mercredi 13 janvier 2016

Selon que

COURIR ET VOLER, DIT LA GAZELLE À L'AIGLE, NE SONT PAS SYNONYMES. INTERLOQUÉ COMME PEUT L'ÊTRE UN NOMADE DES AZURS, IL GRATTA LE BOUT DE SON BEC, BATTIT DES AILES ET S'ÉLEVA. C'EST ALORS QUE LA GAZELLE, METTANT LES JAMBES A SON COU, DÉMARRA ET FENDIT L'AIR SANS MÉNAGEMENTS. BIEN TROP MÉFIANT POUR S'INSCRIRE DANS UN CERCLE D'AMITIÉS. LA ROSE ET LE RÉSÉDA QUAND ILS SE RENCONTRENT NE MANQUENT JAMAIS D'ÉCHANGER QUELQUES VERS D'UN GRAND ARAGON. QUAND LE MORAL SE PLANQUE DANS VOS CHAUSSETTES, VITE, APPELEZ UNE GRUE ! LE BEAU NE FAIT... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 12 janvier 2016

"Anant fent"

  "Ningú no pot prevaler-se d'haver guanyat una partida que no té ni regles ni arbitri.   És bestiejan que l'home es fa més home.   Per resistir junts, fer-se cadascú un bon escut . A la vora de l'estany vivia una granota, heus aci els seus cants.   xxx   El cafè   Em serviren un cafè, me'l vaig empassar per què la meva gola n'aprofiti la calentor (a mi m'agrada el cafè calentet no tebi ni fred), però em va marejar sotragant-me el ventre igual si despertava un terratrèmol. Aquest mareig... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 9 janvier 2016

Camilla ADAMI à PERPIGNAN

Camilla Adami. Levons toute confusion. Elle n'est pas une chanteuse, mais une icône de la peinture féminine italo-française. Le centre d'art contemporain "àcentmètresducentredumonde", a décidé d'ouvrir son année 2016 avec cette grande dame, difficile à saisir, et à catégoriser. Les  meilleurs esprits qui se sont frottés à son talent et à son expression à tel ou tel moment de l'évolution de son travail n'y sont pas tout à fait parvenus.  Que ce soit un Omar Calabrese cherchant à la "qualifier" dans la catégorie du "Nuevo... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 9 janvier 2016

Michel Bertrand, l'artiste, LE Livre

Un livre sorti, il n' y a guère, rappelle à notre bon souvenir la vie et l'itinéraire créatif du peintre MICHEL BERTRAND (1935-2009). Un rappel d'autant plus salutaire qu'il nous plonge dans la diversité des champs prospectés par ce trop modeste artiste, dont la richesse du port-folio des oeuvres, fera regretter à plus d'un amateur d'art, collectionneur ou simple curieux de ne pas lui avoir porté une attention suffisante. Ce livre, que l'on le doit à la plume informée, savante et fine de Bernard Gouttenoire et porte le titre "Le... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 8 janvier 2016

EXPOS IN P.O. DE JANVIER

Entre cartes de voeux et cartons d'invitations on ne cesse pas de dépouiller, de classer, et d'"agender". On ne peut pas tout retenir, le tri s'impose -avec, ou sans-parti pris trop voyant. Au chapitre des cartes de voeux, nous retenons celle très jolie, solidaire et dynamisante qui nous a été adressée par la Mairie d'Alénya. De la flopée des expositions qui s'annoncent dans les P.O. nous retenons 1) YANINA SCAGLIONI "Regarde-moi" au Centre de Sculpture Romane (Parc Guilhem)- CABESTANY Vernissage le jeudi 14 janvier à 18 h 30 ... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 8 janvier 2016

Rêve têtu

"J'ouvre l'oeil, et j'entends une voix qui vient vers moi, à chaque sonorité plus prenante "Amis soyez toujours ces voix sur l'autre rive..." je me soulève, appuyé sur mes coudes, je tends l'oreille, qui est-ce? La voix: "Amis soyez toujours l'ombre d'un bateau ivre. Ce vieux rêve têtu qui nous tenait debout." Je trouve ça très beau et je quitte, d'un saut, mon lit. J'écoute de plus belle, ça bat d ans ma poitrine. Comme c'était évident et tonifiant! Face à la mise au pas des impertinences  à l'amollissement des... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 7 janvier 2016

"La nit i l'illa"

LA NIT, EL NAVILI DESCANSA, LA MAR SE'L MIRA, I EL BESA, ONADA RERE ONADA, CINC COPS,   PER FI ES DESPERTA EL NAVILI. EL VIATGE, PARAT, SEGUEIX, GUIAT PER UN CANT D'ESTELS NOVELL I ESTRANY. ES LLUNY, ENCARA, L'ILLA? DEMANA EL FILL A SA MARE I EL NAVILI, ALLARGA UNA TRENA ESCUMOSA EN LA NIT OCEÀNICA. LA MARE NO DIU RES I EL FILL S'ADORM. EN EL CEL, UN ESTEL PUNXA UN ESTEL, AMBDóS GUARDIANS FIDELS DE L'ILLA. xxx      
Posté par Jaume à 23:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 7 janvier 2016

François de Fossa... déménage

Dernière minute. L'exposition que les archives départementales des Pont consacré cet automne passé au militaire et composteur de musique François de Fossa (1775-1849)  sous le titre "Lettres à Thérèse" se délocalise et aurait trouvé hospitalité en la Médiathèque de Cabestany, au sein de son Centre Culturel Jean Ferrat. On ne peut qu'inviter le public à se rendre à cette exposition riche en informations, à la fois belle, riche et didactique. Un petit modèle, du genre, là au moins je ne perds pas mon temps, je suis séduit et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 7 janvier 2016

RAMON LLULL A PERPIGNAN

En cette année 2016, les pays catalans et bien au-delà commémorent le 7ème Centenaire de la mort de Ramon Llull (1232/5-1316). Ce fut l'une des grandes figures du Moyen-Âge, homme de pensée et d'action, dont l'oeuvre malgré les controverses ou réserves qu'elle a pu et continue à susciter aide à la compréhension de certains aspects du monde d'aujourd'hui. Perpignan, ancienne capitale du Royaume de Majorque ne pouvait que s'associer aux événements en souvenir du théologien, logicien, poète, né à Majorque et "père" de la la langue... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 4 janvier 2016

"Encentem l'any"

Vostè, que la gent diu de pensa aguda, podria dir-me lo que brota, bull o jeu dins del crani sotmès al perruquer que li va tallant i arreglant el cabell? No sé,  em deia el Tonet de Munt, un malabarista franciscà, si jo que descric amb tanta cura la realitat, la profunditzo amb la mateixa cura per atènyer-ne el bell moll. Car una cosa és el món exterior, sobre el qual els meus ulls saltejen com una marellengua enamorada i tota altra el món interior, aquell que sols un picot d'Universitat pot començar a foradar. No tergiversis.... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]