art et culture

1) GILLY En place depuis le 6 octobre, à l'EDA du Boulou, l'exposition Jean-Pierre Gilly sera vernie ce vendredi 13 octobre. L'un des intérêts des cartons d'invitation de l'Espace des Arts, rue des Écoles est de nous proposer un pièce échantillon du travail de son invité avec une présentation par ce dernier ses objectifs ou de sa manière de faire. (Ce qui est une information bien plus que sympathique). Gilly  écrit: "Ma peinture décline des formes simples et privilégie la matière et la couleur". Autant dire que, chez lui,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 7 octobre 2017

"Toi, qui es-tu?"

Errances entre toiles d'araignées et peaux de chagrins, est-ce cela votre pronostic vital?  L'une après l'autre les sept cordes de sa lyre se rompirent et sa joie tomba, effeuillée. Le vague à tous les étages de la fusée humaine, comment voulez-vous qu'il n'y ait quelques hésitations à en faire notre messager dans l'univers. Il est des imaginations que l'on voit s'éveiller, dont on se dit qu'elles vont devenir ardentes et que l'on voit, tout soudainement, s'éteindre sans comprendre le pourquoi et le comment de ce mauvais... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 4 octobre 2017

"em piula un colom"

Només un ciutadà versallès d'avui se dona pas compte que la república pot ser una utopia flamejant. És el menyspreu de la primera fissura que explica la caiguda d'avui d'aquest temple.Els dies de bullícia el seny no ha d'acotar. La calma és el vestit més ben planxat de la democràcia. "Algun motiu de desconhort ha de tenir aquella gent per emplenar de gom a gom, de nou i de nou carrers i places", em piula un colom no sé si de Barcelona, o Tarragona, o Lleida, o Girona. Fins a quin punt la no-violència és un... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 1 octobre 2017

Miratge necessari

LA UTOPIA: UN MIRATGE NECESSARI.   LLEIS, DRETS,CRITS I FERITS!   NO EQUIVOQUIS LA DIRECCIÓ  DE LA PUNTA DEL TEU PEU.   EXISTEN, CERT, INSTANTS ÉPICS.   EL PAS DEL TEMPS N'ESBORRA L'OMBRA. xxx  
Posté par Jaume à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 26 septembre 2017

Torreilles, Bages, Canet, Paris, Chalon sur Saône

Pont des Arts! Un bien sympathique nom d'association. Qui va bien au nom de la localité de Torreilles, dans laquelle elle naquit et vit de printemps en printemps très épanouie. Les arts, c'est sûr, ragaillardissent surtout quand on met le groupe en avant sur l'individu, l'esprit de groupe avant la vanité  personnelle. Bref, à Torreilles il est de tradition, à l'appel de ce "Pont des Arts" (un  vrai passeport donné à l'autre) de travailler sans exclure aucune discipline artistique sur un même thème et d'exposer les travaux... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 26 septembre 2017

Fantaisie (s)

Poser des mots en les écrivant, les déposer en les effaçant. xxx Le chien s'épuce toujours quand on lui refuse son sucre. xxx UN VERRE PEUT ÊTRE VIDE, PLEIN OU BRISE. xxx Sans pépettes la tournée des popotes tourne court. xxx L'indécis, toujours en attente. De quoi? xxx  Quand je mets du bleu le blanc se fâche et le rouge rougit. xxx
Posté par Jaume à 11:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]