samedi 8 octobre 2016

Paresseux et sot

Lorsque tu ne sais pas quoi te mettre ni où te mettre, l'aide te tombe direct du ciel: Reste chez toi!. Il est au moins deux Ludovic qui parlent admirablement juste de la sardane et de la coble, Ludovic Massé (1900-1982) et Ludovic Janvier (1934-2016). Demandez vite à votre bibliothécaire de vous en procurer les témoignages. Non, ce n'est pas de la bagatelle de folklore, mais du "pattern" de civilisation, parole de "vigatanophile". La feuille de chêne s'émeut la première à l'éveil du vent. La démocratie a mal au dos. Rien de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 7 octobre 2016

"Turet'Land" chez Trabucaire.

Très sympathique réunion hier jeudi, enfin d'après-midi, à "La Llibreria", de la place Jean Payrà à Perpinyà. C'était à l'occasion de la sortie en de "Benvinguts a Turet' Land", la dernière comédie imprimée de l'auteur roussillonnais Jaume Llong. Comédie actuellement reprise en tournée départementale par le fidèle groupe sorédien Ultrera. Elle s'ajoute à la déjà éloquente production de l'auteur disponible au Trabucaire, une référence dans les éditions régionales. Auprès de la souriante et dynamique libraire Joana Serra, de Mireia... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 6 octobre 2016

Une caméra en Catalogne nord

André Soucarrat est le Roussillonnais qui mérite le mieux le titre d"homme à la caméra". Il a consacré l'essentiel de sa vie -et une bonne partie de sa carrière- à la chasse aux images et à leur montage. Ici et là (Lyon, Paris...) mais dans sa filmographie et ses archives la majeure part revient au département des Pyrénées-Orientales, ses paysages, ses traditions, ses fêtes et ses gens. L'éventail des intérêts de ce réalisateur est très large: du folklore et du sport à l'économie et à l'art. Passionné de la vie qu'il... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 6 octobre 2016

Gerbe d'étincelles

La porte était entrouverte, le soleil est entré et sans rien dire s'est allongé sur le carrelage, comme quelqu'un de harassé qui venait enfin de trouver un lieu tranquille. C'est vrai un tel s'autoflagelle à cause de quelque péché folklorique, mais tel autre n'y voit qu'esprit, intelligence et beauté. Connaissez vous les lignes laissées sur la sardane et la coble par l'écrivain Ludovic Janvier (qui nous a quittés le 20 janvier à l'âge de 83 ans) dans son livre "Confession d'un bâtard du siècle" (Arthème Fayard 2012)? Sinon, allez-y... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 6 octobre 2016

"Quartiers de coeur"

Sur le marché, elle, loquace, vendait des quartiers de mon coeur. Je me suis approché, ému, et lui ai demandé à quel prix pourrais-je en racheter une paire -des plus saignants, des plus saignants, oui, c'est ça, des plus saignants. Elle a souri, s'est tue, et tourné la tête -amusée? -dégoûtée? non, elle n'avait pas aimé! Je la vois, muette et affairée, rendant la monnaie à un client de hasard qui part avec les derniers derniers quartiers de mon coeur, -les plus saignants, -les plus saignants, oui,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 5 octobre 2016

"ce jour, en cet instant"

"Pourquoi ne serais-je pas, ce jour, en cet instant, celui que l'on vole ou celui que l'on implore, ce jour, en cet instant,   et non plus, oh! jamais plus, celui qui quémande celui qui pleure,   ce jour, en cet instant,   car le temps se hâte." xxx
Posté par Jaume à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 5 octobre 2016

Le quatuor des... "Echoués-là"

La vitalité culturelle se mesure à l'existence d'événements culturels que ce soit dans une macrosphère ou dans une microsphère. La microsphère de ce tout récent coin régional de neuve Occitanie qu'était le Roussillon en apporte la preuve. Oui, la création, la nouveauté y fleurissent. VOIXéditions, à Elne, le montre avec ses livres d'artistes-foi de catalogue. La galerie Odile Oms, à Céret, l'affiche avec ses expositions -foi de catalogue. Les forces vives n'ont pas baissé les bras, ni fermé les yeux, elles ne se sont... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 4 octobre 2016

Fossa, La Sanch, Mantêtu , Latte

Quatre godets de culture FOSSA Pour celles et ceux que les emmêlements amoureux de l'histoire et de la littérature passionnent, on ne peut que conseiller la lecture du François de Fossa, première et deuxième époque, de la romancière Nicole Yrle, publié par les Editions Cap Béar. Une fine plume féminine explore le coeur et le destin d'un Perpignanais qui fut voyageur (malgré lui), militaire (malgré lui) et compositeur de musique et guitariste (vrai de vrai). Couronnement de sa vie sentimentale et amoureuse, son mariage avec une... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 4 octobre 2016

"L'enuig i el líder"

L'enuig té dues cares, una cara llimona i una cara taronja. Qui vol assaborir-lo fins al darrer glopet de xuc, té, en tot primer lloc, de pelar-se'l. Ara podeu degustar-lo! xxx Si et vols posar al davant,apa, fes-ho,ara, no em demanisde servir-te.!Millorparar-me aquí, acotxar-meen aquest còrrec que voreja aquesta Viaesperant el teu retorn,sí, millorque veure't al davant meu,ciri encès,que trepitjar la teva ombrade líder flamejant.Vols posar-teal davant?Fes-hoi camina sol.xxx.    
Posté par Jaume à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 3 octobre 2016

Une FLORIAN pour JAUME LLONG

  Le saviez-vous Jaume Llong, l'auteur à succès de comédiens en catalan roussillonnais s'est vu décerner au début de cet été la médaille de bronze de Florian pour sa toute dernière pièce (actuellement en reprise de tournée) "Benvinguts a Turet'Land"? Comme quoi l'expression catalane n'est pas tarie et en certain endroit on a su la reconnaître à sa juste valeur. Ce certain endroit, nulle nécessité de l'occulter, c'est la ville de Sceaux, dont il est bon de préciser qu'elle se trouve dans le département Hauts- de- Seine. Cela... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]