samedi 29 septembre 2018

ALENYA expose le peintre JOSEPH MAURESO

Depuis quelques années, le nom de Joseph Mauréso est devenu familier à tous les amateurs d'art de la région. Par des présentations de son travail de peinture (lui qui a oeuvré sur d'autres chantiers). Si, à ce jour, il n'a eu l'hospitalité d'aucun musée, il a à son avantage d'avoir été l'hôte de nombreux lieux patrimoniaux du département: chapelles, cloîtres ou forts...et d'avoir pu, grâce à sa géo-graphie artistique, se mesurer à la présence parfois intimidante du poids et de la structure du legs architectural (sacré, militaire... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 29 septembre 2018

le Saint du Jour?

L'homme qui se goinfre de potins ne peut pas être un gourmet de la conversation. On perd les idées comme on perd les cheveux et la calvitie des mémoires s'étend. Tout le monde souhaite croquer du bon temps mais il y a pénurie de boulangers.  Plus que les pinailleurs, les simplistes sont des facteurs d'affrontement. Plus haute la futaie, plus pur le chant de l'oiseau. On va on vient on se pose, on va on vient on tombe. Quel était... le saint du jour? Oh! Croyez-le bien ma pompe à mièvreries est de bonne... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 28 septembre 2018

"Cimaises Ephémères" invite MICHEL PUNTUNET

Il est des peintres qui montrent...souvent et d'autres qui sont beaucoup plus chiches en exhibitions, soit par choix, soit par la difficulté de montrer. D'où des artistes en pleine lumière, d'autres qui restent encore dans le clair-obscur et d'autres en attente d'un rayon de clarté. Toutefois tous contribuent à composer le paysage global d'un art vivant en Roussillon (que son identité s'exprime en pyrénées-orientales (ou orientables comme le corrigeait Norbert Narach, en Catalogne/Catalunya nord, comme rebaptisa... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 27 septembre 2018

Hommage illois au Dr F. CATALA

les "Diades ponsianes" 2018 rendent hommage au Dr Francesc Català (1929-1988), médecin de campagne, féru d'art médiéval, poète délicat, militant discret mais constant de la langue catalane, et infatigable (ré)conciliateur au sein du mouvement catalan. Ce ne fut pas un premier de cordée, mas un élément dynamique d'initiatives et de transmission.  Vendredi  28 septembre à 18 h à la Médiathèque J.-S. Pons. -Conférence en catalan par Miquela VALLS ROBINSON, IEC, CRESEM-UPVD (lire Université de Perpignan Voie Domitia) sur... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 27 septembre 2018

"Raïms a la semal"

Jo pensi que tenen raó aquells que s'han aplegat per a exigir del poder municipal que restituí a la ciutat nostra la seva muralla, el que no veig clar és quina de les tres muralles derrocades al llarg de la seva història volen rehabilitar. Vas a cavall del temps per valls i muntanyes, carrers amunt, rius avall, conqueridor i mestre dels espais, procura tanmateix que el teu destrer no s'embali pas, enfollit per la teva dèria colonitzadora que el priva del gra i de la userda sindicals. Qui ha perdut son ànima ençà del... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 26 septembre 2018

Perpignan: GERMAIN BONEL au palais

Étonnante ville de Perpignan qui tout à coup de souvient de l'un de ses peintres et le célèbre dans une expositions alors même qu'aucun anniversaire n'y invite. Étonnante ville de Perpignan qui, sans doute, piqué par l'aiguillon du Cercle Rigaud, fait devoir de mémoire en rappelant à la lumière le travail de Germain Bonel (1913-2002). Fils de Palalda (dominant Amélie- les- bains), avec comme premier maître de peintre Pierre Brune (1887-1956), l'ami des grands en "vacances à Céret" avec petits cubes et coupures de canard local. Brune... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 23 septembre 2018

les amoureux du pont Rouge

Il est bon de le préciser: c'était un pont suspendu, un long pont suspendu. Lorsqu'ils y posèrent leurs premiers pas, leurs mains s'ignoraient et même s'évitaient. Ils marchaient l'un à côté de l'autre, presqu'insouciants des inconnus qui partageaient le même pont qu'eux. En étaient-ils conscients? Un large trottoir (récemment restauré) les protégeait, mais un simple écart, une involontaire bousculade, un petit rien...et ce serait l'incident, l'événement. Ils progressaient au même rythme, à mille lieues de la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 22 septembre 2018

A quatre balles

Même les sages ont perdu le goût de dire qu'il vaut mieux plonger ses yeux dans la mer que les coller à un écran. xxx L'amour d'un cerf pour sa forêt est tel qu'il en porte, comme en étendard, les bois. xxx Dans les rires en dents de scie les postillons s'appellent des copeaux. xxx T'as beau bénéficier du meilleur coach de ta discipline, les saisons courent plus vite que toi. xxx  Ce qui me pousse à la légéreté, le dois-je à autre chose qu'à un aDN de lépidoptère.  xxx  A... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 21 septembre 2018

Illa de Tet: "Quatre dones i el sol", aquest dissabte

No sempre l'oportunitat es presenta.... I quan és el cas no s'ha de deixar passar. Ens hem d'aprofitar de les coses excepcionals que es fan i se'ns ofereixen en llengua catalana. Qui no ha oït parlar de Jordi Pere Cerdà, el gran escriptor nord-català? I qui n'ha oït parlar bé sap quina obra mestra és la seva peça "Quatre dones i el sol". Un èxit del repertori teatral català transpirinenc, versionat en francès, coneguda a tot Catalunya i portada a París. Directors de generacions diferents l'han posat a l'escenari, cadascú recalcant un... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 16 septembre 2018

"Vagareig amb tres notes de color"

Ell havia deixat feia ja uns quants dies l'ordinador, sa pantalla i la seva rateta. Ell havia sentit el menester de retornar a una feina més física i humana de cultiu de l'escriptura, el pla horitzontal i aquest plaer de tirar a la paperera, els fulls  infecunds o grotescs. I ara seguia escrivint, AMB serenitat, omplint papereres. xxx En visitar un monument escolta els guies però no et deixis entelar la teva mirada per la cortina d'un bell comentari. xxx No és pas la forma de la lluna que ens despista és... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]