samedi 28 février 2015

Dit de saviesa

1) Les tardors són estacions massa primerenques. xxx 2) Si no te faré pas entendre que tot el mar del món es recull dins una goteta d'aigua, si que entendràs fàcilment que el mar del món recull innumerables gotetes d'aigua del qual s'està esperant un compte exacta. xxx 3) Qui no té els peus ben plantats a terra no pot donar saba a cap dit de saviesa. xxx 4) Aquí, és té l'escrit. Aquí, no és veu l'escriptor. Aquí, surt l'expressió: No fotem! xxx 5) Caduquen les fulles, igual les admiracions! xxx 6) Poques ferides donen gerres... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 26 février 2015

Ne pas se friter

Combien de coups d'arrosoir pour porter le prochain scandale à son épanouissement? xxx Analphabète par naissance. Ignorant par instruction. Amnésique par passion. xxx Il écrivait toujours à voix haute, de façon à ne pas en disperser tout le grain. xxx Même les plus chanceux l'admettent, bien des rêves restent en coque et en cale. xxx On peut trouver de la surprise dans l'oeil d'un boeuf on n'y trouvera jamais de la singularité, que l'on soit ou pas éleveur ou boucher. xxx Si le présent t'énerve file vers le futur, ou... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 24 février 2015

FOSSA! QUI QUE C'EST...FOSSA?

François de Fossa! Quoi? François de Fossa, vous voulez parler du compositeur, du guitariste? Et bien oui, il vécut au dernier tiers du XVIII° et jusqu'au mitan du XIX ° siècles. Né à Perpignan en 1775, décédé à Paris (le choléra ?) en 1849. Il aurait voulu vivrte de sa musique, c'est l'uniforme qui lui permit de vivre, au Mexique, en Espagne et en France. Jusqu'au grade de Chef de bataillon de Major -dans l'Infanterie de Ligne. Certes, il ne cessa jamais, durant ses loisirs, de pincer de la guitare et de composer pour cet instrument,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 13:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 23 février 2015

Ratatouilles

On nous prie de le publier avec force. Je clique par conséquent fortement pour faire savoir que Mme Éliane Thibaut de Comelade, Prêtresse des hauts-fourneaux et petits plats catalans d'avant-hier à aujourd'hui, n'est en rien associée aux électros-journaux prétendument nommés "Ouillade"1 ou "Crème catalane"2. Elle n'a, d'autre part, jamais envisagé de prendre quelque boulette que ce soit dans les banquets du "Picolat's Blues3". 1, 2 et 3: Les trois rolls-royce de la gastronomie catalane hors les murs des châteaux. xxx Ne se rendra à... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 19:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 23 février 2015

Enfosques

 "JO, I US HO REPETEIXO PER ÚLTIMA VEGADA, NO VULL PAS POSAR LA MEVA MÀ AL FOC COM ELS HI AGRADARIA QUE HO FES, JO NO L'HI POSARÉ, DE POR D'APAGAR-LO, DISTRETAMENT, I DE DEIXAR-US, BEN IDIOTES, A LES ENFOSQUES GELIVES." Dita (oblidada) del pare Pau. xxx
Posté par Jaume à 13:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 23 février 2015

Une poignée de menues infos

-Vous connaissez sans doute la plasticienne photographe Monique Frémont. Elle n'a jamais étée une stakhanoviste de l'exposition mais elle nous en a offert suffisamment pour que son travail nous touche par sa sensibilité, sa rigueur, sa profondeur...bon, ça suffit, n'en faisons pas plus que nul ne nous le demande. Indiquons toutefois que son invitation est sur notre bureau (non à la vérité sur mon écran d'ordinateur) avec une belle photo couleurs. Une exposition y est annoncée à la Galerie de La Main de Fer, 2 rue de la Révolution... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 21 février 2015

Etoiles et oeufs

JE N'AI RIEN  À DIRE ET JE VOUS LE DIS JE N'AI RIEN  À FAIRE ET JE LE FAIS. JE N'AI RIEN  À ME METTRE ET NU, JE SUIS ET JE RESTE, PARMI VOUS. xxx IL Y AURA TOUJOURS -DISAIT UN THÉOLOGIEN ÉCHEVELÉ À UN MÉTAPHYSICIEN LIVIDE- PLUS DE GENS PRÊTS À DONNER DES LEÇONS QUE DE GENS DISPOSÉS À EN RECEVOIR xxx L'ANTARTICQUE PROMIS PAR LE PREMIER GIVRE DE TES PAROLES DEVRAIT-IL ME DISSUADER DE TOUTE TENTATIVE DE DIALOGUE? xxx LES MOTS NE SONT PAS DES OEUFS PRENONS Y GARDE CHAQUE FOIS QU'UN DÉSIR D'OMELETTE  TAQUINE... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 21 février 2015

Ce n'est pas une PUB

Ce n'est pas une PUB mais il vous est expressément conseillé -de vous rendre au Théâtre de la Rencontre, rue des Romarins, quartier St-Martin de Perpignan pour y applaudir ce samedi 21 février à 20 h 30 et dimanche 22 février à 17 h 30 GUY JACQUET, Comédien Metteur en scène et Chanteur au service de l'Art et de la Poésie, ces deux grands bras fraternels d'une Humanité qui se tient debout:  face à l'injustice, à l'obscurantisme, au totalitarisme, aux démissions et panurgismes de toutes sortes. GUY JACQUET Avec la... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 10:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 18 février 2015

Revendications

VOTRE SINGULARITÉ FAIT VOTRE PRIX. NE L'OUBLIEZ JAMAIS MAIS NE LE DITES À PERSONNE. ON POURRAIT VOUS LA RAVIR. xxx LA SURENCHÈRE PAR TEMPS DE DISETTE EST BIEN CRUELLE. xxx LE RESPECT N'A PAS GRAND CHOSE À PARTAGER AVEC LA SOUMISSION. xxx IL NE PRÉSUMAIT DE RIEN. NI DE MOTS. NI D'ACTIONS. C'ÉTAIT LE DORMEUR ARCHÉTYPAL xxx SA SOUFFRANCE VENAIT DE SON INCAPACITÉ À SE FAIRE LA COURTE ÉCHELLE. xxx LE PREMIER GESTE DU NOUVEL HORIZON QUI S'ÉTAIT INSTALLÉ FUT DE SCULPTER DEUX COLONNES DE FUMÉE. xxx IL LUI FALLUT POUR LA SÉDUIRE LE... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 17 février 2015

Libertin non pensionné

Une main sous l'eau, l'autre au-dessus et recoudre l'onde déchirée avec le fil d'or et l'aiguille impatiente de l'infatigable navigateur. xxx Un corbeillon d'images remuantes comme des anguilles prises au piège d'un bipède prédicateur. xxx On me dit publie...et je publie...et alors le même on me dit pourquoi as-tu publié? C'est drôle un moment de faiblesse mais peut-on se repentir de ses faiblesses? xxx Le non sens n'est pas un sens qui a perdu sans raison d'être mais un sens qui ignore que la raison bien... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]