vendredi 27 novembre 2015

Broutilles obscures

"Toutes les feuilles qui tombent ne sont pas des adversaires de l'automne." Du recueil "L'esprit coup de vent". "Comment faire front sans affronter." Du recueil "Prends garde!" "Il est malsain de faire de l'or avec des larmes." Du recueil "Et pourtant ils font..." "Un seul bélier ne peut pas faire reculer l'hiver." Du recueil "Métaphysique de l'aquoibonisme" "Tous  les symboles ne sont pas des armes obsolètes." Du recueil " Mes paniers de munition" "La solidarité n'a jamais signifié qu'il fallait s'absenter à jamais de... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 18:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 27 novembre 2015

Deux pommes

Dans mon royaume, tout individu dépassant "deux pommes" sera qualifié d'ambitieux et, naturellement, réduit à la hauteur ordinaire de mes sujets par souci de stricte égalité. xxx
Posté par Jaume à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 24 novembre 2015

Les chevaux de bois toussent

Non! Ce n'est plus tout à fait comme avant, puisqu'il y a cet après. Ces drapeaux et ces hymnes, que voulez-vous on ne peut pas empêcher, en ces éphémérides de douleurs, que nos balcons et nos poitrines les déploient. L'unité? Un ami, danseur de sardanes, me disait, pourquoi ne nous imitent-ils pas? Mon rafiot coule. J'ai raison. La mer crie: Voile, qui peut! Ecce homo, toujours  Janus! La tragédie rend indigents tous nos sifflets et nos crayons retourent se planquer au fond des bois. Le plus- jamais- ça nous époumone et... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 21 novembre 2015

Pierre Gadel (1922-2015), journaliste.

Comme le temps passe et comme les crispations tragiques accentuent l'oubli. Pierre Gadel s'en est allé, entouré des soins et de l'affection des siens mais sans un mot de presse. Il avait 93 ans. Il avait été dans la deuxième moitié du XX° siècle le chef des informations locales de la rédaction perpignanaise de L'Indépendant. Il avait succédé à ce poste à Rosine (Angélique Villacèque), après un passage à la rédaction de La Dépêche du Midi. Il travailla avec deux rédacteurs en chef, André Vélasco, puis Michel Grillet. Il demeura à son... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 19 novembre 2015

Michel PIcod était un COPAIN.

Le comédien Michel Picod n'est plus. Il faisait partie de la scène nordcatalane depuis une trentaine d'années. Il y a tenu un rôle dont le double crédit était l'honnêteté et la discrétion. Ne jamais courir ou se laisser pousser sur le devant de la scène. S'y montrer toujours à la mesure de ce qu'on lui confiait, de ce que l'on attendait de lui, de ce qu'il pensait pouvoir donner. C'était ça, Michel. Oui, le portait de l'honnêteté en comédien, c'était lui! Nous sommes triste. C'est par Claude Massé, qui le tenait par son fils... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 19 novembre 2015

Et si LLACH était là...

Sera-t-il, ne sera-t-il pas présent? Certain anciens followers (fans ou addictes d'hier) l'espèrent et prononcent son nom: Lluís Llach sera-t-il là, avec nous tous. Lluís LLach son nom résonne sur toutes les scènes et les plateaux des médias. Oui, le grand chanteur catalan, est-ce qu'il sera là? Lui qui, après avoir été longtemps le troubadour et jongleur des pays catalans, s'est éloigné des feux de la rampe avant de se voir porté tout récemment comme député au Parlement de la Generalitat de Catalunya, oui, lui Lluís, sera-t-il ce... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 18 novembre 2015

"Benvinguts a Toreta Land"

Toreta est une localité imaginaire chère au coeur de la troupe théâtrale ULTRERA et de son principal auteur Jaume LLONG. Elle vit, depuis déjà plusieurs décades, au train train des us et coutumes locales et au rythme des événements socio-économiques et culturels du monde. On est dans ce Balzac appelait la comédie humaine et que le premier Molière savait trousser en farces justes et divertissantes. C'est de cette double et riche veine populaire que se nourrit Jaume LLONG, un rare auteur résistant avec verve catalane versus... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 14 novembre 2015

Vade Retro Satana

Le Sang sur la Seine Scène du Crime Horrible et Multiple, l'inhumanité a gagné des points. (Triste vendredi 13 novembre 2015)   WAR!WAR!WAR! Saloperie! La paix, bordel LA PAIX! Sí, pallago, tens raó!   Sí, pallago, TENS RAÓ. WAR!WAR!WAR! Saloperie! EL ODIO QUE VENENO! La paix, bordel! La paix! Mais, ils ne nous écoutent pas...   WE SHALL LIVE!  People, streets, theaters countries, FREEDOM! La réalité a rattrapé, une fois de plus, la télé et elles ont dansé ensemble le... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 13 novembre 2015

La télé l'a dit...peut-être

Dire n'importe quoi, Mamzelle, ce n'est pas ne rien dire, c'est tout le contraire: c'est bavasser sans règles. xxx La naïveté est d'imaginer que l'on n'est pas seul. Et, par conséquent, de compter sur un tiers (ou quart ou moitié, ou double) qui, généralement, s'est absenté sans nous prévenir. La naïveté, c'est ça! xxx La déchirure d'une étoffe (quelle qu'elle soit) a une ligne sonore bien plus agréable à l'ouïe que la déchirure d'une feuille de papier (serait-elle d'impôts). xxx On le voit bien dans le mot imagination que la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 13 novembre 2015

"Planta i Ciutat"

Dedicat a P. F.    Planta i ciutatés el nostre aedeForça, briu i esclatté sa llenguallengua de ditsi llavisentrebesatssa llenguade somnis, secretsi arbres floritssa llenguade vots,utopiesi ocells bonics,sa llenguaregalim pirinencque endolceix-a cada glop-uns cors esquerps,que alleuja-amb cada gota-uns passos feixucssa llengua,de fidelitati de promesa,que burlala conxorxade neguitósi del mandrós,sa llengua,de tinta rojaper paper d'or, que obra portaa l'amistatnotes de crepusclesque recorden,sons de matinsque fan feina,mots... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]