Il est un espace d'art que les commentateurs patentés négligent de visiter, bien à tort pour eux d'abord et ensuite pour celles et ceux que leurs plumes agiles veulent guider, éclairer et convaincre. Il se trouve à Palau del Vidre, en Roussillon, place du Gall : qui n'est ni approximativement place "du Gala" ou "du Gaulois" mais -dans une lumineuse translation du catalan- "du Coq".

Palau del Vidre dont le blason artistique n'est plus vierge depuis longtemps et qui, en 2012, se donna aux arts plastiques à l'année -entière ou presque- et pas seulement à sa portion estivale. Ainsi s'ouvrit cet espace d'art -ni musée ni CAC-tout simplement dénommé "La Galerie", et dont l'article définit une générosité d'accueil autant qu'une spécificité. "La Galerie" donc, flambant neuve, installée dans un sanctuaire du verre et du vitrail, tous feux colorés dehors, dont les artistes du coin et des quatre coins (l'imagination est sans frontières, le talent n'a pas besoin de passeport, il circule comme il l'entend) en ont fait un fort estimable lieu d'échanges avec les publics, amateurs avisés ou collectionneurs en herbe. "La Galerie" -comme l'on dirait "La Sorbonne" ou "La Callas"-peut être contente de son...quinquennat: 2012-2017, et c'est un trait de modestie inutile que d'avoir mis un point d'interrogation à son regard rétro de bilan: Quel chemin? Titre de l'affiche de sa prochaine et dernière exposition de l'année. Cinq ans d'existence, vingt-six artistes sur les cimaises et en salle. Des expositions individuelles, duelles ou de groupe. Sans parti-pris de matériau, de technique ou de style. Un monde d'images, d'objets, de relations au service de thèmes divers, ou d'explorations plus ou moins audacieuses. Selon l'ambition de la peinture (dans tous ses états), de la sculpture, de la photographie, du collage, de l'estampe. Quel chemin, en effet! Le voici reconstitué ci-dessous dans l'ordre alphabétique de scréateurs (quelques uns disparus) sans souci de chronologie ou de notoriété, tout simplement pour montrer la variété d'excellences -sédentaires ou nomades- contenue de cette grande corbeille catalogue d'anniversaire, arc-en-ciel des bords du Tech, l'un de ces arcs-en-ciel qu'appréciait tant l'actrice Marie Bunel lors de ses séjours à Palau de Vidre.

Isabel Ardène, Florence Barbéris, Christine Bataille, Anne Cambis, Mario Chichorro, Marie-Hélène Coll Delhoste, Mireille di Benedetto, Técé-Rita di Bendetto, Etienne Conte, Nicolas Cussac, Maryvonne Deligny, Laure Essinger, Monique Frémont, Pascal Girard, Michel Gloaguen, Philippe Heurtaux, Dedy Lhem, Mathieu Malvoisin, Michel Nourry, Yves Orly, Claudine Picard, Paul Rivieccio, Adrien Roux, Robert Sulpice, André Susplugas, Alina Synoczek. 

Une bien convaincante et belle anthologie à laquelle nous invitent la ville de Palau del Vidre et "Les Amis de la Galerie", à partir de ce vendredi 8 décembre1, rehaussé par un vernissage  à 18 h 30. L'exposition se prolongera jusqu'au 22 décembre inclus, et sera ouverte aux amateurs du vendredi au dimanche.

xxx

1. Ce même jour et à la même heure sont proposés deux autres vernisaages. A Perpignan, Hall du Journal "L'Indépendant": Monique Frémont et Thierry Moingeon. A Ille sur Têt, Galerie Treize, les "Illisibles" de Joseph Mauréso.

xxx