jeudi 19 juillet 2018

ALCHIMOWICZ DE LITUANIE

       Je lis sur votre blog qu'un écrivain-peintre de par chez vous pérégrine sur les terres de Lituanie. Il s'appelle Christophe Massé, et selon ce que j'ai comprendre c'est le petit-fils de Ludovic Massé, écrivain et ami des artistes de son pays où qui y séjournèrent. Parmi ces artistes Raoul Dufy bien évidemment que le contributeur du blog évoque, mais aussi du maître de Banyuls de la Marenda  tout autant que de Marly le Roi: Aristide Maillol. Et à partir de ce nom, j'ai tiré un fil... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 19 juillet 2018

Le peintre Christophe Massé l'atout coeur de la ville de Thuir

MASSÉ, en Roussillon, est un patronyme dynastique dans le monde des lettres et des arts. On se souvient et relit Ludovic Massé (1900-1982), le romancier de la saga "Les Grégoire". On a connu, aimé et défendu Claude Massé (1934-2017), le plasticien inventeur des "Patots" (statuettes en liège) et son épouse Cathy Morro-Massé toujours attachée à ses tableaux délicats et nostalgiques de l'enfance. Et voici Christophe Massé (1961), le fils et le petit-fils. Il s'est donné à connaître à partir de 1977, surtout en terre... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 18 juillet 2018

"L ameva aportació"

L'una es deia Guilla - de la part de sa mare- i l'altra guineu- de la part del seu pare. Ambdós més germans que l'índex i el polze d'una mà humana, feien incursions, ells en deien ràtzies, pels galliners de les masies...i regressaven a les seves residències bosquetanes, coberts de preses d'un aviram al qual no haurien pogut accedir sense la complicitat d'alguns galls dindi que patien el menyspreu de dos o tres galls autòctons. Un dia no va suportar, el retret reiterat que se li feia de fer-se més baix de sostre que era i es va... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 17 juillet 2018

Amb Pere Figueres els Ocells cantaran a Serrabona

Us agrada córrer pel país a la recerca una "troballa" original. Us agrada l'art romànic i les riqueses que guarda. Us agrada la música i el cant. Us agrada una poesia d'alt nivell, la que porta direm el segell Jordi Pere Cerdà. Us agrada una veu que no fa primspiripimpins, elegant, assolellada, profunda i també faceciosa. Us agrada passar una estona simpàtica, joiosa i enriquidora. Us agrada un treball d'excel·lència dins la llengua de cor del Canigó. Us agrada la companyia dels Ocells i dels seus amics? Llavors Pere Figueres, Gerard... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 17 juillet 2018

"Estimats germans..."

Jo no censuro qui es mofa de mi, però quan me n'ha demanat permís.Un ram, un feix, una garba... Una parella, ajuntar-se, enllaçats.Ahir trets, bombes i tragèdies, avui comèdia, a l'espera de què demana una pel·lícula de cine ens recordi, amb sang i llàgrimes, creus amb sepultures o sense, el que va passar aquell dia, llunyà i alhora tan proper.Tira't al carrer però conscient que massa són ja tots aquells que enlletgeixen el món.Si amb decència et vols adreçar a mi, fes-ho sense ulleres de sol, el nas ben enlaire.Vaig fer conversa amb... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 16 juillet 2018

Cérémonie en mémore de Jep Gouzy

Une cérémonie émouvante, respectueuse et admirative s'est tenue à la Médiathèque de Saint-Feliu d'Amont, à la suite du transfert des cendres Jep Gouzy Anrich1, poète de langue catalane, dans le cimetière du village où reposent ses parents. Cérémonie assez intime qui a rassemblé une soixantaine des personnes autour de Mme Ve Renée Gouzy Sallabery et de membres de la famille. Cérémonie marquée par la présence et l'allocution bien documentée et déférente du représentant de la culture de la commune. Cérémonie, au milieu des... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 16 juillet 2018

"La fosquedat no és un vici"

 Un jove aprenent en alquímia que els seus companys anomenaven Paracels aquell dia (deu anys després no sap que li va passar!) va barrejar nombres i matèries, errant les dosis i de l'alambí se n'escapà uns nuvolets grisos i fètids. Paracels s'avergonyí però anuncià als seus companys "quan hauré suat tota la vergonya que em carrego" tornaré als meus càlculs i cuines de potingues, no veig perquè un fracàs ha d'aturar-me sobre el camí que em portarà, fieu- vos en mi, fins al cor del misteri. Els companys de Paracels ja li havien apuntat... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 14 juillet 2018

L'amuseuse d'étang

Ce nombre 14 entre sa veille 13 et son demain 15 est dans une position que nous qualifierons simplement- et seulement- de particulière que ce soit en juillet, en février ou en octobre. Gueulard et menaçant trois ou quatre fois de suite, le tonnerre n'a pas donné le signal lumineux de faire exploser l'orage, et nous avons pu rentrer sains, secs et saufs à la maison. L'arbre le plus modeste que tu plantes se souviendra de toi bien plus longtemps que le plus proche de tes amis. Imaginez-vous en invertébré, gentille couleuvre ou vilain... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 12 juillet 2018

Le Musée Rigaud accueille: Fanta Diallo et Roger Mauréso

    D'une pierre faire deux coups, c'est ce que nous invite à faire la ville de Perpignan qui pour ce vendredi 13 nous invite à 18 h au vernissage en son Musée d'art Hyacinthe Rigaud d'une exposition, d'une exposition de la céramiste contemporaine FANTA DIALLO, dont les créations nous renvoient à une synthèse pratiquement alchimique des quatre éléments bachelardiens (air, terre, air, feu), empreintes qu'elle sont de désirs, d'élans, de besoins d'humanité et d'un monde préservé et sûr. Ce monde  où la poésie n'est... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 11 juillet 2018

Pere FIGUERES offre à SERRABONA son chef d'oeuvre: OCELLS

Dans la forêt des animations estivales, il n'est pas toujours aisé de choisir le sentier qui conduit à une clairière pour se réjouir d'un véritable esprit du lieu. Grâce aux organisateurs de l'ETE 66, Festival Musical en Pyrénées-Orientales, on sait que ce lieu existe et attend celles et ceux qui par leur art savent à réenchanter les marbres et les lions qui les veillent. Serrabona, dites Sainte-Marie de Serrabona est un haut lieu de l'Art roman. Le Canigó le sait et le Canigó ne ment pas. Il naquit et se fit augustin au XI°... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]