lundi 31 août 2015

Serviette

Le mot RENTRÉE qui claque sur tous les écrans et dans tous les postes comme un volet vétuste et mal fixé à tout vent est une mit très violent qui fait mal à tous ceux et à toutes celles qui ont été viré.e.s. laissé.e.s sur la touche ou rejeté.e.s de l'autre côté du mur arrogant et barbelé. En déchirant mes papiers, j'ai senti dans ma poitrine le brame de rancune des jeunes arbres. J'ai détourné mes yeux de la corbeille, qui elle, en redemandait, encore: "Papiers! Papiers!" Après l'âge du tong, vient l'âge de la serviette. La vie,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 30 août 2015

Riquiqui

C'est au travers des gens qui ne pensent pas comme moi que je cherche mes pistes. Difficile de faire s'esclaffer qui n'a aucune prédisposition pour cette hygiène sportive. Le bon violoniste ne regarde ni son violon ni son public. Il obéit à son archet, à la plainte et à la jubilation de ses cordes. Ne voir dans Bukowski qu'un pochtron c'est avoir une bien courte mesure de ce qu'est la poésie, allez relisez "l'amour est un chien de l'enfer", et planquez-vous, de honte rétrospective! Nous sommes bien trop nombreux à savoir ce qu'il... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 29 août 2015

Rétine en dérangement

Lex Cessif vous propose xxx On me demande si c'est bien à Perpignan North Catalonian que débute ce week-end le woodstock septembriste des photophages de tous les fronts qui dégustent, bermudas et misères. Je ne puis répondre. Rétine en dérangement à force de couiner après la liberté d'expression! xxx Le courage numérique de quelques uns ne retranche rien à la lâcheté argentique de (presque) tous. xxx Il y a celle ou celui qui paie de sa personne et celles ou ceux qui encaissent sur son cadavre. xxx De quoi... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 20:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 29 août 2015

Des bêtises...encore

On est souvent à la recherche de quelque Chose, mais Chose se planque ou nous fait des pieds-de-nez. C'est décourageant chercher quelque Chose! Il éternua et se vida des dernières souris qui hantaient son grenier. Composer, rien de plus aisé, tu poses ta tache d'encre (la couleur de ton choix, si besoin tu mélanges, allèges ou épaissit) et attends qu'une banale mouche de ton entourage y promène ses pattes, petits pas ou grandes enjambées. Laisse son inspiration la guider. Composer, c'est çà, c'est aisé. Et il fouilla dans ses poches... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 09:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 23 août 2015

Le voyage de Salvador en sa bonne gare de Perpignan

 PEUT-ETRE, SANS DOUTE ET... POURQUOI PAS... DALI? (Notes à prendre comme telles et par conséquent avec pincettes et prudence) 1961. Le 13 décembre. Dalí donne une conférence à l’École Polytechnique sur le thème du culte de la personnalité. Voici ce qu'il y dit : (…) Je commence le cours sur le culte de ma personnalité au moment où dans le monde, on tache d'effacer la grande personnalité mythologique de Joseph Staline. Donc, je commence ce cours historique au moment que nous pourrions appeler le moment algide de la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 20 août 2015

Clopin-clopant

J'ai beau marcher sur les mains, je ne vois pas mieux le monde. xxx Anticipant une éventuelle décision de la haute autorité, il mit au placard les trois- quarts de lui-même et attendit avec son dernir quart la notification de la décision de la haute autorité. xxx   2015 DEUX MILLE QUINZE (Un espace blanc chérit les chiffres autant que les lettres)  xxx   Gardien d'une Grande réserve de Mots Désuets, il voulait être et il le fut. xxx   Que pouvons nous espérer d'une dérive d'incontinents? xxx ... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 18 août 2015

CHUT

LA MAIN N'EST PAS TOUJOURS FIDÈLE AU PIED. FAUT-IL LAISSER FAIRE OU CONSULTER? xxx IL APPRÉHENDAIT D'OUVRIR LA BOUCHE DE PEUR QUE DES MAUVAISES PAROLES NE S'Y ABRITENT? xxx NE JAMAIS JOUER LE MARIOLE PROPHÉTIQUE EN TEMPS INCERTAINS. xxx NE ME DIS PAS QUE TU N'ATTENDS PAS COMME LE RESTE DE LA TRIBU "L'ORAGE DES ESPOIRS"? xxx UN COUVRE- CHEF EST PRÉFÉRABLE À TOUT COUVRE-FEU. xxx NOSTALGIQUE DES ÉPHÉMÉRIDESOÙ SEULE LA PLUME D'OIEDONNAIT STYLE ET COULEUR- ET CE PARFUM INOUBLIABLE DE TROTTEUSE-  À LA PLUS... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 17 août 2015

La Pie et le Palmier

SUR LA PLUS HAUTE BRANCHE DU PALMIER FACE A MA FENÊTRE OUVERTE POUR ACCUEILLIR UN PEU D'INATTENDU   UNE PIE SE BALANCE. JE L'OBSERVE ELLE SE MOQUE DE MOI. ELLE ME CONNAIT ELLE SAIT QUE MON OEIL N'A PAS LE CRISTALLIN TRES ORNITHOLOGIQUE.   LA PIE SE BALANCE. NON C'EST UN PETIT VENT QUI LA BERCE SUR LA PLUS HAUTE BRANCHE DE MON PALMIER. AH! BELLE MARQUISE!   Legars Ga. xxx     xxx  
Posté par Jaume à 19:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 17 août 2015

CHASSEUR

"AYANT FOI DANS L'ETOURDERIE DES GIBIERS, JE PLACE DES COLLETS AU BORD DES BRUMES DE MA MÉMOIRE. ET J'ESPÈRE ET J'ATTENDS -L'OEIL A VIF, MAIS CACHÉ- UN METS A PLUMES OU A POILS. OR LE PLUS SOUVENT GIBIERS SE RIENT DE MOI, LE PIÈTRE PIÉGEUR DES GARENNES DE LA LAGUNE." B. REDOUIL JACASSEUR xxx  
Posté par Jaume à 00:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 16 août 2015

PORTE CLOSE

"SI VOUS TROUVEZ PORTE CLOSE, DE GRÂCE, NE FRAPPEZ PAS, N'INSISTEZ PAS, ELLE NE VOUS RÉPONDRA PAS. IL EST INDÉCENT DE DEMANDER, PAR LA BRUTALITÉ A UNE PORTE, COMME CELLE QUI VOUS FAIT FACE, DE TENDRE MERISIER, DE S'OUVRIR. SI VOUS TROUVEZ PORTE CLOSE FAITES VOUS UNE RAISON, PETITE COMME UN MOUSTIQUE OU GROSSE COMME UN ELEPHANT, ET TOURNEZ LES TALONS." xxx
Posté par Jaume à 17:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]