jeudi 2 août 2018

Je m'éponge

Ils passent me voir...oh! jamais légion. Les mieux éduqués attendent sur le seuil de mon céans que je vienne leur ouvrir la porte. Je le fais bien volontiers, toujours. Mais passées les sommations d'usage de courtoisie, ils voient bien qu'ils n'obtiendrons chez moi que bien peu de grain à moudre ou de poudres pour s'esclaffer en solitaire ou s'estourbir en masse. Alors, ils partent... La plupart sans un au-revoir...Ce n'est tout de même pas moi qui les avait invités! Je referme la porte et, honorant un vieil atavisme, je me terre et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 1 août 2018

"Forquilles mal col.locades"

Els paràmetres calorífics, dits excepcionalment caniculars no s'avenen bé amb les habituals gimnàstiques especulatives, d'enraonament per qui encara creu en la teoria crítica del cada dia o de memorització per qui ha fet ja el dol de qualsevol projecció en un demà. Un motiu suficient, no ho penseu per refrescar-se de cap a peus, una dos, tantes vegades que la dutxa ens regali aigua. No et sembla que llegir impietats d'altri és molt més agradable quellegir els teus regulars convits a la santedat. Tothom té el dret de pensar el que... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 27 juillet 2018

ADIFOLK A PERPINYÀ

Si t'hi ajuntes, cap dubte, l'èxit en serà total. Ara bé afegeix-t'hi i aplega gent, que baixin els de la muntanya i els altres que deixin la vora del mar, se'ls necessita a Perpinyà per incrementar el públic dels actes ADIFOLK que, per segona vegada consecutiva, fa exhibició de cultura popular (música, dansa, cançó i teatre) a "casa n/vostra". L'oferta és transpirinenca, amb artistes d'allà i artistes d'ací. L'oferta no és pas un ordinari espectacle folklòric, va més enllà de les cartes postals nostàlgiques de faixes, barretines,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 24 juillet 2018

"Poliedre de l'Heroi"

L'obsequiós té el capcot i la corretja sempre fluixa.Qui ets tu per atrevir-te a no saludar-me?Sudrilla qui massa s'encranca a tu.Tenia en ell, clavades, les arpes de l'obsessió.Produïa molta bilis però no arribava a vendre-la a bon preu.Curiós país, quan les cigales paren de cantar, els ases les substitueixen i els grills interposen intermedis. El públic, incansable, aplaudeix a aquests recitals de campestre i de franc.El poc, veí del no-res, perquè vols que l'envegi.Els meteoròlegs d'aquest mil·lenni han engrunat el suspens que feia... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 24 juillet 2018

Folklores

Et soudain un député ou un sénateur est monté dans sa plus haute tour, la vigie Montequieu, et allons-y du pouvoir, de son abus et du devoir de tordre le cou à qui ne l'arrête pas (l'abus). Ah! Comme l'esprit des lois, nous est bien gardé! Sorry, Dean Martin! De nos jours on ne dit plus "des souris...mais des meufs... à plumes". AppRoximaTif. Enfantillage que, cela! Le développement ne désespère pas que l'on retrouve prochainement ses clefs égarées. Une bibliothèque peut-elle se réduire à un seul livre... même signé... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 23 juillet 2018

Rencontre insolite

Je suis chez moi, devant ma fenêtre, regardant vaguement dans la rue. Je me dis qu'il sera bientôt temps de frotter deux ou trois carreaux. Je crois entendre que l'on frappe à la porte. Une fois: trois coups, francs, comme au théâtre mais, comme à mon habitude, je ne réagis pas. J'attends planté, les yeux collés à deux ou trois carreaux. Non, ce n'est pas des vitraux, bien sûr j'en ai rêvé...  Ce n'est qu'à la troisième fois (donc, si l'addition est exacte, au neuvième coup) que je me sépare de ma fenêtre et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 22 juillet 2018

Perpinyà en marxa vers sa CAPITAL.

Sap, el poble sardanòfil de Perpinyà, que els dies i els mesos passen i que, aviat, més enllà de l'estiu dels torrats i del nadal dels torrons es trobarà a les portes de l'any "Perpinyà Capital de la Sardana". Capital no és sols un títol-label sinó un compromís amb fets i actes per brandir-lo més alt de què és el palau dels reis de Mallorca (els quals ningú avançarà ni amb hipòtesi baixa si la ballaven, cantaven o l'escoltaven). Capital? També és un trofeu insigne del qual s'ha de merèixer l'honor de l'atorgament perquè onegi amb... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 21 juillet 2018

Vingrau: Lumière jaune & Germinations

Il y a des expositions étoiles filantes, éphémères, comme celle de "La Lumière jaune" signée Raoul Ris et qui se tient ce week-end à la salle des Fêtes de Vingrau. Vous ne voyez pas où se trouve ce patelin, mais voyons, dans un des plus beaux coins du département, les Corbières, entre Opoul et Tautavel. Au creux de la vallée, blotti mais coeur ouvert vous attend Vingrau et ses crépuscules inimitables. Et pourtant nos peintres ont du talent. Raoul Ris, bien-sùr, en premier et per-dessus...Détestant en quelque sorte la solitude... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 21 juillet 2018

Le poids de la roche

L'annonce de sa non promotion (il n'avait rien vu venir) le déchira grave. A quoi bon avoir été un si loyal chef de Choeur et de Meute. Celui ou celle qui n'a pas de biscuit n'ergotera pas longtemps. On diagnostica qu'il était violent parce que trop musclé et on lui ordonna (à bon entendeur salut!) de ramollir ses biceps. Il abandonna (la mort dans son âme de cogneur) son club de gymnastique. Mémoires inhumantes et mémoires incinérantes, deux faces de l'Oubli.  "Booz endormi" se moque éperdument que Victor H.... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 20 juillet 2018

Le plasticien Philippe Domerge à Elne et à Marcevol

Qui ne connaît le plasticien Philippe Domergue? Très présent, très actif, très mobile...et passe-murailles, genres et frontières. Dans les Pyrénées-Orientales où il a son atelier et où il vit, il est rare que, dans une année, il ne s'y démultiplie on propositions pour la satisfaction de ses amateurs (ils existent, nombreux) et des publics (très divers) Cette présente année, après avoir proposé, avec le sociologue Eric Villagordo, l'exposition EXIL(I)S en la chapelle basse de l'ancien couvent des minimes à Perpignan et,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]