lundi 4 décembre 2017

"Pobre moxall"

No sóc pas d'aquells que es xuclen el dit gros per recordar-se l'olor del bressol.No és pas que em penso diferent de vosaltres però com els hi faig paper de diferent mantindré el paper fins a la fi de la funció.Si, unes paraules, uns actes encara que per tu tinguin el perfum d'un arròs amb llet amb un bocinet de taronja per a compartir, no hi plantis la teva cullereta sense reflexionar. El sol acaba de colgar-se, no vagis amoïnar-lo, que es despertarà de mal humor, la veu presa, els genolls flacs i els ulls velats. Mai, de ben petit... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 4 décembre 2017

Palau del Vidre: Un chemin de l'art.

Il est un espace d'art que les commentateurs patentés négligent de visiter, bien à tort pour eux d'abord et ensuite pour celles et ceux que leurs plumes agiles veulent guider, éclairer et convaincre. Il se trouve à Palau del Vidre, en Roussillon, place du Gall : qui n'est ni approximativement place "du Gala" ou "du Gaulois" mais -dans une lumineuse translation du catalan- "du Coq". Palau del Vidre dont le blason artistique n'est plus vierge depuis longtemps et qui, en 2012, se donna aux arts plastiques à l'année -entière ou presque-... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 1 décembre 2017

Du 7 au 21 DECEMBRE: ART NORTH CATALONIAN

JEUDI 7 DECEMBRE: SAINT-CYPRIEN Causeries sur le thème de l'art africain (fonds de réserve des Collections de Saint-Cyprien).  de 18 h à 19 h Gratuit sans réservation -Pour tout public - Musée Desnoyer au Village. VENDREDI 8 DECEMBRE: CERET La galerie Odile Oms (rue du Commerce) vernit ce vendredi 8 décembre à partir de 18 h, une exposition du peintre Dolors Rusiñol Masramon consacré au "Temps d'espera" (le temps d'attente). Artiste issue de la Faculté des Beaux-Arts de Barcelona (1989). "S'exprimant dans un langafe... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 16:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 29 novembre 2017

"thinking freely"

The nostalgia shall do not be dissolved in hot and melancholic tears. xxx No, your intelligence and ability cannot break the natural trip of the sap from de the roots to the leaves at each spring. Nor yours, nor the intelligence and ability of computers. xxx Opened window, he sees the growing anger of the sky, he takes and shows a white flag and begin to debater with the blacks clouds' leader to persuaded him -and her excited troops- to not attack... that day, that exceptional morning of... National Day and liberates the sky of... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 28 novembre 2017

Michel Pagnoux, le surfeur cosmique, signe...

  Michel Pagnoux (1946). A la veille de 50 ans de peinture, dont le point de départ est un certain mai 68, très débrideur. Une vingtaine d'expositions à son compteur. Parmi elles: 1992:Agora International, Stockholm(Suède); 2001: Die Wächter, Klinik Buchinger, Uberlingen, près du Lac de Constance dans le Bade-Wurtenberg (All.); 2007: Micalea Gallery, San Francisco (Californie). A Paris, Toulouse et Bordeaux, et en Catalogne -bien sûr. Son curriculm vitae en technicolor qui ne refoule pas le noir et blanc signale, à ses... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 28 novembre 2017

La grissaille emprte la mise

La cornemuse s'arrêta et une voix s'éleva: Le moment est venu de drainer le canal où tu te traînes depuis si longtemps. La voix s'arrêta... et la vase continua d'augmenter. J'ai connu le dernier des alchimistes, oui...je ne vous le cacherez pas...ses larmes étaient d'or. Non! le ciel n'est pas un mur vertical que je puis escalader avec la rapidité de mon ami le gecko ou le souvenir d'un danseur de comédie musicale. Arraisonner quelque vaisseau fantôme et nef des fous pour vérifier si les promesses sont tenues. Empêtrée dans ses... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 27 novembre 2017

"Impúdics i feridors"

Qui no coneix els corriols de l'escapada benèfica, se'ls busqui i quan se'ls haurà trobat, sis plau, que n'esborri totes les petjades. Una llengua n'ha substituït definitivament una altra quan en una et falta els camps més grollers, impúdics i feridors del seu lèxic. Es pensava que els dies que venia de passar havien passat més curts que els dies que els hi foren anteriors, va parlar d'aquest semblant d'anomalia a un dels metges que acostumava a consultar i en cada un dels quals fiava, un d'ells només prengué en serio la seva... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 25 novembre 2017

FOSSA à la crypte du Maryrium de Saint-Denis

  Premier décembre 2017: Médiathèque de Perpignan. Sortie publique du CD: 12 "Divertimens op.6 de François de Fossa par Juan Francisco Ortiz. Dix décembre 2017: Crypte du Martyrium Saint-Denis à Paris. Concert "Musique de François de Fossa" par l'Ensemble Adéläide et Duo François de Fossa (sur des instruments anciens). Deux dates. Un axe Perpignan- Paris. Perpignan: lieu de naissance du compositeur; Paris: lieu de son inhumation. Un trait singulier: la guitare et des interprètes passionnés, de générations différentes. Bingo,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 17:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 25 novembre 2017

"Hi arribaràs pas"

Tothom t'ho dirà pas, mes te trobi misto, si misto i fora de comparació. Ella, em respongué, i quin crane compliment que me fas aquí. S'ha de ser púdic quan, en públic, n'hom parla dels goigs de la seva infància. En temporada dramàtica fer el clown també s'hi val. L'horitzó dels guardaespatlles s'atansa. I no és pas un títol de film. Ja no queda cap pardal que s'ajoqui en els canyers de l'Agulla de la Mar.Una llesqueta ben torrada de provincianisme pot pas fer-les-hi mal als mundialistes desarrelats que tenen pressa.Tu, Joan-Jo,... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 24 novembre 2017

LEZARD et L'E.D.A. MONTRENT DE L'ART

Ce jour, vendredi 24 novembre 2017, on vernit en deux points du département des P.O., Opoul-Périllos et Le Boulou, à la même- heure 18 h, mais on ne va pas d'un simple coup d'aile des Corbières en Vallespir. Faut choisir! et demain on verra. Le choix est entre: les joyeusetés picturales toutes couleurs dehors de Caroline Cavalier et ses objets polychromés dont on hésite à dire s'ils sont des jouets ou des...monuments de civilisations à réinvestir. Tout séduit, accroche et retient, chez cette artiste active et libre. Ausi probe... [Lire la suite]
Posté par Jaume à 15:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]