vendredi 7 août 2015

L'UPVD et "l'indépendance du Sud"

Incroyable mais vrai. De la spéculation sur la prochaine indépendance (sic) de la Catalogne pour recruter des étudiants de catalan à l'UPVD -lire Université de Perpignan Via Domitia. Incroyable, oui, que ce pari (démocratique), car c'est pour l'heure un pari, soit un appât publicitaire pour une inscription pour la prochaine rentrée universitaire à l'IFCT-Institut Franco-Català Transfronterer -puisqu'il faut en donner le nom qui apparaît sur le communiqué de presse actuellement en circulation. Encore plus incroyable le titre du dit... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 6 août 2015

La Chapelle de Fitou et...Odile Arbos-Maro

Presqu'au pied du château qui s'exhausse hors de ses restes, une ancienne petite chapelle convertie (intelligemment) en espace culturel et qui retrouve, par le truchement de l'art plastique, musical, poétique que l'on y offre, une âme, quelque chose de l'ancien sanctuaire sacré, religieux de la chapelle Saint-Joseph, tout bonnement dénommée aujourd'hui La chapelle de Fitou. C'est un lieu hospitalier, facile à débusquer si l'on fait confiance à la signalétique dès l'entrée dans le village. L'accueil y est souriant. Les programmations... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 5 août 2015

François de Fossa à...Prades. Lettres et Musique.

Le 31 août 1775 naissait à Perpignan François de Paule Jacques Raymond de Fossa. Espérons que sa ville natale (pour l'honneur du Patrimoine et de la Musique) aura une pensée pour lui. La postérité, locale et internationale, a récupéré depuis bientôt un demi-siècle ce compositeur et guitariste, pionnier dans le domaine français de la musique préromantique de chambre. Cette postérité achève de lui offrir sous la plume et grâce à l'imagination empathique de Nicole Yrle, ancien professeur de littérature passée une belle écriture au roman,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 20:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 3 août 2015

L'Allemagne aussi aime François de Fossa

Les interprètes et mélomanes allemands n'ont pas été parmi les derniers à découvrir la musique de François de Fossa. Les radios ne s'en privent pas. Il est devenu banal de le voir enseigné dans les académiques de musique et les conservatoires d'Etat comme de l'entendre jouer en concerts de fin d'année, ou dans le cadre de festivals annuels réputés. Comme dans la région de Stuggart qui, en cette année du 240 ème anniversaire de la naissance à Perpignan du compositeur et guitariste,  a déjà offert à ses publics avant ce mois... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 3 août 2015

KERAMIDAS à l'EDA du Boulou

Belle galerie d'accueil que l'EDA du Boulou. Les expositions s'y succèdent se renouvelant en techniques et styles. Une fidélité réaffirmée au domaine populaire, actuel et vigoureux. Porté par le même courant 'l'Art dans L'aiR", Christian Keramidas relaie sur les cimaises de l'espace de la rue des Ecoles, Nathalie Vives-Detraz. Un peintre dont les tableaux ouvrent sur l'autre rive de la Méditerranée et permettent aux soleils des Afriques de se miroiter dans les eaux tranquille du Tech. Keramidas artiste singulier par ses origines,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 2 août 2015

Caroline CAVALIER invitée de la Galeri d'Oc à LESPIGNAN

Bravo à tout artiste qui saute par-dessus les limites de son enclos départemental. Cela prouve au moins qu'il a de la détermination et de l'élan. Deux qualités indispensables dans le domaine artistique et dont présentement est porteuse le peintre Caroline Cavalier. Elle est, depuis une semaine ou deux, sur les cimaises de la Galerie d'Oc, à Lespignan, sympathique localité à 10 kms de Béziers, et de la mer. Et tient à faire savoir (et nous en faisons ici le modeste... héraut) que le vernissage de cette exposition avec un nombre... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 2 août 2015

Fond du puits

Dans mon lit, paupières mi-closes, en attente du premier murmure d'un rêve qui vient à moi. La gratuité ne se vend pas cher aujourd'hui qu'hier. La petite lueur qu'il voit au-dessus de lui ne le rassure pas totalement quand il gigote au fond du puits. -Nana: Il y a au moins quatre jours que nous n'avons vu le soleil. -Nono: Plutôt que sanctionner ses inconséquences par des amendes, j'ai préféré le mettre aux arrêts et à l'ombre pendant une semaine. Vous n'avez plus que trois jours à patienter et, à nouveau, vous pourrez oindre... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 1 août 2015

CLAUDE CYMERMAN (1932-2015): Une sommité des études ibéro-américaines.

Une sommité de l'histoire des littératures nous a quittés ce dernier mois de juillet. Il s'agit du très discret argelésien Claude Cymerman, homme de eux continents, décédé à l'âge de 83 ans. Hors de ses proches et de ses voisins qui le connaissait, qui connaissait l'étendue de ses intérêts et de ses connaissances? De ce savant, de ce professeur honoraire des Universités.   Après avoir brisé le silence recueilli d'une retraite bien gagnée par un ouvrage sur un écrivain roussillonnais, passé aux oubliettes dont... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 31 juillet 2015

Le comte de Montboissier ne sera pas au Fort de Bellegarde, au Perthus

(Notes, de ci, de là......, à prendre ou à laisser telles qu'elles sont) Nul doute que l'émotion sera forte. Imaginer que dans la chapelle, où il ne manqua pas de se recueillir, dans ce fort de Bellegarde, haut-perché et dominant les cols, où son destin militaire l'obligea a tenir la place, à la fin de l'hiver et au début du printemps 1823, à l'aube de l'entrée en Espagne des troupes du Duc d'Angoulême, chauffées à blanc par Chateaubriand, pour remettre sur le trône bourbon d'Espagne, Ferdinand VII, imaginer que dans cette... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 31 juillet 2015

Hostal delFinit

Entre somrís i dubte,pel camí de l'hostal del Finit,Entre somrís i dubte,pel camí de l'hostal del Finitno et posisen cap baralla,que es fa tard,que l'hostal encarano es veu,segueix,amb bondat,l'eixde l'arbredade les moreresI dels til·lers.Entre somrís i dubte,pel camí de l'hostal del Finit,amb ta llengua inútiltalla la boira que t'assetja,Camina i recorda.No et deixis distreure,dona cordaal cordill del tempsque es colga,Entre somrís i dubte,pel camí de l'hostal del Finit. xxx  
Posté par Jaume à 12:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]